:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour d'ouverture, un accomplissement [PV Grey Trevelyan]

avatar




Invité
Invité
Jeu 26 Mar - 21:32
Enfin ! Jour d'ouverture. Ce pour quoi j'étais venu ici, la concrétisation de mes intérêts et de mes recherches m'était enfin accordée. Je sortais le trousseau de clé de ma poche et ouvrait la porte vers mon univers. Deux pans rouges ornés de motifs concentriques dorés encadraient mon "cabinet". Une simple table en bois sur laquelle était posée mon paquet de tarot. Des rideaux violets recouvraient les murs et la pièce baignait dans la lumière des bougies que je m'empressait d'allumer et de disposer un peu partout, sur le buffet, sur la table, sur mon présentoir... Des cristaux, des tableaux, des colliers, des perles... Tout était là.


Je pris une grande inspiration puis ressortait dehors avec un tabouret pour allumer l'enseigne de mon commerce puis j'allais m'installer à l'intérieur, sur mon canapé. Ma baguette magique alias mon fume cigarette était posé à côté et j'y insérais une clope que j'allumais. Le temps passait et il était temps que je me mette au travail. Je me dirigeais vers ma bibliothèque et y pris une plume et une enveloppe sur laquelle j'écrivais " Je vous lis l'avenir contre la confession d'un pêché ", puis accrochait l'enveloppe contre la porte pour que le message soit lisible de l'extérieur.

C'était simple, je ne voulais pas d'argent, mes consultations étaient gratuites, du moins matériellement. Ce que je voulais c'était un don de soi de la part du consultant, je voulais connaître un secret du passé pour offrir en échange un secret du futur. Mais je ne voulais pas de blagueur et je me réservais le droit de refuser toutes consultations si j'estimais qu'il était trop facile pour le consultant de se livrer à la confession. La confession, la vraie, c'était une énergie de transformation. Elle permettait d'avouer ce dont on se sentait coupable, ce que l'on refoulait, ce qu'on rendait invisible, quasi-inexistant. Et c'est l'avoeu qui permettait de passer une étape et d'évoluer, devenir autre, meilleur ou pire. Et d'être prêt à changer pour savoir son propre avenir, devenir autre dans l'espoir de savoir ce qui nous attend, c'était paradoxal mais fascinant pour moi. Une énergie dont je voulais me servir, et pour m'en servir j'avais besoin de plus d'informations. C'est en attendant mon premier client que je me rallongeais sur mon canapé et m'allumais une autre cigarette.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 1 Avr - 15:09
Ce jour là, la rue commerçante était bondée. C'était pourtant un matin de printemps comme un autre, il n'y avait donc aucun raison pour laquelle la foule devait affluer ici, à ce moment précis. Moment où Grey avait décidé de traverser le centre ville à pied afin de rejoindre son agence. Il y était presque. Il ne lui restait vraiment que quelques mètres à parcourir afin d'arriver à son but. Mais... Non. Alors qu'il fixait l'enseigne familiale, il se retrouva soudainement prit dans un mouvement et poussé dans un établissement étrange. Est-ce que c'est vraiment à côté de mon agence ? Se demanda-t-il en inspectant du regard le lieux où il se trouvait.

En cet instant, il ne pensait plus à l'heure et au temps qui passait. Non. Il se demandait juste ce qu'il foutait là et à quoi servait cet endroit presque lugubre. Malgré tout, l'ambiance lui semblait familière. Ce côté à la fois mystérieux, tamisé, et réchauffé par la dominance de rouge, lui rappelait énormément sa Chambre Rouge, celle où il se rendait pour "jouer" de temps en temps. L'odeur de la cigarette emplissait la pièce et on pouvait facilement deviner une sorte de fumée, provenant certainement de ladite cigarette encore allumée et des multiples bougies disposées de partout. Mais sa curiosité l'emportait toujours sur sa rationalité.

Il s'avançait alors dans la pièce, découvrant petit à petit cet univers étrange. Chaque mètre carré du "cabinet" avait des choses à montrer, des détails à dévoiler. Et son regard se perdait dans les divers objets et livres disposés de ci et de là. Il arriva finalement près de la table. Il haussa un sourcil, commençant à comprendre. Il s'agissait là d'ésotérisme. Grey n'y croyait pas, pas le moins du monde. Il n'était pas forcément non plus un homme de science. En réalité, il ne croyais qu'en ce qu'il voyait, et ce qu'il pouvait toucher. Les théories, trop peu pour lui. Il fallait que ça claque et que ça lui bondisse aux yeux. Enfin. En faisant un tour sur lui-même, il vit le canapé avec l'homme allongé, fumant la cigarette de façon très snobe, avec un fume cigare. Il ne semblait pourtant pas vieux. Quoi que les japonais faisant tous toujours très jeunes.

Bonjour. Lui dit-il finalement après d'être bruyamment raclé la gorge pour signifier sa présence. Je suis votre voisin, en quelques sorte. Je tiens l'agence immobilière à quelques pas de votre boutique. Ajouta-t-il poliment, se présentant. Je viens par pure coïncidence, vous appellerez peut-être ça le destin
Revenir en haut Aller en bas
Jour d'ouverture, un accomplissement [PV Grey Trevelyan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: