:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tuer ? Non, juste un bras un moins, ce sera suffisant [pv : Yoite A. Nidô][Abandonné]

avatar




Invité
Invité
Dim 28 Juin - 10:34


    - Promis je te payerais dès que je pourrais ! Je serais payé dans 1 semaine.- Tu as déjà dis ça, le mois dernier. J'ai pas de temps à perdre avec les mauvais clients comme toi. Tu sais ce qu'on leur fait au mauvais payeur ?- Je t'en prie. ! Mon fils avait besoin de livre pour l'école. J'ai deux enfants tu sais.- Arrête de pleurnicher, j'en ai rien à battre de tes gosses.  Fallait pas en faire . Je te donne 1 semaine ni plus ni moins pour éponger ta dette. Sinon tu sais ce qui se passera.- Oh Dieu merci ! Que Dieu te garde Blake.



La semaine était passée et je n'avais toujours pas eu de nouvelle de ce pouilleux … Bordel. J'étais bien trop gentil. Je lui avais donné une chance d'éponger sa dette sans faire d'histoire et il s'était foutu de ma gueule. J'aurais dû me douter qu'il ne serait jamais venu me payer.

Qu'elle sera son excuse cette fois? Son fils est malade? Sa voiture était en panne? Mikaï avait raison, j'étais bien trop gentil.

Je suis habituellement contre l'apologie de la violence et je déteste ce genre de plan, mais je n'ai pas le choix. Je n'avais pas l'intention de le faire tuer, ou de tuer un de ces gosses même si ça pouvait être une idée. Non, seulement faire comprendre à ce menteur qu'une promesse ça se tient et que je ne rigole pas. Hmm… Une main en moins ferait amplement l'affaire .

J'avais eu vent d'un professeur , ex-yakuzas et j'avais espoir qu'il puisse me rendre ce service. Oui , car il était hors de question que je me tape le sale boulot, ce serait trop risqué. Certes j'aimais Z et avait espoir de le retrouver, mais le rejoindre en prison n'était pas dans mes projets.


Cet ainsi que je me retrouvais adossé à un muret à la sortie du lycée Izuma à mater des adolescentes en chaleur en attendant l'homme dont j'avais besoin. Un ex-Yakuza professeur, que pouvait-il bien enseigner ? Je ne savais même pas qu'on pouvait être Ex-Yakuza. Je pensais qu'il était impossible de quitter réellement la mafia japonaise. Enfin bref, quoi qu'il en soit j'avais besoin de quelqu'un pour régler le compte de cet impayeur et ce professeur pourrait faire l'affaire.

J'entamais déjà ma troisième clope et il n'était toujours pas là. J'avais l'impression de perdre mon temps, j'aurais mieux fait de ramener de quoi vendre. On trouve toujours des ados en quête de nouvelles expériences prêt à acheter du shit de qualité médiocre à n'importe quel prix, devant ce genre de bahut. 

Je tapais frénétiquement mon pied contre le muret. Histoire de pouvoir parler affaire sérieusement, voilà deux jours que je me sevrais. Deux jours qu'aucune substance illicite n'avait franchit le seuil de mes lèvres et le manque se faisait ressentir dans tous mon organisme. J'étais en alerte. Mon teint était livide et mes yeux injectés de sang, mon cœur battait à une allure irraisonnable. J'avais vite fait d'en finir avec ça pour reprendre mes habitudes.

Ça faisait déjà deux bonnes heures que j'attendais … putain, je pensais que la sortie des cours était à 19 heures au plus tard. Qu'est ce qu'il pouvait bien foutre dans ce lycée ? A moins que je ne l'ai déjà raté ? C'était une possibilité, étant donné que je n'avais aucune idée de ce à quoi ce gars ressemblait. Mon informateur, m'avait dit que je ne pourrais pas le rater, mais je n'en savais pas plus. Je me souviens, jadis, quand j'étais encore lycéen, avant que je ne fasse la connaissance de Z, tous mes profs étaient des vieux fripés aux cheveux gris. Je scrutais donc l'entrée de ce lycée, à la recherche d'un papi grincheux et pourquoi pas tatoué, car ex-criminel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 87
Sucettes : 313
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 22

Your Identity Card
Âge: 32 ans.
Amoureux: Personne, mais on verra.
Présent/Absent: Présent.
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yoite A. Nidô
[✘SEKE✘]
Mar 1 Mar - 19:07

Cette journée commençait incroyablement bien. Ma chaudière était morte, l'eau sortant du pommeau de douche avait décidé de me brûler la peau et un vélo m'avait renversé. Oui, un vélo. Ridicule et très, très, très casse-couilles. Se fut en maugréant que je m'étais donc rendu en cours en passant ma brève mauvaise humeur sur mes élèves.

Heureusement pour eux, ils avaient l'habitude de mes gesticulations et de mes piques, c'était leur quotidien. Pas encore pour moi, plus "in bad mood" qu'à l'accoutumée, les petits ragots qui traversaient indiscrètement la salle des professeurs me sortaient de mes gonds.

La seule qui avait l'air gêné par ses commérages, c'était la petite nouvelle, une prof toute jeunette, toute timide avec les cheveux courts et incroyablement mignonne. Dommage pour elle que je sois attiré par la gente masculine, elle aurait fait une femme parfait cette petiote. Même s'il semblait que mon physique lui fichait les jetons. Bah, l'habitude.

La journée s'écoula un peu moins violemment que la matinée et pour cause, j'étais plus détendu après avoir mangé un petit coup. Il ne me manquait plus qu'une clope en fin de journée, sauf que j'avais oublié mon briquet ; les journées de merde se poursuivent toujours, sous n'importe quelle forme. C'était quoi la prochaine étape? Un stalker? Une voiture qui allait me renverser? Kazunari qui allait me demander une énième fois de revenir dans son clan pour se faire des couilles en or?

Quel beau merdier.

La fin des cours sonna pour les élèves, mais pas pour moi : une montagne de copies à corriger m'attendait, et je savais que si je rentrais chez moi, je n'allais même pas y jeter un oeil. Je m'installais dans la petite salle de repos lorsque la bibliothèque fut fermé aux étudiants comme aux profs pour terminer mes "devoirs", sans parler de la mise en ligne qui me valu de péter un centième ordinateur de l'école. La directrice allait encore rager. Merde.

C'est donc la mallette sur l'épaule et les feuilles de cours bien rangé que je sortis du lycée. La nuit était tombée depuis un moment déjà, et il ne semblait y avoir personne aux alentours... Personne pour lui prêter du feu afin d'allumer une cigarette.  Sauf qu'un toussotement dans mon dos m'interpella.

Oula, lui, il était pas net. Bon, après, j'avais l'habitude de ce genre de gars, aux yeux exorbités par la drogue et à l'air pâle. Je soupirais en me dirigeant vers lui. Il était maigre et avait la mine fatiguée, surement en manque. Hélas, les jeunes d'aujourd'hui étaient comme ça, dépendant de quelque chose. C'est malheureux.

- T'aurais pas du feu, s't'eup'?


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Le tuer ? Non, juste un bras un moins, ce sera suffisant [pv : Yoite A. Nidô][Abandonné]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Interdit aux moins de 18 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: