:: Résidence II :: Maison de Takeru Ogasawara Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau départ [ Aiko ] [+ 18 ans]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Ven 3 Avr - 4:17
Résumé :
Takeru hormis ses études à l'université a une passion : la guitare. Il a rencontré Aiko un après-midi dans le Parc et après avoir été en boîte de nuit avec les amis de Take, ce dernier et Aiko finissent par faire un peu plus connaissance et se fréquenteront plus sérieusement dans les jours suivants. Il sera alors proposé au jeune lycéen de devenir le chanteur du groupe de Take qui est guitariste et de ses trois amis : Dan et Yukito, parfois bassiste ou batteur selon leur humeur et Eita, deuxième guitariste dont le père s'occupe de leur futur avenir. Car avant tout, l'espoir de ce groupe est de se faire connaître un jour. À leurs côtés se trouve Katsujiro qui se trouve être le cousin d'Eita. Il les suit un peu partout et Seïji, un gars assez particulier, dragueur invétéré qui ne met pas spécialement une bonne ambiance dans le groupe.

Dans les derniers posts, on retrouve Aiko et Take dans la maison que les parents de ce dernier ont achetée. Takeru prend donc son envol depuis peu de temps et invite son petit ami à rester avec lui pour la nuit. Ce n'est pas la première fois, mais celle-ci est toute particulière...

 

Takeru ne s'était pas attendu à ce que la nuit avec Aiko se finisse ainsi. Il ne l'aurait pas cherché non plus ne serait-ce par respect pour son copain et pour bien d'autres choses aussi que le Japonnais prenait en compte. Il aurait été inutile de le répéter bien que Take s'était retrouvé dans une situation d'excitation extrême. C'était normal et la normalité était quelque chose que celui-ci concevait et il pouvait faire abstraction à une non sexualité si cela devait être le cas. Difficilement certes, mais possible. Cependant, tout changea puisque Aiko sembla vouloir participer à ce rapprochement entre eux. Ce dernier, entre autres, n'avait pas besoin de remercier Take pour sa compréhension, ni lui faire comprendre qu'il devait arrêter de le caresser. Take allait le faire au moment où son copain le stoppa dans son action. À ce stade, tout pouvait être compréhension. Le fait de ne pas avoir fait l'amour ou baiser depuis un certain temps, pouvait enclencher une certaine situation non voulue

- Je sais

Encore deux mots envoyés comme cela, histoire de faire comprendre qu'il n'aurait pas été plus loin et Take se laissa entraîner jusque dans la chambre comme son petit copain le voulait. Ce dernier y serait sûrement plus à l'aise et c'était aussi quelque chose que Take concevait aussi avant de répondre à son baiser. Au Japonais à présent de ressentir le plaisir monter à une vitesse grand V maintenant qu'Aiko caressait son membre. Cependant, Takeru n'arrêta pas la gestuelle de son copain. Il posa simplement sa main sur la sienne pour la ralentir et de son autre main, il fit descendre les deux tissus qui l'empêchaient d'avoir accès à son fessier plus librement. Il le caressa quelques secondes

- Je...

Take se tut et fit descendre à son tour, son bas de jogging et son boxer, suffisamment pour pouvoir rapprocher leurs deux membres, les coller l'un à l'autre pour les caresser de ses deux mains à présent libre. Aiko pouvait se laisser aller à la jouissance tout comme lui avant de continuer leurs ébats. Le plaisir reviendrait,, c'était certain. Il était inutile de le stipuler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Ven 3 Avr - 11:56
Aiko avait eu une très mauvaise expérience par le passé. Pas que son ex ait été particulièrement mauvais au lit, c'était plutôt l'après qui avait été désastreux. Se faire larguer après avoir donner sa virginité, ça l'avait rendu peu confiant. La vieille, il avait même un peu paniqué quand il s'était retrouvé dans le lit de Takeru et qu'ils avaient fini par être excités. Mais ça n'avait pas été plus loin, son copain comprenant très bien qu'il appréhende de passer à l'acte. Mais là, ce soir, il avait fait un premier pas vers son petit ami, se sentant prêt à aller plus loin. Par contre, il arrêta son copain qui le caressait, sentant qu'il allait craquer trop vite. La petite remarque de son petit ami le fit sourire.

«Tu sais tout...»

Il ne se moquait pas. C'était juste une constatation qu'il faisait et à vrai dire, ça le rassurait vraiment d'entendre son copain lui dire qu'il savait. Il avait besoin de ça. Aiko entraîna alors son petit ami dans la chambre et ce fut à son tour de prendre le membre de ce dernier en main. Au bout d'un petit moment, Takeru le fit ralentir avant qu'il ne lui baisse son pantalon et son boxer. Il frissonna en sentant les caresses sur son derrière. Ses doigts se resserrèrent légèrement sur le sexe de son copain. Il avait vraiment perdu l'habitude qu'on le touche de cette manière. Il se mordit la lèvre inférieure quand son copain baissa son propre pantalon et boxer et il frissonna de nouveau quand il sentit le membre de son petit ami contre le sien. Les caresses reprirent alors et le plaisir monta en flèche. C'était vraiment trop bon.

«Take... je... »

Il n'allait pas tenir longtemps. Il alla chercher les lèvres de son copain pour un baiser fiévreux avant de lâcher un râle de plaisir quand il se libéra. Il avait fermé les yeux pendant la jouissance et il en les rouvrit pas tout de suite, allant appuyer son front contre celui de son copain.

«Je n'avais pas ressenti un plaisir comme ça depuis un moment. »

Parce que ça n'était pas la même chose quand il se donnait du plaisir tout seul.

«J'ai vraiment envie qu'on fasse l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mer 8 Avr - 2:47
Take avait eu envie de pousser Aiko contre l'un des murs et lui donner tous les plaisirs possibles, mais il ne le fit pas. Il connaissait la condition d'Aiko d'avec son ex. Il ne tenait pas à baiser avec lui, il avait envie de lui faire l'amour. Propos d'ailleurs, que son copain lui dit un peu plus tard. Le Japonais ne tenait donc pas à le brusquer, ce n'était pas dans ses attentions. Il comprenait surtout par quoi était passé son copain la première fois qu'il avait couché avec quelqu'un

- Je ne serais pas celui-là

Ce qu'il voulait tout dire. Ce ne fut pas par trop d'excitation et trop vouloir se libérer, que le Japonais accéléra les choses. C'était seulement le fait de donner du plaisir à l'un comme à l'autre et pouvoir reprendre là où ils en étaient restés. Take ne quitta pas des yeux Aiko pendant qu'il caressait leurs deux membres et ne tarda pas à venir à son tour. Il sourit en entendant les paroles de son petit ami

- Moi non plus

Take n'était pas du genre à s'envoyer en l'air dès qu'il rencontrait quelqu'un. Des mecs sérieux, ça existaient et il en faisait partie. Ceci dit, Takeru amena doucement Aiko sur le lit et lui ôta ses vêtements tout en caressant sa peau et en y déposant quelques baisers avant de descendre et prendre son membre en bouche. Il commença de lent va et vient pour lui redonner du plaisir et accéléra le rythme. Puis, Take remonta le long du torse d'Aiko avant de déposer un baiser dans son cou

- Je veux penser qu'à toi

À cet instant, Take ne pensait en effet qu'à donner du plaisir à son copain. Il ne pensait pas à lui pour le moment bien que par ces gestes précédents, l'excitation était revenue et que donner du plaisir revenait à lui en procurer aussi. Et, cela lui suffisait. Tout en disant cela, Take humecta son doigt et alla pénétrer doucement l'intimité de son copain. Ce n'était pas que pour le préparer à un acte suivant mais pour lui donner toutes les sensations possibles. Quelque chose qui lui importait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Dim 12 Avr - 14:59
Aiko sentait son coeur battre de plus en plus fort. Il était en train de vivre un moment important. C'était une étape dans son couple. Takeru savait trouver les bons mots pour le rassurer. Ce dernier ne manqua d'ailleurs pas de lui faire savoir qu'il ne serait pas comme son ex. En effet, Aiko avait un très mauvais souvenir de sa première fois. Il s'était fait larguer pas longtemps après, ce qui lui avait donné l'impression d'avoir été utilisé, abusé. Ça lui avait fait mal mais il savait que Takeru n'était pas comme ça.

«Là, c'est à moi de te dire: je sais. »

Il le savait bien que Takeru n'était pas ce genre de personne. En plus de ça, ce dernier assumait son homosexualité et ses parents étaient au courant donc il ne pensait pas que ce dernier changerait soudainement de bord après avoir couché avec lui. Mais là pour le moment, c'était encore que des caresses. Des caresses qui lui firent atteindre la jouissance une première fois. Son copain ne tarda pas à se libérer à sa suite. Aiko frissonna quand son petit ami l'allongea sur le lit et qu'il le déshabilla, ne manquant pas de le caresser au passage. Une exclamation de surprise lui échappa quand son membre se retrouva entre les lèvres de Takeru. Inutile de préciser que son ex n'avait pas eu ce genre d'attentions avec lui. Aiko se sentit bien vite réagir et il serra son copain contre lui quand ce dernier remonta à sa hauteur.

«Alors ne pense qu'à moi.»

Pour sa part, il n'avait que son copain dans ses pensées. Il déposa un bref baiser sur ses lèvres avant de se tendre quand il sentit un doigt s'insinuer en lui. Ça avait été plus fort que lui. S'il avait été plutôt sûr de lui en annonçant à Takeru qu'il voulait faire l'amour avec lui, là, il l'était moins. Il n'avait couché qu'une fois avec un homme après tout.

«Désolé. Je vais me détendre, promis. »

Et pour se faire, il glissa sa main sur la nuque de son copain et l'attira à lui pour un long baiser. Ce dernier lui permit de se détendre et son corps se relâcha. Il mit fin au baiser et ouvrit les yeux pour les plonger dans ceux de Takeru.

«Merci. »

Un merci pour un tas de choses. Un merci pour sa compréhension, pour sa patience, ses attentions.... Il lui sourit et l'embrassa de nouveau, caressant son dos, le serrant contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Ven 17 Avr - 4:01
En rien Takeru aurait voulu être hâtif ou brutal. Il ne l'avait jamais été et il ne le serait jamais. Bon, il n'avait pas connu beaucoup de gars avec qui il avait couché et ne se jetait sur tout ce qui bouge. Libre à tous de s'exprimer comme il en a envie. En tous les cas, ce n'était pas son truc. Et, pour la deuxième fois d'Aiko, le Japonais tenait à ce que celui-ci passe un moment avec plaisir. C'était exactemeent la situation mais pas que pour ça. Take tenait à son copain et quand on commence à avoir des sentiments, on respecte la personne

Takeru avait entendu chaque phrase qu'Aiko lui avait dite et avait souri en guise de réponse. Il n'arrêta pas son mouvement quand Aiko passa une main sur sa nuque pour l'attirer à lui, partageant le baiser qui lui fut donné. Son remerciement fit sourire de nouveau le Japonais

- Je peux tout autant te remercier

D'être encore là depuis le début de leurs relations entre autres et pour tous les moments qu'ils avaient passés ensemble. Take avait apprécié les caresses dans son dos qui l'avait fait davantage frissonner et se libéra doucement de l'étreinte de son copain quand le baiser prit fin. Il remonta sa main sur sa cuisse

- Je ferais doucement

Ce n'était pas exactement les mots qu'il aurait voulu dire, mais il n'aurait pas pour autant employé des mots hard. Ça ne le faisait pas et ce n'était certainement pas ce qu'Aiko attendait. Take prit alors une position d'approche plus adéquate et posa l'une des jambes de son copain sur son épaule. Il lui sourit et commença à le pénétrer avant de s'enfoncer un peu plus en lui, tenant le rythme de ses va et vient jusqu'à le prendre entièrement. Take n'avait pas quitté le regard de son copain, sentant monter le plaisir. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait ressenti cette sensation mais ce ne fut pas pour autant qu'il accéléra le mouvement. Il laissait le temps pour Aiko de s'habituer et de prendre, lui, à cet instant, un tout autre rythme

- Je tiens vraiment à toi

Quelques mots qui s'échappèrent des lèvres du Japonais avant d'aller embrasser son copain. Takeru les avait dits avec toute franchise. C'est ce qu'il ressentait depuis plusieurs jours déjà et n'avait pas tenu à les garder que pour lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Mer 22 Avr - 6:32
Cette nuit était vraiment spéciale. Aiko avait envie d'aller plus loin avec Takeru. Il avait confiance en lui et savait que ce dernier ne se comporterait pas comme son ex. En effet, il se doutait bien que l'étudiant n'était pas du genre à ne penser qu'à son propre plaisir et à le laisser tomber une fois qu'il aurait obtenu ce qu'il voulait. Mais même en sachant tout cela, il ne pouvait pas s'empêcher d'être un peu tendu. C'était un peu comme une nouvelle première fois pour lui et les attentions de Takeru ne pouvait que le rassurer et lui faire comprendre qu'il ne se trompait pas quand il pensait que son copain ne penserait pas qu'à son propre plaisir pendant l'acte.

«Tu as ma confiance. »

Il savait qu'il irait doucement et qu'il ne le prendrait pas d'un coup sans prévenir. Aiko frissonna en le sentant attraper sa jambe pour la placer autrement. C'était le moment qu'il attendait tout en l'appréhendant un peu. Le lycéen se retrouva donc avec une jambe sur l'épaule de son petit ami et peu de temps après, il le sentit s'enfoncer doucement en lui. Comme il le lui avait fait savoir, il y alla petite à petit et bientôt, il fut entièrement en lui. Aiko ne put s'empêcher de grimacer un peu mais pas spécialement de douleur. C'était juste qu'il n'était pas habitué à cette sensation et ça lui faisait tout drôle. Il respira un bon coup, histoire de se détendre et ne pas se crisper, sinon, ça n'allait pas le faire. Aiko finit par sourire à son copain et aux mots qui franchirent ses lèvres.

«Moi aussi je tiens à toi. »

Peut-être même bien plus que celui-ci ne pouvait l'imaginer. Il répondit ensuite à son baiser qui finit de le détendre complètement. Aiko frémit, sentant le plaisir monter doucement mais sûrement. Il mit fin au baiser et plongea son regard dans celui de son petit ami.

«Tu peux aller moins doucement. »

Il lui donnait son feu vert pour y aller un peu plus franchement. Le but était quand même qu'ils prennent le maximum de plaisir tous les deux alors pour ça, un rythme un peu plus rapide ne serait pas de trop. Maintenant qu'Aiko s'était habitué à la présence de son copain en lui, il voulait encore plus de sensations, plus de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Lun 27 Avr - 3:21
Takeru sourit à Aiko. Ce dernier lui donnait sa confiance et il le pouvait. Le Japonais le lui prouverait et pas qu'avec le sexe parce que être en couple, c'était prendre soin l'un de l'autre. C'était peut-être beaucoup avancer, mais c'était tous ces points auxquels il tenait

- Tu ne le regretteras pas

Aurait-il été utile de le dire ? Bien sûr que non d'autant qu'Aiko venait de répondre à ce que venait de lui dire son copain : la confiance ne se donnait pas facilement dans certains cas et Aiko lui donner la sienne. Il le pouvait. Takeru ressentait des sentiments plus forts envers lui, il le lui avoua et Aiko lui donna une réponse qui lui fit plaisir.

Tout était dans la délicatesse depuis que Take avait passé le premier pas avec son copain. Maintenant il se concentrait sur l'acte présent et ne fut pas sourd aux derniers mots qui lui furent dits. Take accéléra le mouvement de ses reins. Le plaisir commença à monter à une vitesse grand V. Difficile de se retenir alors que le désir l'avait déjà éveillé depuis quelque temps et pourtant, c'est ce qu'il fit. Take se retint ne serait-ce pour donner plus de plaisir à Aiko

- Je ne vais pas tenir longtemps

Quelques mots avoués alors que le mouvement de ses reins se faisaient continuels depuis un moment, avant de calmer la cadence et de reprendre ses va et vient, accélérant de nouveau jusqu'au point de non-retour. Take se libéra tout en regardant Aiko et se laissa aller tout contre lui après quelques secondes. Pas un mot, rien. Le temps pour le Japonais de reprendre son souffle

- Je n'ai jamais ressenti ça aussi fort

Ce qui était vrai. Quelques mots ajoutés avant de se redresser sur ses mains pour regarder son copain à qui il sourit. Ce furent les derniers. Inutile d'en rajouter, tout était dit. Takeru alla embrasser le cou d'Aiko et chercha ses lèvres pour un simple baiser avant de se laisser de nouveau aller contre lui, espérant ne pas trop faire pression sur son corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Ven 1 Mai - 16:29
Aiko sourit à son copain qui lui assura qu'il n'aurait pas à regretter de lui faire confiance. Il en était persuadé, n'ayant aucun doute là-dessus. Il en eut la confirmation très rapidement. Takeru avait commencé doucement pour lui laisser le temps de s'habituer et maintenant qu'il commençait à sentir le plaisir grimper, le lycéen lui demanda d'y aller plus fort et il accéda à sa requête. C'était bon. Il se sentait vraiment envahi par le plaisir et quand son petit ami lui annonça qu'il n'allait pas tarder à venir, il n'en fut pas étonné car il était dans le même cas.

«Moi non plus... »

Il ne tiendrait pas longtemps. Il se libéra quelques secondes après Takeru qu'il serra contre lui. Il était à bout de souffle, en sueur mais ravi. Il sourit aux propos de son copain. Encore une fois, il en était de même pour lui. Ce qu'il venait de vivre avec son petit ami était complètement inédit pour lui. Sa première fois n'était pas du tout comparable. Ça n'avait rien à voir.

«Je me rends compte que ma première fois était nulle. Je ne regrette absolument pas de te faire confiance et je ne regrette pas ce qu'il vient de se passer. »

Son ex n'avait pas pris son plaisir en compte finalement. Après cette première fois avec Takeru, il pouvait dire que pour sa première fois tout court, il s'était fait baiser. Ça n'avait pas été une catastrophe non plus, mais bon, ça n'avait rien à voir avec le moment qu'il venait de vivre. Il sourit au baiser qu'il reçut dans le cou, frissonnant doucement. Après le baiser qu'il reçut il serra son copain contre lui, lui caressant doucement le dos.

«Tu es vraiment quelqu'un de bien Takeru. Un petit ami extra. »

Il le pensait sincèrement. Tout comme quand il avait annoncé qu'il tenait beaucoup à lui et qu'il lui accordait sa confiance. On ne faisait pas confiance à n'importe qui. Enfin, en ce qui le concernant en tout cas. La preuve de sa confiance, c'était ce qu'ils venaient de faire tous les deux. Aiko n'aurait jamais couché avec Takeru s'il n'avait pas confiance. Pas après ce qu'il avait vécu avec son ex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mer 6 Mai - 1:56
Quand Aiko se libéra à son tour, Take le serra davantage contre lui après un simple baiser. Inutile de dire qu'il se sentait comblé, heureux et bien tout contre son copain. Il écouta alors les paroles que ce dernier lui prononça

- J'espère bien !

Takeru sourit à son copain. Quelques mots dits en plaisantant tout en étant sérieux. Lui non plus ne regrettait pas l'instant qu'il venait de passer ensemble. Il ne regrettait pas d'avoir fait sa rencontre ni rien d'autre dans le fond. Il espérait seulement avoir apporté à Aiko ce qu'il n'avait pas eu tout en étant bien sûr sincère dans les moments qu'ils avaient passés ensemble jusqu'ici, celui qu'il venait de vivre en faisant partie

- Je peux tout à fait en dire autant en ce qui te concerne

Le Japonais sourit de nouveau tout en se redressant pour regarder Aiko droit dans les yeux. Ce dernier était tout autant un petit ami extra pour reprendre exactement ses paroles. Take était heureux. Son copain pouvait le ressentir et le jeune garçon se laissa aller contre lui. Il n'avait pas envie de sortir de cette étreinte ni de ses caresses qu'il appréciait dans son dos. Un instant encore à profiter de cette étreinte avant de se libérer doucement. Take embrassa alors Aiko. Un simple baiser avant de se lever et de lui tendre la main

- À la douche !

Il n'attendit pas sa réponse et l'attrapa pour l'entraîner avec lui jusqu'à la salle de bain. Take attendit que l'eau soit à la bonne température et se glissa sous la pomme de douche pour se savonner. Après s'être séché, il enfila un boxer propre et se dirigea vers la chambre, ôta rapidement les draps qu'il plaça dans la machine à laver et prit une nouvelle paire de draps pour faire le lit avant le retour d'Aiko

- Et voilà ! Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où le trouver

Un simple rappel. Takeru le lui avait déjà signalé il y avait quelque temps lui semblait-il, mais au cas où, il pouvait toujours le lui demander s'il avait oublié. En attendant, le Japonais s'allongea dans le lit et ramena la couette sur lui impatient de retrouver Aiko.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Mar 12 Mai - 18:20
Aiko était comblé. Il venait de passer un excellent moment avec son copain. Comme toujours en fait mais là, c'était différent. Ils s'étaient envoyé en l'air et Takeru avait été parfait avec lui, totalement à l'écoute de son plaisir. Le lycéen ne regrettait vraiment rien et il le fit savoir. Son copain réagit à cette remarque et il lui rendit son sourire. Aiko décida d'en rajouter en annonçant qu'il était un petit ami extra et son compliment lui fut retourné.

«Non... je ne suis pas extra. Je suis maladroit et je suis un peu paumé.»

Mais il essayait de faire des efforts là-dessus. Quoi qu'il en soit, même s'il se sentait maladroit et perdu, il se sentait aussi vraiment bien. Il était complètement détendu, savourant le fait d'avoir son petit ami dans les bras. Oui, sentir ce poids sur lui, lui conférait un sentiment de bien-être et de sécurité. Aiko sourit à son copain et continua ses caresses jusqu'à ce que ce dernier se détache de lui.

«Bonne idée. »

Il se laissa entraîner jusque dans la salle de bain et se glissa sous la douche avec son copain. Il lâcha un soupir de contentement quand l'eau se déversa sur sa peau. Cela faisait un bien fou. Ils se lavèrent, se séchèrent et enfilèrent un boxer. Ils étaient prêts pour se mettre au lit. Aiko sortit un peu après Takeru de la salle de bain. Trop tard pour l'aider à défaire le lit, mais il put l'aider à finir de le refaire. Une fois cela fait, il hocha la tête aux propos de son copain et le remercia avant de se glisser sous la couette. Le lycéen se pencha vers son copain et l'embrassa doucement.

«Bonne nuit Take. »

Après cette journée riche en émotions, il se sentait épuisé, vidé. Il se blottit donc contre son petit ami et ne tarda pas à rejoindre Morphée. Par contre, si Aiko avait rapidement trouvé le sommeil, ce dernier fut tout aussi rapidement perturbé. Il commença à remuer, s'agiter, marmonner dans son sommeil avant de se réveiller en sursaut, se redressant brusquement dans le lit. Aiko soupira et se prit la tête entre les mains. Les événements de la journée l'avaient bien plus touché qu'il ne l'aurait pensé. La preuve, il tremblait s'en pouvoir s'arrêter. Il espérait juste ne pas réveiller son copain, ne voulant vraiment pas le déranger à cause de cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Lun 18 Mai - 2:45
- Mh !

Takeru se redressa une nouvelle fois pour regarder Aiko puis se remit contre lui. Comment ça ce dernier était maladroit et paumé ? Le Japonais ne l'avait jamais remarqué et il se demanda bien pourquoi son copain parlait ainsi de lui

- Comment ça ?

Il venait de lui poser tout de même la question mais si Aiko préférait ne rien répondre, Take n'insisterait pas. En tous les cas, il était certain qu'ils avaient passé un bon moment ensemble tous les deux. Là-dessus, il ne se poserait aucune question. Après être resté un moment enlacés, avoir pris une bonne douche, Aiko vint le rejoindre pour faire le lit. Une fois couchés, Take sourit au baiser que lui donna son petit ami et l'enlaça tout contre lui

- Bonne nuit à toi aussi

Il ne tarda pas à s'endormir avant de repenser à la journée. Ses potes étaient venus, ils avaient choisi quelques chansons pour le concert et le week-end prochain ils allaient pouvoir travailler sérieusement là-dessus. Et, bien entendu, il attendait avec impatience le jour où ils se retrouveraient tous sur scène. C'était sans compter ce qu'il venait de vivre aussi avec Aiko. Alors qu'il était plongé dans un profond sommeil, Take finit cependant par être réveillé

- Aiko ? Ça va ?

Le Japonais n'avait pas trop compris ce qui se passait sur le coup. Il alluma la lumière qui se trouvait de son côté et se frotta les yeux avant de découvrir son petit ami redressé dans le lit, tremblant. Il ne mit pas longtemps à réagir et le prit doucement dans ses bras

- Qu'est-ce qui se passe ?

Ne voulant pas le brusquer, il resta assit près de lui, attendant une réaction de son copain, quelques paroles pour ne pas trop s'inquiéter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Sam 23 Mai - 3:55
La façon dont il parlait de lui même pouvait paraître dur alors cela n'étonna pas Aiko que son copain l'interroge sur ce qu'il venait de dire. Pourtant, il pensait que le fait qu'il soit maladroit et paumé était quand même assez visible pour les autres mais apparemment pas tant que ça.

«Je suis nul en relations humaines. Je fais pas mal d'erreurs... Mais ne nous attardons pas là-dessus.»

Il préférait ne pas discuter de cela maintenant. Peut-être qu'ils en parleraient plus tard. Mais pour le moment, une bonne douche puis au lit. Les deux jeunes hommes ne tardèrent pas à se retrouver tous les deux allongé dans le lit, l'un contre l'autre. Aiko s'endormit rapidement, mais à cause d'un cauchemar, il se réveilla dans la nuit. Il avait espéré ne pas avoir dérangé Takeru mais quand il entendit la voix de ce dernier et que la lumière s'alluma, il comprit qu'il l'avait réveillé.

«Je... désolé, je ne voulais pas te réveiller. »

Il sursauta quand Take le prit dans ses bras mais il se laissa bien vite aller contre lui, cherchant du réconfort dans ses bras. Son contact l'apaisa et ses tremblements finirent par cesser. Il hésita un instant avant de parler de ce qui n'allait pas. Ça n'allait certainement pas faire plaisir à son petit ami s'il le mettait au courant des raisons de son état. Pourtant, il finit par prendre la parole, gardant toujours sa tête caché dans ses bras.

«Seiji m'a vraiment foutu la trouille aujourd'hui... »

Il n'avait pas parlé de ce qu'il s'était passé avec Seiji mais ça l'avait vraiment perturbé toute cette histoire. Il avait vraiment été naïf sur ce coup-là et il s'en voulait un peu voir beaucoup. Mais il avait vraiment voulut lui donner une deuxième chance et surtout essayer de mettre les choses au clair. Il pensait bien faire et ça avait failli mal finir.

«Je suis vraiment trop con. Je l'ai suivi jusque chez lui alors qu'il m'avait déjà enfermé dans sa voiture mais... je sais pas. Je ne le pensais pas capable de tout ça. »

Il n'avait vraiment pas réfléchi quand il y repensait. Mais tout c'était finalement bien terminé. Plus ou moins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Ven 29 Mai - 3:33
Takeru ne répondit rien à Aiko. Si celui-ci ne tenait pas à s'attarder sur ce qu'il venait de dire, ce n'est pas le Japonais qui allait insister. Son copain lui en parlerait quand il en sentirait le besoin. Il n'était pourtant pas tout à fait d'accord avec ce qu'il lui avait été dit et si la journée avait été bien mouvementée, Take avait eu un peu de mal à s'endormir avant d'être réveillé par Aiko qui venait sûrement de faire un cauchemar

- Ne le sois pas. Ce n'est pas grave

Cela ne l'était pas en effet. Si Aiko avait quelque chose qui n'allait pas, Take était là pour lui. Comme il le tenait toujours dans ses bras, Aiko sembla se calmer et bien entendu, Takeru écouta ce qu'il avait à dire, ne l'interrompant pas. Seiji ! Takeru l'avait zappé celui-là ! Il faut dire que la journée de la veille n'avait pas été de tout repos. Il y avait eu pas mal d'événements et Seiji avait été de loin celui auquel il aurait pensé dans l'immédiat

- Non, ne dis pas ça. Tu n'es pas con c'est seulement que tu es tombé sur celui qu'il ne fallait pas

Comment expliquer la chose ? Take connaissait Séiji et ses façons de faire bien à lui mais il n'aurait pas pensé non plus qu'il aurait été capable de tels actes. Ce n'était pas pardonnable pour plusieurs raisons et s'il pouvait se trouver face à lui à l'instant même, il lui passerait l'envie d'avoir des idées débiles. Pourtant, il n'était pas violent mais là, il fallait avouer que ce mec n'avait pas vraiment bien agi

- C'est Séiji le con dans l'histoire pas toi. Tu ne pouvais pas savoir

Et dans tout ça, Takeru ne se rappelait plus s'il avait mis en garde son petit ami quant à cet abruti. Et même s'il l'avait fait, il n'allait pas lui reprocher de ne pas l'avoir écouté. Ça ne servait à rien

- Ecoute, maintenant tu sais comment il est et la meilleure solution est de se tenir loin de lui

C'était la seule chose à faire et ne plus l'écouter ni l'approcher et ce même, si Seiji venait à s'approcher d'Aiko avec l'intention de s'excuser. Ici, il n'y avait aucun pardon. Take se doutait bien qu'il n'avait pas besoin de lui dire tout ça, Aiko devait le savoir. Le Japonais posa un baiser dans ses cheveux

- Tu n'as rien à te reprocher, crois-moi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Mer 3 Juin - 5:18
Aiko s'en voulait d'avoir réveillé son petit ami. Ils avaient tous les deux une journée de cours qui les attendait après la nuit et il ne voulait pas que Takeru soit pénalisé à cause d'un cauchemar. Bon, ça n'était pas un simple cauchemar, c'était directement relié aux événements de la journée mais il ne voulait vraiment pas embêter son copain avec ça. Il n'en avait pas vraiment parlé, préférant laissé cette histoire de côté mais cela lui était revenu d'un coup dans ses rêves. Aiko se trouvait bien con d'avoir agi comme il l'avait fait mais son copain le contredit rapidement sur ce point... seulement tombé sur celui qu'il ne fallait pas. Oui, on pouvait voir les choses comme cela mais Aiko culpabilisait quand même et ce, pour une bonne raison.

«Il a sous-entendu qu'il pourrait me violer dans la voiture... et je l'ai quand même suivi chez lui.»

Voilà pourquoi il disait qu'il avait été con et qu'il ne démordait pas de cette idée. Tout ça parce qu'il avait eut la naïveté de croire que Seiji n'était pas assez stupide pour s'en prendre vraiment à lui. Il avait eut tort et il en avait eu la preuve avec les agissements du jeune homme.

«Oui, maintenant je vais me tenir loin de lui. Ne t'en fais pas pour ça. Et merci.»

Il sourit en sentait le baiser dans ses cheveux et se serra un peu plus contre Takeru.

«Je... je sais pas ce qu'il se serait passé si Eita ne m'avait pas vu avec Seiji dans la rue. Tu n'aurais eu aucune raison de débarquer chez lui.»

En effet, s'il n'avait pas été vu en compagnie de Seiji, son copain n'aurait eu aucune raison de penser qu'il se passait quelque chose et il ne serait pas venu chez le jeune homme. Aiko soupira. Il fallait vraiment qu'il fasse attention la prochaine fois et qu'il se mette bien dans la tête que de se retrouver seul avec Seiji était une très mauvaise idée.

«Encore désolé de t'avoir réveillé. Je ne voulais pas t'embêter avec mes histoires.»

Aiko se tourna vers son petit ami et alla chercher ses lèvres pour un baiser avant de se recoucher. Il le laissa éteindre la lumière et se cala contre lui pour dormir. Il ne tremblait plus du tout et il se sentait un peu mieux d'en avoir parlé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mer 10 Juin - 2:31
- Tu as seulement pensé bien faire

Remettre les choses à leur place et les points sur les i. Les faits étaient bel et bien là. Aiko avait agi sans penser à la suite des évènements et Séiji avait fait le con. La faute en revenait à qui ? On pouvait délibérer pendant des heures, cela n'arrangerait rien. Ce n'était pas que Takeru voulait ne plus en parler, c'était que toute cette histoire avait pris une tournure des plus connes et le mal avait été fait

- Il t'aurait sauté dessus

Ce fut sa réponse aux propos que venait de dire son copain. Voilà ce qui se serait passé, il en croyait Seiji tout à fait capable. Une déduction logique sur laquelle il ne s'arrêta pas. C'était inutile d'autant plus qu'Aiko venait de le rassurer sur un point : il allait se tenir loin de celui-ci. C'était la meilleure des choses à faire. Take resserra son étreinte en entendant les dernières paroles de son copain

- Tu ne m'embêtes pas. Tes histoires sont aussi les miennes. S'il te touche, il me touche aussi

C'était aussi simple que ça. Il n'avait pas besoin d'expliquer ce qu'il voulait dire. Aiko était son petit ami, on ne lui faisait pas de mal. Pour le reste, il savait quoi faire. Si Seiji s'approchait une fois de plus de son copain, son ami qui n'en avait pas été vraiment un, le paierait. Il éteignit la lumière

- Tu n'as plus rien à craindre

À six heures précises, Take se leva. Il éteignit son portable avant qu'il ne sonne, le mit dans la poche du bas de jogging qu'il enfila tout en faisant attention de ne pas réveiller Aiko et se dirigea vers la cuisine pour préparer le petit déjeuner. Deux minutes plus tard, son portable vibrait

- Oui, tout va bien... ok, on se voit ce soir

C'était Eita qui appelait avant de partir à son travail. Ce dernier tenait à savoir si tout s'était bien passé depuis qu'il avait quitté l'appartement. Après avoir échangé quelques phrases entre eux, Take finit de dresser la table et s'installa sur l'une des chaises. Il restait dix minutes, montre en main, avant d'aller voir Aiko. Le temps de boire un bon café chaud et de se remettre les idées en place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Lun 15 Juin - 16:57
Oui, il avait pensé bien faire, c'était exactement ça. Il avait tenu à essayer de mettre les choses au clair avec Seiji mais il avait eu tort de faire cela. Cependant, il devait éviter de trop ressasser cela car ça n'était vraiment pas bon pour son moral et puis, Takeru était intervenu et tout s'était bien terminé. Il se demanda d'ailleurs à haute voix ce qui aurait pu se passer si ce dernier n'était pas intervenu alors qu'il se trouvait dans l'appartement de Seiji. La réponse de son copain ne se fit pas attendre et Aiko grimaça en l'entendant mais c'était une réponse à laquelle il s'attendait.

«Oui... c'est possible et heureusement que ça n'est pas arrivé.»

Seiji aurait tout à fait pu lui sauter dessus et si ça c'était passé ainsi, il n'était pas certain qu'il aurait eu le dessus sur le jeune homme. Aiko n'était pas la personne la mieux bâti qui soit et il aurait été dans une très mauvaise situation si cela avait du se dérouler ainsi. Mieux ne valait pas y penser. En tout cas, le lycéen tint à s'excuser d'avoir dérangé son petit ami, mais ce dernier le rassura bien vite sur ce point et ses paroles lui firent plaisir.

«J'ai beaucoup de chance de t'avoir.»

Il était sincère. Il était content de savoir qu'il avait quelqu'un sur qui il pouvait compter, une personne qui tenait à lui et qui ne supporterait pas qu'on puisse le blesser. C'était très réconfortant comme pensée. D'ailleurs, il se rendait bien compte que c'était la même chose pour lui. Il ne supporterait pas qu'on fasse du mal à Takeru. Ce dernier prononça une dernière phrase après avoir éteint la lumière.

«Je l'espère. »

Oui, il espérait n'avoir rien à craindre. Aiko se rendormit sans problème, rassuré par la présence de son petit ami près de lui. Le lycéen dormit jusqu'au petit matin et quand il ouvrit les yeux, il remarqua bien vite que son copain n'était plus dans le lit. Aiko s'étira longuement avant de tendre l'oreille pour essayer d'entendre quelque chose qui lui indiquerait où se trouvait son petit ami. N'entendant rien de particulier, il se leva et enfila son pantalon avant de sortir de la chambre. Il retrouva son copain dans la cuisine et il s'approcha de lui.

«Bonjour. Bien dormi après que je t'ai réveillé? »

Il déposa un bref baiser sur ses lèvres avant de s'asseoir à table, remerciant son copain pour avoir tout préparé.

«Tu commences à quelle heure aujourd'hui? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mar 23 Juin - 3:26
Takeru aurait pu tout à fait le confirmer. C'est ce qu'aurait fait Seiji qui ne se serait pas gêné de sauter sur Aiko. Bien sûr, le Japonais ne connaissait pas celui-ci au point de tout savoir de lui, on ne connaissait jamais vraiment quelqu'un, mais s'il avait insisté autant ce n'était pas pour rien. C'était du moins son avis

- Heureusement, oui

Take n'ajouta rien de plus. Il était inutile d'en rajouter cela ne servait à rien. Par contre, ce qu'il lui dit par la suite était tout aussi vrai : il protégerait son copain et il ne serait pas seul. À ses côtés se tenaient ses amis en tout premier lieu et les potes de ses amis. Mais, il n'avait pas besoin de tous pour choper Seiji. Il suffisait d'un mot et ce dernier disparaîtrait de la surface de la terre. Ce qui pouvait faire peur et ce dont il ne parla pas. Take sourit aux paroles de son petit ami. Celui-ci n'avait vraiment plus rien à craindre. Il pouvait tout à fait y croire au lieu de l'espérer.

Perdu dans ses pensées, Takeru finit sa tasse de café. Il se retourna en entendant son copain lui parler

- J'ai bien dormi

Ce qui n'était pas faux hormis le fait qu'il avait eu un peu de mal pour se rendormir et qu'il avait eu besoin d'un temps pour émerger une fois levé, mais il ne le cita pas. Après avoir reçu son baiser, le Japonais sourit en regardant la table qu'il avait dressé pour le petit déjeuner. Ce n'était pas grand-chose et c'était tout à fait normal de l'avoir fait

- Et toi, bien dormi ?

Une question en demandant une dans le genre, il sourit de nouveau tout en posant sa tasse. À quelle heure commençait-il aujourd'hui ? Neuf heures exactement. Take n'avait pas attendu pour répondre à la question d'Aiko. Il avait donc du temps devant lui bien qu'il se soit levé tôt

- Tu commences à quelle heure toi ?

Encore une question soulevant une autre. Takeru plongea ses yeux dans ceux de son copain tout en attrapant une pâtisserie. Il espérait avoir encore du temps devant lui et n'avait pas vraiment envie d'aller en cours d'autant plus que ce n'était pas à l'université qu'on allait le lui reprochait. Il était libre de faire ce qu'il voulait et en y réfléchissant bien, avait-il vraiment besoin de cours de musique lui qui jouait depuis sept ans ?! Evidemment, il ne connaissait pas tout, mais bon ce n'était pas pour quatre heures de rater que Take allait perdre la main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Dim 28 Juin - 14:37
Finalement, après réflexions, et après ce qu'il s'était passé, ce cauchemar n'avait pas été qu'une mauvaise chose. Bon, il s'en voulait quand même d'avoir réveillé son petit ami, mais au moins, il avait eu l'occasion de parler des évènements de la journée avec Takeru. Mine de rien, ça lui avait fait du bien de ne pas garder tout cela pour lui, de se décharger un peu de ça. Aiko put donc se rendormir, bien plus apaisé qu'à son réveil et le lendemain, il se réveilla, plutôt serein. Il sortit du lit et rejoignit son petit ami dans la cuisine. Il sourit en le voyant et en voyant la table dressée.

«Bien mieux la deuxième partie de la nuit. D'ailleurs, en parlant de ça, je suis vraiment désolé, encore une fois, de t'avoir réveillé.»

C'était plus fort que lui, il avait fallu qu'il s'excuse une nouvelle fois. Il s'intéressa ensuite à l'heure à laquelle commençait son copain, histoire de savoir combien de temps ils leur restaient à passer du temps ensemble et ce dernier lui répondit avant de lui retourner la question. Il réfléchit un instant histoire de se rappeler quel jour de la semaine c'était aujourd'hui et fini par donner sa réponse.

«A dix heures. Je dois t'avouer que je n'ai aucune envie d'y aller mais sécher les cours serait une mauvaise idée. »

Il ne voulait pas que sa mère lui prenne la tête parce qu'il aurait séché les cours. Vivement qu'il prenne complètement son indépendance. Aiko soupira avant de se servir de quoi manger. Il sourit en repensant à la veille. Pas la partie avec Seiji, mais uniquement le temps passé près de Takeru. Ils avaient couché ensemble.

«C'était... c'était bien hier soir. Je ne regrette absolument rien »

Takeru avait su le mettre à l'aise, en confiance. Aiko avait réussit à se laisser aller et comme il venait de le dire, il n'avait absolument aucun regret.

«Du coup, on va se revoir ce week-end. Et ce sera vrai cette fois je pense. Je ne vais pas quitter le pensionnat le soir sauf si ma mère décide qu'il faut que je vienne manger à la maison...»

Ce qui avait été le cas la veille. Sa mère avait voulu qu'il vienne dîner et c'était pour cela qu'il s'était rendu à l'arrêt de bus et qu'il avait revu Seiji.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Ven 3 Juil - 2:20
Takeru ne lui en voulait pas. Parfois il était mieux que les choses se passent ainsi surtout qu'ils avaient pu discuter et qu'Aiko se sentait bien mieux. De ce fait, le Japonais ne fit d'ailleurs aucune allusion précise sur Seiji, répondant à la question de son copain. Il commençait à neuf heures et comptait sécher les cours enfin si on pouvait appeler cela comme ça, étant à l'université

- Je crois que je vais oublier l'université pour ce matin. Si tu veux je t'accompagne jusque-là, j'ai quelques courses à faire

Ce qui n'était pas faux. Après, il est vrai qu'il ne tenait pas à ce que son petit ami croit qu'il jouait un rôle quelconque. Il se doutait bien que Seiji ne serait pas dans les parages ce matin ni dans la journée à moins d'être idiot. C'était avec plaisir donc que Take lui tiendrait compagnie et, pour ce qu'il en était de ce qu'Aiko dit par la suite, il sourit

- Oui, c'était bien

Lui non plus ne regrettait rien enfin s'il y avait seulement eu une raison de regretter quelque chose. Ce qui n'était pas le cas. Il ne s'attarda pas sur le sujet et écouta ce que son copain avait à dire. Ils se revoyaient pour le week-end comme prévu. À ce propos, ils allaient travailler dur parce que les jours passants, ils se rapprochaient à grande vitesse du jour J. Ce que Take rappela à Aiko bien que ce dernier le sache

- J'espère que se sera possible

Que celui-ci puisse venir ces deux jours-là et pas spécialement pour les répétitions mais aussi parce que Takeru avait envie d'être avec lui

- Oui, je l'espère

Pour la proposition de l'accompagner et de le voir en fin de semaine. Juste quelques mots de plus sans insister davantage. Il y avait une chose qui était certaine : il n'espérait pas que son copain croit qu'il allait être sur lui vingt quatre heures sur vingt quatre. Ce n'était pas le style du Japonais comme celui de dire ses sentiments à longueur de temps. Loin de lui de le serrer de trop près.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Mer 8 Juil - 19:15
Takeru commençait à neuf heures, lui à dix heures. Ils avaient donc encore un peu de temps devant eux avant de se mettre en route. En fait, ils allaient même avoir plus de temps que prévu puisque son petit ami lui annonça qu'il ne comptait finalement pas se rendre en cours ce matin et il se proposait même de l'accompagner jusqu'à son lycée.

«Je veux bien. Tu ne vas pas avoir d'ennuis si tu sèches les cours? »

Loin de lui l'idée de lui faire la morale sur le fait de sécher les cours. Lui-même avait été plusieurs fois tenté pour des cours qui ne lui apportait rien d'important mais sa mère lui mettait bien trop la pression et était bien trop sur son dos pour qu'il se permette de faire des trucs de ce genre. En plus de ça, à partir de maintenant, il allait devoir faire gaffe parce que sa mère savait qu'il avait fait la rencontre de Takeru et il ne voulait pas qu'elle reproche tout cela à cette nouvelle rencontre. En effet, elle serait tout à fait capable de dire que c'était une mauvaise fréquentation et qu'elle devait cesser de le voir.

Aiko soupira avant de chasser tout cela de son esprit. Il préféra penser à autre chose et ses pensées se tournèrent vers les souvenirs de la veille. Ils s'étaient envoyé en l'air. Aiko n'avait pas prévu ça et certainement que son copain non plus, mais c'était arrivé et ils n'avaient aucun regret là-dessus, ce qui était bien évidemment une bonne chose. Et pour ce qui était du concert, Takeru n'avait aucune crainte à avoir là-dessus, il comptait s'impliquer au maximum là-dedans.

«Je viendrais tout le week-end. Je vais bosser dur cette semaines pour ne plus rien avoir à faire. Et je chanterais dès que l'occasion se présentera pour travailler ma voix.»

Il ne prenait pas cela à la légère mais son petit ami devait déjà le savoir. Aiko comptait bien trouver le temps de travailler sa voix tout en faisant ses devoirs et en étudiant pour l'école afin que son niveau ne baisse pas. Mettant cette pensée de côté, il reprit la parole, mais sur un autre sujet.

«Du coup.... on a encore un peu de temps devant nous avant de partir.»

Pas besoin de se presser pour se rendre en cours. Il sourit et s'approcha de Takeru pour l'embrasser. Aiko voulait profiter de la présence de son copain tant qu'il le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mer 15 Juil - 2:17
- L'université ce n'est pas le lycée

Le premier était bien plus libre que le second. On en sortait comme on voulait, personne ne remarquerait son absence et à vrai dire, ce ne serait que son problème s'il n'arrivait plus à suivre les cours et de là, à foirer son examen. Ben sûr, Takeru ne tenait pas à en arriver jusque-là. Une petite parenthèse qu'il ajouta avant de sourire à Aiko qui acceptait volontiers qu'il l'accompagne

- C'est quoi ce soupir

Parce qu'il l'avait vu partit dans ses pensées et soupirer, le Japonais regarda son copain plus intensément. Il ne demandait pas d'explications, se doutant que quelque part, il ne pouvait s'agir que de sa mère. Il n'aurait pu que le confirmer en entendant les paroles suivantes d'Aiko

- Les parents sont tous différents

Et en parlant d'eux, il y en avait des biens plus terribles. Enfin sûrement, parce que Take n'avait vraiment pas à se plaindre de ce côté-là. Les siens étaient vraiment une exception à la règle bien qu'ils ne le laissaient pas faire n'importe quoi non plus.

Le temps passant, il avait acquiescé aux dires d'Aiko. Il lui faisait confiance quant à sa présence pour le week-end à venir et pour le fait d'avoir plus d'une heure devant eux et de profiter d'être ensemble. Take répondit au baiser de son petit ami et le garda un moment tout contre lui avant de commencer à ranger tout ce qui se trouvait sur la table et de nettoyer la cuisine. Puis, il finit de se préparer en passant par la salle de bain et attendit qu'Aiko soit prêt à son tour avant que l'heure ne les rattrape

- Va falloir y aller, non !

Et comme tout, il y avait un temps pour se séparer de nouveau avant de se retrouver. Mais en attendant, Take allait l'accompagner comme il était prévu. Après, il irait chercher des cordes neuves pour sa guitare sans oublier quelques médiators supplémentaires dont il avait d'ailleurs une grande collection personnelle, juste pour le plaisir, et une nouvelle sangle. Quelques achats qu'il se devait de faire avant de retrouver ses amis en chemin vers ledit magasin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Lun 20 Juil - 15:15
«Oui, c'est vrai. »

Takeru n'avait pas tort dans ses propos. Niveau liberté, l'université n'avait rien à voir avec le lycée. Au lycée, les élèves étaient surveillés d'assez près. En effet, dès qu'au lycée, un élève manquait les cours, les parents étaient assez rapidement mis au courant alors qu'à l'université et bien, si on loupait les cours, c'était notre problème et il suffisait d'assumer derrière. Aiko avait hâte d'y être, ce serait une meilleure indépendance que de se retrouver dans un pensionnat au lycée. Il sourit à son copain qui venait de faire une remarque sur le soupir qui avait franchit ses lèvres.

«Un soupir qui veut dire que je pense à ma très chère mère. »

Aiko avait parfaitement conscience qu'il se plaignait beaucoup de sa mère, mais c'était plus fort que lui. Il n'avait pas encore fait son coming-out auprès de ses parents et cela l'angoissait vraiment parce qu'il savait que ça mère n'approuverait jamais son couple avec Takeru. Il la connaissait très bien et en était donc persuadé, même s'il espérait fortement se tromper.

«Ma mère aime diriger ma vie. Je suis sûr qu'elle pense déjà à la fac dans laquelle je devrais aller, à l'endroit où je devrais habiter, quel genre de femme je devrais épouser et au nombre d'enfants que je devrais avoir... je vais la décevoir sur bien des points.»

Pas de mariage avec la parfaite petite femme et pas d'enfants. C'était non négociable. Aiko rêverait d'avoir une mère comme celle de Takeru parce que le peu de fois où il l'avait vu elle lui avait vraiment parut très sympathique et elle acceptait son homosexualité. Bon, son père n'était pas comme sa mère à vouloir diriger sa vie, mais il ne faisait rien pour empêcher sa femme de le faire. Le fait qu'il porte un prénom féminin en était un parfait exemple. Brève pensée avant qu'il ne rassure son petit ami sur le fait qu'il serait bel et bien là pour répéter ce week-end. Dernier sujet de discussion avant qu'Aiko ne décide qu'il devait embrasser Takeru histoire d'en profiter un peu avant qu'il ne soit l'heure de se mettre en route. Le lycéen apprécia le baiser et il apprécia également le moment qu'il passa tout contre son copain. Mais ce moment prit fin et il aida Takeru à débarrasser la table. Ils finirent ensuite de se préparer puis ce fut l'heure de partir.

«Oui, allons-y! »

Ils leur restaient encore le trajet jusqu'au lycée à passer ensemble et après, ils allaient devoir attendre le week-end pour se voir.

«Tu sais, c'est nouveau toi et moi donc on ne va pouvoir se voir que le week-end mais dès que je me serais un minimum organisé au niveau de mes devoirs et de mes parents, on pourra peut-être se voir aussi en semaine de temps à autre. Enfin... si tu en as envie bien évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Ven 24 Juil - 2:25
Les parents ! Un sujet qui revenait dans pas mal de discussion. Parce qu'ils étaient adolescents, ils dépendaient d'eux, ce qui était logique. Aiko venait d'expliquer en quelques mots comment sa mère compter diriger sa vie. Takeru ne put s'empêcher d'être étonné

- Eh bien !

C'est tout ce qu'il put dire. Il n'ajouta rien d'autre mais n'en pensa pas moins. Il était vrai qu'au Japon, les familles étaient très unies mais il y avait quand même des limites ! Il fallait se rappeler qu'il était rebelle et qu'une telle situation ne l'aurait pas freiné dans sa façon d'être. Au contraire ! La seule chose qu'il retint, c'est que si Aiko ne pouvait pas être aussi libre que lui, cela ne changerait rien par rapport à leurs relations. Il en fut d'ailleurs question un peu plus tard. Pour le moment, Aiko confirmait sa présence pour le week-end et  il était temps de partir

- Allons-y !

Take sourit à son copain après avoir répété ses derniers mots. Ils ne rencontrèrent aucun obstacle. Pas de Seiji en vue, sait-on jamais, ce que le Japonais aurait pu confirmer puisqu'il n'oublia pas de regarder discrètement autour d'eux pendant leur trajet. Une simple précaution au cas où. Ceci dit, ce que lui dit son copain lui fit plaisir

- Il n'y a pas de problème pour ça, je comprends très bien et dire que je n'aurai pas envie de te voir en semaine serait faux

En clair, il pensait bien qu'Aiko faisait ce qu'il pouvait. Entre eux, ça allait être ainsi alors autant l'accepter en attendant des jours meilleurs. Quand il le quitta devant le lycée, Take aurait bien voulu l'embrasser avant de le quitter, mais il y avait bien trop de monde autour d'eux. Il le salua alors et prit la route vers le magasin où il devait se rendre et où, il retrouva ses amis

- Alors ! Et cette nuit avec Aiko
- Faux payer mon pote si tu veux savoir quelque chose
- Mais c'est quoi cette façon de me parler !

Eita donna un coup dans l'épaule de Take qui avait pris un air sérieux et qui finit par rire. Bien évidemment, son ami plaisantait. Il n'était pas du genre à le questionner sur sa nuit avec Aiko.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Sucettes : 372
Date d'inscription : 18/03/2015
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aiko Nakano
[✘UKE✘]
Jeu 30 Juil - 6:24
Aiko ne fut absolument pas étonné de voir que son petit ami ne s'attendait pas du tout à ce qu'il lui sorte tout ça à propos de sa mère. Takeru avait sûrement aussi du mal à se dire que c'était possible. Mais c'était vraiment cela qu'il était obligé de supporter en permanence. Il avait vraiment hâte de prendre son indépendance et cela pouvait se comprendre quand on connaissait ce genre de détails.

«Mais je ne vais pas la laisser diriger ma vie.»

Il n'avait vraiment pas envie que le groupe s'inquiète du fait qu'il puisse venir aux répétitions ou non à cause de sa mère qui aimait avoir un certain contrôle sur sa vie. Il avait dit qu'il serait là et il ne laisserait pas sa mère l'en empêcher. Aiko ne s'attarda pas sur le sujet, considérant que son copain lui faisait confiance pour être présent pour les répétitions du groupe et pour être sérieux vis-à-vis du concert prévu. De toute façon, il était temps de partir s'il ne voulait pas être en retard au lycée. Aiko profita du trajet pour aborder un sujet qui lui tenait à coeur. Le fait de se voir. Takeru avait plus de liberté que lui, c'était indéniable, et il ne voulait pas être celui qui ne pouvait jamais se libérer alors il allait devoir s'organiser pour ses devoirs. Après, il préféra préciser qu'ils ne se verraient en semaine qu'à condition que son petit ami le veuille aussi, ce que ce dernier lui confirma.

«Super. Alors je ferais ce qu'il faut pour que ce soit réalisable. »

Comme il l'avait dit, ce serait surtout une question d'organisation. Le temps de tout mettre en place et de prendre les bonnes habitudes et il aurait plus de temps en compagnie de Takeru. Une perspective très plaisante. Ils discutèrent encore un peu de choses et d'autres avant qu'ils n'arrivent à destination. Pas de baiser pour se dire au revoir. Il y avait trop de monde et donc ils se saluèrent simplement mais il lui fit un grand sourire en lui annonçant qu'il avait hâte d'être le week-end. La bonne nouvelle, ce fut qu'il ne vit pas Seiji devant le lycée cette fois, mais Noriaki était là et il l'interpella.

« Aiko! Hey! Comment tu vas? C'est qui ce mec qui vient de te poser devant le lycée? »
«Salut! C'est... mon copain. »

Ce dernier haussa un sourcil avant de sourire.

«Tant mieux pour toi. Et ne crois pas pouvoir échapper à ma curiosité! » 
«Je n'en attendais pas moins de toi. »

Aiko sourit avant de le suivre à l'intérieur du lycée. Il savait que son ami allait lui poser beaucoup de questions mais il ne répondrait certainement pas à tous. Quoi qu'il en soit, il était vraiment pressé d'être vendredi soir. D'ici là, il allait devoir prendre son mal en patience et prendre le maximum d'avance sur son travail scolaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Sucettes : 379
Date d'inscription : 13/03/2015
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Takeru Ogasawara
[✘SEME✘]
Mar 4 Aoû - 3:11
- Alors, tu as choisi quelque chose ?
- Ouais

Depuis qu'ils étaient entrés dans le magasin de musique, Takeru n'avait pas eu de mal à trouver ce qu'il désirait. Seulement, il y avait tellement de choix, que cela aurait pu être difficile. Si le Japonais possédait déjà un grand nombre de médiators, il aimait particulièrement les « personnalisés ». Et qui dit médiators personnalisés, dit médiators bien plus chers. C'était loin d'être un problème

- Pour ceux-là, je peux en trouver facilement sur le net
- Tu comptes t'arrêter quand
- Pour ma collec ! Quand je les aurais tous

Ce qui, évidemment, ne serait jamais possible vu les médiators différents qu'il y avaient et qui viendraient à exister. Des discussions dans le genre, les gars en avaient toujours ce qui était logique quand on était entre musiciens

- Aiko pourra se libérer pour ce week-end ?
- Sans soucis

En sortant du magasin, la discussion s'était dirigée sur le sujet principal : le groupe et le futur concert. C'est Dan qui avait posé la question et Takeru affirma la présence de son copain qu'il avait laissé devant le lycée. À cette heure-ci, ce dernier se trouvait en cours alors que lui, il parcourait les rues. Une vie bien différente en effet. Il en avait été d'ailleurs question et à ce sujet, Aiko pourrait se libérer en semaine pour qu'il puisse se voir. C'était un bon point mais ce fut un détail dont Take ne parla pas. C'était aussi personnel que la nuit qu'ils avaient passée ensemble. Dan attrapa Yukito et Eita par les épaules

- Un café, ça vous dit les gars !
- On est partant

La journée se passa ainsi entre eux comme n'importe quels potes qui passent du temps ensemble à délirer. En route, ils croisèrent Katsujiro qu'ils embarquèrent dans leur virée. Ils lui remontèrent le moral. Il faut dire qu'entre son ex qui lui mettait encore la pression et Take qui avait changé envers lui, plus rien ne semblait facile...

À vingt heures précises le Japonais était de retour à son appartement, seul. Il eut naturellement des pensées pour Aiko. Celui-ci lui avait dit qu'il ne laisserait pas sa mère diriger sa vie. Sur ce dernier point, Take n'allait pas faire un faux pas avant que son copain ne puisse agir de la sorte. Bien qu'il ait eu envie de l'appeler, il préféra envoyer un message de son portable pour lui demander si tout s'était bien passé par rapport à son absence du pensionnat. Rien de plus d'autant qu'il n'était pas du genre à vouloir le biper à chaque fois qu'ils allaient se quitter ou quand ils ne se verraient pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un nouveau départ [ Aiko ] [+ 18 ans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Résidence II :: Maison de Takeru Ogasawara-
Sauter vers: