:: Parc public Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand une écharpe joue les entremetteuses (ft Yamaguchi Hajime)

avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Sam 19 Déc - 19:34
Aujourd'hui il faisait beau, un temps splendide. Les jours tristes, sombres et froids de ces dernières semaines avaient laissé place à un soleil radieux et chaud.
Je profitais des rayons chauds de cet astre lumineux, assis dans un parc en face de la bibliothèque, avant que ceux-ci ne me soit repris. Cela faisait un peu plus d'un mois que j'étais arrivé à Hiroshima et pour le moment je ne connaissais que la pluie, surement normal pour un mois de décembre, mais cela me pesait alors voir un rayon de soleil transpercé ce ciel noir de nuages m'avais tellement fait plaisir.
Le parc était plutôt calme en cette fin de mâtiné. Dans ce cadre idyllique, je m'étais penché sur mes écrits et je cherchais l'inspiration. Je n’eu pas grand mal à la trouvé tant la nature était luxuriante et les bruits, les odeurs, s’engouffraient au plus profond de mon âme. Hiroshima était quand même une très jolie ville malgré son passé douloureux. Je rentrai vite dans une méditation intense.
J'étais tellement absorbé par les récits qui fusaient dans ma tête que je ne fis pas attention au tissu blanc qui foncé sur moi et me le reçu en pleine face. J'eux un sursaut de surprise et enlevai aussitôt le tissu de mon visage. Il s'agissait d'une écharpe et, a en croire l'odeur, celle d'un homme. Je ne mis pas longtemps d'ailleurs à le voir. De loin je pouvais distinguer le personnage, mais je n'arrivais pas à distingué s'il s'agissait d'une femme ou d'un homme. Puis, en plissant mon seul oeil encore valide, je n'eu plus aucun doute à reconnaitre sa masculinité malgré ces traits fin. Il était plutôt petit et maigre. Ses cheveux d'un noir violacet semblaient volé au grès du vent. Je ne pus voir d'autre détail tant ma vision était limitée mais son apparence me rappela quelqu'un. De loin, je fis signe au jeune homme que j'avais son écharpe en la lui montrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Dim 20 Déc - 9:05
Je sortais de mon appartement d'humeur joyeuse. Mon nouveau colocataire était plutôt agréable et la soirée s'était  bien passée. J'avais même eu le temps d'écrire une lettre pour mon compagnon. Enfin, il ne l'était plus vraiment, mais l'espoir fait vivre. J'aurai une réponse cette fois ci.
Je sentis une brise agréable. L'air était chaud, mais pas étouffant, juste comme il faut. Même sous mon écharpe je me sentais bien. Je me dirigeai vers la poste et choisis de passer par le parc. Le vent souffla plus fort pendant quelques instants et mon écharpe s'envola et quitta mon champ de vision.

- Et merde...

Il fallait que je la retrouve, c'était un cadeau très cher à mes yeux. Pas question de la perdre.
Je regardais autour de moi et vis un jeune homme me faire signe. Soulagé, je me rapprochai d'un pas rapide vers lui.

- Bonjour.. et merci. Je ne sais pas ce que je ferai sans.

J'aurai bien voulu sourire à l'homme devant moi, mais je n'y arrivait pas. Et puis, à quoi bon sourire à de parfaits inconnus ? A la place de ça, j'esquissai un air étrange.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Mar 22 Déc - 16:54
Le jeune homme s’approcha de moi et me dit :

- Bonjour.. et merci. Je ne sais pas ce que je ferais sans.

Je voyais bien qu’il essayait de sourire mais son sourire ressemblait plus à une grimace qu’autre chose. Je ne pus m'empêcher de laisser s'échapper un petit rire en voyant cette scène que, malgré tout, je trouvais plutôt mignonne. Je lui souris en retour.
Il ne semblait pas vraiment disposé a être amical vu son regard bleu nuit fuyant et sa main tendue pour récupérer son écharpe. Il ne savait pas se qu’il aurait fait sans ? Cette phrase venait de me percuter. Tout en tendant ma main tenant son écharpe pour la lui rendre, j’essayais de comprendre pourquoi une écharpe, si banale en apparence, pouvait être aussi importante aux yeux de cet homme qui semblait être plus âgé que moi. Me voilà encore trop curieux... Cette curiosité pourrait m’attirer des ennuis par la suite si je ne faisais pas gaffe.
L’homme me sortit de ma rêverie en prenant l’écharpe, d’une façon, ma foi, nonchalante. Malgré cela je me forçai à rester calme et a sourire même si ce garçon commençait à m’énerver avec son air hautain.

- De rien, répondis-je avec le plus grand des sourires, heureusement que votre écharpe ne s'est pas envolée bien loin et que j’ai pu la récupérer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Mer 23 Déc - 15:40
Le jeune homme en face de moi m'avait tendu l'écharpe que j'avais reprise d'une façon un peu brusque je dois l'avouer, la peur de la perdre m'avait arraché toute délicatesse sur le moment. Mon échec dans ma tentative de lui sourire semblait l'avoir amusé. Il n'avait pas réprimé un petit rire avant de me sourire en retour. Alors celui là.. il avait compris que j'essayais de lui sourire. Si ça avait été jusqu'à le faire rire, je devais en faire une belle, de tête. J'oubliais cette impolitesse. A quoi bon en tenir compte ? Je ne reverrai jamais ce type. Il me toisa longuement et semblait me juger intérieurement.

" De rien, heureusement que votre écharpe ne s'est pas envolée bien loin et que j’ai pu la récupérer !"

- C'est vrai..

J'avais employé un ton froid mais poli. Je remis l'écharpe à sa place; autour de mon cou et passa ma main dans mes cheveux, à la fois géné et exaspéré. Je n'ai pas tellement de temps à perdre ici. Je n'oubliais pas sa façon de rire et de m'observer.

- Excusez moi, est-ce vous avez un problème avec moi ?

Si cet homme a un problème avec moi, autant qu'il le dise tout de suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Mar 29 Déc - 17:55
Après m'avoir repris l'écharpe le jeune homme semblait très agité. Il avait du mal prendre ma petite fixation sur lui. Ce que je peux tout à fait comprendre. Cela était mal poli de ma part de l'avoir fixer de cette façon mais, une force que je ne peux expliquer, j'étais intrigué par lui. J'avais l'impression de le connaitre tout en ne l'ayant jamais croisé.

- Excusez moi, est-ce que vous avez un problème avec moi ?

Sa voix me fit frémir. Elle était grave et semblait être emplie d'agressivité. Son assistance sur le mot « problème » me mi mal à l'aise. Aie, j'ai vraiment dû le vexé. Mais comment aurais-je pu lui dire qu'il me faisait penser à quelqu'un dont je n'arrivais même pas à me souvenir ? Je sentis mes joues se teinter de rouge et mes mains devinrent moite sous le stress. Je n'aime pas la confrontation. Cela me fait tellement peur. J'ai peur du regard que les gens peuvent porter sur moi et surtout voir la déception dans leur yeux. Et ce parfait inconnu ne fait pas exception. Même si je ne le connais pas et que, peut être je ne le reverrais jamais, je ne veux pas qu'il garde un mauvais souvenir de moi. J'avais baissé mes yeux pour fuir son regard glacial. L'espace d'un instant j'aurais eu envie de me trouver ailleurs.

-Ho, dis-je dans un souffle en portant ma seule main libre au somment de la tête, je ne voulais pas vous vexé ou quoi que ce soit. Pardonnez-moi si vous m'avez trouvé impoli. Je n'ai pas une très bonne vision et j'ai la mauvaise habitude de fixer longtemps les gens à cause de ça. Désolé.

J’avais sourie en disant ce dernier mot tout en me grattant, d’une façon asser énergique, les cheveux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Ven 1 Jan - 10:35
"Ho, je ne voulais pas vous vexé ou quoi que ce soit. Pardonnez-moi si vous m'avez trouvé impoli. Je n'ai pas une très bonne vision et j'ai la mauvaise habitude de fixer longtemps les gens à cause de ça. Désolé. "

Il passait nerveusement sa main dans ses cheveux, l'air mal à l'aise. Une mauvaise vision ? Et bien, je n'aurais pas pu le deviner.

- Oh, je vois. Et bien ce n'est pas grave.


Si sa façon de me fixer était excusée, son petit rire ne l'était pas à moins qu'il ai aussi des problèmes dans cette partie.  Faire l'impasse sur ce détail est la meilleure solution, je n'ai franchement pas envie de déclencher une dispute ou de critiquer un pauvre inconnu. Je lui aurai bien conseillé de porter une paire de lunettes pour qu'il ai l'air moins étrange dans ses fixations mais j'avais vite abandonné cette idée, ne souhaitant pas me mêler de ses affaires. J'eu presque pitié en le voyant toujours aussi gêné. Je m'étais efforcé de faire disparaître mon regard froid et rajouta d'un ton plus doux;

- Bon, je suis assez pressé. Bonne journée.

Après ça, je m'étais retourné et avançait d'un pas énergique sans me retourner. Je n'avais pas vraiment attendu de réponse de sa part. Si il avait quelque chose à rajouter, je l'entendrai parfaitement d'ici. J'avais envie de quitter ce parc au plus vite. Quelque chose m'y poussait, mais je ne savais pas quoi. Ce jeune homme aurait-il quelque chose de spécial ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Ven 1 Jan - 15:07
Quand je lui expliquai le pourquoi de ma fixation sur lui il semblât surpris, mais se détendit. Je pense qu'il devait se demander pourquoi je ne portais pas de lunettes alors, et pour cette question je dois dire que je n'ai absolument aucune réponse. Sûrement une réticence a avoir quelque chose sur le bout du nez comme j'ai une réticence à porter mon bandeau sur mon oeil gauche ? Je ne veux pas mentir sur ce que je suis et je préfère que les gens m'acceptent tel quel. Mais je dois avouer que j'ai quand même tendance à cacher mon oeil gauche sous une de mes mèches noires pour éviter les regards trop insistants envers moi. Je peux donc tout à fait comprendre qu'il n'aie pas remarqué ce à quoi était du ma mauvaise vision.

- Oh, je vois. Et bien ce n'est pas grave.

Je sentis ma gêne s'estomper au fur et à mesure du temps. Je ne sais comment l'expliquer mais je commençais à me sentir bien auprès de cet homme. Peut être était-ce dû au fait que lui aussi semblait se détendre ? Je n'en sais rien mais j'aimerais apprendre à le connaître. Il m'intrigue. Derrière son mauvais caractère apparent se cacherait-il un coeur tendre ? Cette pensée me fit sourire intérieurement. Je ne voulais pas encore le vexer ou paraître malpoli en souriant devant lui pour une pensée pour le moins... stupide.  

- Bon, je suis assez pressé. Bonne journée.

Quand il m'a dit ça, sa voix paraissait posée et calme. Je me rendis compte que finalement elle était plutôt douce. Il tournât les talons et commença a s'en aller. Je ne voulais pas qu'il parte. Pas comme ça. Je voulais savoir qui il était avant. Il fallait que je lui demande maintenant avant que cela ne soit trop tard.

-Attendez !

Je l'avais rattrapé et avais empoigné son bras ce qui le fit se retourner.

-S'il vous plait, dites-moi, qui êtes-vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Dim 3 Jan - 8:09
"Attendez !"

Il m'avait attrapé au bras pour me retenir. Je m'étais retourné et le toisais d'un regard interrogateur. Ça faisait bien longtemps que l'on ne m'avait pas touché de cette façon. Pourquoi me retenait-il ?

"S'il vous plait, dites-moi, qui êtes-vous ?"

Mon regard étonné rencontra le sien. Je lui répondis avec hésitation.

- Qui.. je suis ?

Mon incompréhension était perceptible à travers le ton que j'employais. Comment ça "qui je suis " ? Il ne me semblais vraiment pas avoir déjà rencontré cet homme.

- Bon.. si vous voulez vraiment savoir je peux me présenter. Je m'appelle Yamaguchi Hajime et je suis écrivain. Je n'ai rien de vraiment spécial à ajouter..

Je passais ma main dans mes cheveux en soupirant. Où est-ce que cette conversation allait nous mener ? Cette histoire devient franchement louche..

- Et je peux aussi savoir qui vous êtes et pourquoi vous m'avez demandé ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Mer 6 Jan - 14:40
- Bon.. si vous voulez vraiment savoir je peux me présenter. Je m'appelle Yamaguchi Hajime et je suis écrivain. Je n'ai rien de vraiment spécial à ajouter...

Yamaguchi Hajime ? Le célèbre écrivain de samouraï de ces dernières années ? A Hiroshima ? Dans ce parc et qui plus est en face de moi ? Je ne pouvais pas y croire. C'était juste hallucinant. J'aime les histoires qu'il raconte, son style d'écriture est tout simplement géniale car il a su s'adapter à l'époque de ces récits tout en ne perdant pas les lecteurs grâce à une écriture moderne. Il m'impressionnait. Il était le meilleur dans cette catégorie d'histoire. Je n'ai vu personne l'égaler dans le domaine des samouraïs et pourtant j'ai lu beaucoup de livres d'auteurs différents sur le sujet. Je ne pensais vraiment pas que celui que je considérais comme maître sur le sujet de ces légendes japonaise ressemblait à ça. C'est vrai que je ne l'avais jamais vu en vrai ni même en photo, il était plutôt discret de ce côté-là, mais je pensais qu'il était, comment dire ? Un peu plus grand et peut-être avec un meilleur caractère. Mais bon, qui suis-je pour juger après tout ?

- Et je peux aussi savoir qui vous êtes et pourquoi vous m'avez demandé ça ?

Sa demande m'avait sortie de mes pensées.

-Yamaguchi Hajime ? LE Yamaguchi Hajime qui écrit des romans sur les Samouraï ? J'adore ce que vous faites ! Je trouve que vous avez un style bien à vous et que vous vous y connaissez sur les Samouraï ! J'ai acheté votre dernier livre d’ailleurs, « le dernier Samouraï » et la fin m'a beaucoup plu ! Elle était très inattendue comme dans la plupart de vos livres !

Je le sentie m'observer d'un regard interrogateur, mais je senti que cela lui faisait plaisir que je reconnaisse la valeur du travail qu'il effectuait.

- Ho j'ai oublié de me présenter. Je m’appelle Joshua Aika et comme vous avez pu le constater je suis un grand partisan de vos romans. Votre style d'écriture m'a beaucoup inspiré aussi pour mes propres récits.

Je me rendis tout à coup compte que j'avais oublié de lâcher le bras de mon interlocuteur. Il devait surement me prendre pour un fou. Je n'aurais jamais dû l'attraper par le bras mais bon, ce qui est fait est fait et on ne peut rien changer.

-Excusez-moi, je n'aurais jamais dû vous empoignez comme cela. Vous êtes peut-être presser ? J'ai dû vous faire perdre votre temps.

Je me sentais honteux de l'avoir accaparé alors qu'il devait être pressé ou alors pendant son temps libre. Il devait surement être occupé avec la sortie de son nouveau livre ou alors avec la préparation d'un prochain roman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Mer 6 Jan - 15:46
"Yamaguchi Hajime ? LE Yamaguchi Hajime qui écrit des romans sur les Samouraï ? J'adore ce que vous faites ! Je trouve que vous avez un style bien à vous et que vous vous y connaissez sur les Samouraï ! J'ai acheté votre dernier livre d’ailleurs, « le dernier Samouraï » et la fin m'a beaucoup plu ! Elle était très inattendue comme dans la plupart de vos livres !"

J'eu un mouvement de recul devant tant d'enthousiasme. Je n'ai jamais eu l'impression d'être connu au point que l'on parle de moi de cette façon. Je l'observais d'un air interrogateur, attendant toujours sa présentation.

" Ho j'ai oublié de me présenter. Je m’appelle Joshua Aika et comme vous avez pu le constater je suis un grand partisan de vos romans. Votre style d'écriture m'a beaucoup inspiré aussi pour mes propres récits."

- Enchanté.  Je vous remercie, mais je ne mérite pas tant de compliments..  J'écris juste.. ce que j'imagine.. je ne m'en rends pas vraiment compte.

Ce genre de compliments font toujours plaisir. Il m'avait déjà vu comme une source d'inspiration ? Était-il lui aussi écrivain ?

"Excusez-moi, je n'aurais jamais dû vous empoignez comme cela. Vous êtes peut-être presser ? J'ai dû vous faire perdre votre temps."

Il avait un air un peu honteux et venait de se rendre compte qu'il m'avait tenu le bras tout ce temps.

-Au point où j'en suis.. je peux bien rester encore un peu ici.

J'étais bien pressé, mais personne ne m'attendait, autant rester ici et discuter un peu si ce Joshua a du temps à perdre.

- Alors, j'ai cru comprendre que vous êtes aussi écrivain ?

J'avais un air plus détendu maintenant qu'il m'avait lâché et j'esquissai un léger sourire. Il faut dire que j'adore parler de livres.. S'il souhaitait en discuter, nous pourrions rester ici des heures, ça ne me dérangerait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Dim 10 Jan - 9:15
- Alors, j'ai cru comprendre que vous êtes aussi écrivain ?

En me disant ça, Yamaguchi se détendi, il réussit même a esquissé un sourire ! Finalement, cet homme paraissait froid quand on ne le connaissait pas mais une fois sortie de sa carapace il pouvait être sympathique et encore plus si on partage, comme lui et moi, la passion de l'écriture et des livres.

-Ecrivain ? J'aimerais beaucoup mais je n'ai pas encore le talent nécessaire pour le devenir. Pour le moment je m'entraine et j'essaye de débuter un livre.


Tout en disant ça, je souleva mon cahier d'écrits qui se trouvais dans ma main gauche. Ce cahier était très précieux pour moi. Les vies que j'aurais aimés avoir été dans ce vieux bouquin d'écriture abimé. Depuis mes dix ans il m'accompagnait. C'était le dernier cadeau que mes parents m'avaient offert. Du moins, que ma mère m'avait offert. Il était marron ornées de dorures. La forme d'une étoile y était présente, même si à présent elle avait pratiquement disparu. Malgré son âge et le nombre de pages limité qu'il contenait , il m'a toujours servie et rendu service. J'ai toujours écrit mes plus beaux textes à l'intérieur. Mais à présent il était rempli et je ne l'utilisais plus que pour entreposer les textes que j'écrivais à l'extérieur.

En me rappelant toutes les épreuves qu'avait passé avec moi ce bouquin je ne pu m'empêcher de penser à mère. Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé la voir.

Je pense que je devais faire une tête déconfite pour que Yamaguchi m'observe d'un oeil perplexe. Il devait surement se demander a quoi je pensais pour tirer une tête pareil.

-Voulez-vous voir quelques textes que j'ai écris ? Vue votre expérience je pense que vous pourrez me conseiller sur la manière dont je dois m'y prendre pour toucher un maximum de personne et surtout pouvoir trouver un éditeur qui voudrait bien croire en moi.

Tout en disant cela, je lui tendi mon précieux cahier pour qu'il puisse y jeter un coup d'oeil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Dim 10 Jan - 15:57
"Écrivain ? J'aimerais beaucoup mais je n'ai pas encore le talent nécessaire pour le devenir. Pour le moment je m’entraîne et j'essaye de débuter un livre."

Il sortit un cahier qui semblait être celui où il disait s’entraîner. C'était un très beau cahier orné de dorures, Joshua avait l'air de beaucoup y tenir. Il semblait déjà complètement rempli et des feuilles avaient été rajouté à l'intérieur. Joshua, lui, faisait une drôle de tête. Chacun de mes écrits me rappelait quelque chose, c'était peut être la même chose pour lui. Par politesse, je ne posai pas de questions. En remarquant mon air perplexe, il rajouta.

"Voulez-vous voir quelques textes que j'ai écris ? Vue votre expérience je pense que vous pourrez me conseiller sur la manière dont je dois m'y prendre pour toucher un maximum de personne et surtout pouvoir trouver un éditeur qui voudrait bien croire en moi."

- Avec plaisir.

Je pris délicatement le cahier qu'il me tendait et commençait à le feuilleter. Il avait du talent, on pouvait voir ses écrits s'améliorer au fil des pages. Son projet pourrait bien se réaliser s'il continuait ainsi. J'y trouvais quelques petits défauts et lui expliquais comment améliorer son style et comment il pourrait "toucher un maximum de personnes". Jouer avec les sentiments du lecteur est une bonne façon de faire, la tristesse, la joie, la peur.. tous ces sentiments donnent envie d'en lire plus.

- Tu es vraiment talentueux. Je pourrai parler de toi à mon éditeur si ça t'intéresse, je suis sûr qu'il prendrait ton cas au sérieux.

Je n'avais jamais changé d'éditeur, avec lui il n'y avait pas de problèmes et ses conseils étaient  toujours bons à entendre.  Les jeunes écrivains se dirigaient vers lui pour commencer. Il devrait être intéressé par le jeune homme.

- Ce serait dommage de ne pas exploiter un tel talent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Jeu 14 Jan - 10:39

- Avec plaisir.

Je le vis prendre mon bien avec une telle délicatesse que cela me toucha. Quand il l'ouvrit, il fit attention aux feuilles volantes que je rajoutais au fur et à mesure des années pour faire vivre encore artificiellement mon précieux cahier. Je le vis observer chaque pages avec précision. Il ne détournât en aucun cas son regard. C'était comme s'il était rentré en transe. J'avais l'impression que rien ne pouvais l'en sortir. Peut être que ce que j'écris lui plait ? Mais il ne vaut mieux pas faire ce genre de suppositions par peur d'être déçu à la fin. Au fur et à mesure que les pages défilaient sous ses yeux, et les miens, le stress montait en moi. Je sais que je n'avais pas à flippé car si j'écrivais mal ou que mes histoires ne lui plaisaient pas il n'aurait pas continué a lire mais on ne peut pas s'empêcher d'avoir la boule au ventre quand quelqu'un juge notre travail. Surtout que celui-ci nous tient beaucoup à coeur.

Une fois terminée, il leva les yeux vers moi et semblait heureux. Je pense qu'il devait se dire qu'il n'avait pas perdu au moins deux heures de sa vie pour rien. J'étais tout excité a savoir ce qu'il en avait pensé même si cette excitation était mélangée avec un peu d'appréhension. J'avais finalement osé lui lancer un timide «Alors ?» tout en appréhendant la réponse.

- Tu es vraiment talentueux.


La phrase était tombée. Je n'arrivais pas a croire que le mot «talentueux» se trouvé à l'intérieur. Je m'attendais à un petit «c'est pas mal» ou alors «mouais, c'est cool» mais de là à dire que j'avais du talent, je ne m'y attendais pas.

-  Je pourrai parler de toi à mon éditeur si ça t'intéresse, je suis sûr qu'il prendrait ton cas au sérieux.

Comme si cela n'était pas assez il me proposait de parler de moi à son éditeur. Mon coeur manqua de loupé un battement. Je n'étais plus excité à ce moment-là. J'étais bien plus que ça. J'étais prêt a sauté, danser, chanter dans tous les sens. Je me faisais presque peur à cause des réactions qui se passaient actuellement en moi.

- Ce serait dommage de ne pas exploiter un tel talent.

Ce fut la phrase de trop, qui me fit littéralement sauté de joie. J'étais bien fou d'avoir bondi de la sorte du petit ban qu'on avait trouvé dans un coin tranquille. Je gesticulais dans tous les sens et peut importe que les gens puissent me prendre pour un cinglé car, peut être, liront-ils plus tard un de mes romans ? J'avais complètement laissé tomber mon côté calme et discret de d'habitude. Cela m'étonnais moi-même mais cela faisait du bien d'extérioriser ce que l'on ressent et c'était le bon moment pour ça.

-Ho merci infiniment ! Je vous en serais éternellement reconnaissant soyez en certain !

J'avais pris sa main gauche et l'avait serré contres les miennes. Ce qui fit tombé une page de mon cahier. Je la reconnue instantanément, c'était LA page que je ne voulais montrer a personne. Celle qui était plié en quatre pour qu'elle ne puisse pas être lu, celle qui était la plus abîmé, la plus vieille et ... La plus personnelle. J'y racontais le jour où j'ai perdu ma soeur et mon oeil. Tous les détails que j'avais vu pendant son assassinat avant de perdre définitivement mon oeil gauche. Ses yeux révulsés qui alterner entre mon père et moi. Les larmes qui coulaient le long de son visage. Les cris, étouffaient par la main de ce géniteur, qu'elle poussait. Sa peau se colorant petit à petit de rouge et de noir. Ces mains griffant, arrachant, les habits et le visage de cet homme. Son visage qui se déformait au fur et mesure du temps. Et moi, impuissant, je n'avais rien trouvé de mieux que d'aller chercher un couteau pour tuer ce monstre. Un résultat désastreux, je l'avais blessé mais, ne sentant rien, il m'avait immobilisé pour finalement me crevé l'oeil. Voilà pourquoi je ne voulais pas quelqu'un tombe dessus. Mais trop tard, je l'avais vu tombé et, surement, que lui aussi l'avait vu. Par réflexe j'avais lâché ces mains. J'espérais sincèrement qu'il ne veuille pas le lire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Ven 15 Jan - 8:17
Joshua sautait de joie et gesticulait bizarrement devant moi. C'était tout juste si il ne m'avait pas sauté au cou. J'étais ravi de voir que ma proposition l'avait rendu aussi joyeux. J'avais agi comme lui à l'époque où cet éditeur avait accepté de publier mes livres,  un rêve qui s'était enfin réalisé

"Ho merci infiniment ! Je vous en serais éternellement reconnaissant soyez en certain !"


Cette fois-ci, je lui souriais vraiment, sa bonne humeur était du genre contagieuse. Il m'avait pris la main et la serrait contre les siennes. En voyant son regard fixé vers le sol, je remarquai que l'une des pages du cahier en était tombée. Elle était pliée en quatre et je ne l'avais pas remarqué en feuilletant le cahier quelques minutes plus tôt. Je me baissai pour la ramasser sans pour autant la déplier. Le regard de Joshua en disait long et sa joie avait complètement disparu, ce devait être personnel. Je la remis dans le cahier avant de lui rendre.

- Vu votre tête, ça doit être trop personnel pour que je puisse le lire.

Cette feuille avait bien piqué ma curiosité, mais je ne lui posais pas de question à son sujet. On a tous nos secrets.. cette feuille pouvait très bien être un de ses premiers écrits comme une histoire personnelle. Je changeai de sujet pour détendre un peu l'atmosphère.

- Au fait, il faudrait que vous me donniez vos coordonnées pour que je puisse les transmettre à l'éditeur.

Un numéro de téléphone et une adresse devraient suffire. Même s'il risquait plutôt de le faire venir directement à la maison d'édition pour mieux prendre connaissance de  son travail. J'espérais ne pas lui avoir fait peur en lui demandant ces informations.. De nos jours, on peut faire n'importe quoi avec ce genre de choses, et rien de très amical.

- Sauf si vous préférez que je l'appelle de suite ?


Obtenir un rendez-vous pour les semaines à venir serait compliqué en lui présentant Joshua juste par téléphone, mais si il ne voulait pas donner plus d'informations, ce serait malheureusement la seule solution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Mer 20 Jan - 13:23
J'avais raison, il l'avait vu tomber. Le brun avait ramassé avec la plus grande précaution le petit bout de papier qui se trouver à présent par terre. A ma plus grande surprise il ne l'ouvrit pas. Peut être avait-il vu mon air déconfis quand cette précieuse page était tombé. L'écrivain remis cette feuille capricieuse à sa place dans mon carnet. Ce que j'apprécia beaucoup. Mais pourquoi mon passé resurgisait toujours dans les meilleurs moments de ma vie ? Voulait-il que je reste malheureux pour le restant de ma vie ? Avoir marqué mon visage de cette horrible cicatrice qu'est mon oeil a présent n'était-il pas suffisant pour m'humilier devant tout le monde ? La colère montait en moi. Contrairement a ce que l'on peut croire, je ne m'en voulais pas, loin de là, j'en voulais à mon destin de m'avoir affublé d'une telle vie. Peut-on encore qualifié cela d'une vie ? Je n'en suis pas sur. J'eu du mal a recouvrer mes esprits tellement les questions se bousculaient dans ma tête. Il fallait que je le remercie de ne pas avoir eu la curiosité de regarder à l'intérieur de cette feuille.

- Vu votre tête, ça doit être trop personnel pour que je puisse le lire.

- Oui en effet... Merci de ne pas l’avoir ouvert. Merci infiniment.

J'essayais tant bien que mal d'esquisser un sourire mais je n'arrivais pas à détendre ma mouchoir tellement celui-ci était serré sous la pression que j'avais eu quelques instants plus tôt. J'avais repris mon cahier par réflexe. Je l'avais pris d'une façon un peux brusque je dois bien l'avouer. Je n'arrivais pas à contrôlé mes gestes. Mais le jeune brun n'avait pas l'air d'avoir fait attention à ma soudaine brutalité.

- Au fait, il faudrait que vous me donniez vos coordonnées pour que je puisse les transmettre à l'éditeur.

Il avait finalement changé de sujet. Sûrement pour que le malaise qui s'était installé en moi et qui s'était étalé entre nous deux puisse enfin se dissiper.

Que je lui donne mes coordonnées ? Pas de soucis. J'avais préféré cette solution plutôt que de parler tout de suite à l'éditeur. Je ne me sentais pas vraiment à l'aise à l'oral, et puis, mon corps et mon esprit ne s'étaient pas encore calmer de leur petite mésaventure. Il fallait laisser le temps au temps. Je n'étais même pas sur que cet homme veuille vraiment de moi comme nouvel écrivain. Je lui avait transmis mon numéros de téléphone portable ainsi qu'une adresse mail ou l'éditeur pourrait éventuellement m'écrire ou pour que je lui envois certains écrits qui se trouvaient sur mon ordinateur chez moi.

- Dites-moi, si vous pouviez éventuellement lui présenter cette histoire quand vous lui parlerez de moi, j’en serais très reconnaissant.

Je lui avais tendu trois pages qui se trouvaient à la fin de mon carnet. Je les avaient écrites il n'y a pas si longtemps que ça. L'histoire d'une jeune fille apprenant qu'elle était la reine du néant et qui découvre ainsi ces pouvoirs grâce à son frère jumeau rester dans son monde d'origine et venant la récupérer dans ce monde-ci pour la faire régner sur toutes les dimensions. L'histoire pouvait se résumer ainsi. Je n'avais pas encore bien trouver le bon filon mais c'était sur cette histoire que je voulais écrire mon premier roman. Je lui avais déjà trouver un nom, «Murdering Abysse», la tueuse du Néant. Un nom qui convenait très bien au style de romain que j'aimerais créer comme base. Je devais quand même lui demander conseil sur comment améliorais cette histoire et si, éventuellement, elle pourrait fonctionner auprès du public.

«Pouvez-vous me donner des conseils pour l'améliorer ?»

Maintenant que j'y pensais. Il me faudrait surement ces coordonnées a lui aussi pour lui poser d'éventuelles questions sur l'éditeur qui me viendraient un peu plus tard.

«Maintenant que j'y pense, pourriez-vous me donner vos coordonnées vous aussi pour que l'on reste en contact et pour, éventuellement, vous posez quelques questions sur votre éditeurs qui pourrait me venir dans le futur ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Ven 29 Jan - 16:45
J'avais soigneusement noté ses coordonnées dans un carnet et remarquai qu'il n'habitait pas très loin de chez moi. Ça pourrait être pratique si je devais l'accompagner chez l'éditeur un jour. Je remis le carnet à sa place dans mon manteau et levai les yeux vers Joshua.

" Dites-moi, si vous pouviez éventuellement lui présenter cette histoire quand vous lui parlerez de moi, j’en serais très reconnaissant."

Il sortit trois pages qui étaient à la fin de son carnet et me les tendit. Je ne les avait pas encore lu. C'était une histoire plutôt fantastique et les personnages étaient intéressants, l'histoire avait l'air d'être loin de se terminer. Un début de roman peut être ? Je relus les pages une dernière fois avant de lever les yeux vers le brun.

"Pouvez-vous me donner des conseils pour l'améliorer ?"

- Si vous voulez.. alors.. par où commencer ?

Il n'y avait pas beaucoup de défauts, mais on pouvait encore l'améliorer. On peut toujours s'améliorer.. même les meilleurs ne sont pas parfaits. Je me raclai la gorge avant de reprendre quelques passages du début de son histoire en lui donnant quelques procédés qu'il pourrait éventuellement ajouter pour améliorer son récit. J'y retrouvai parfois mes propres erreurs, mes défauts.. l'une des choses les plus importantes dans un roman est l'histoire, mais il ne faut pas oublier de développer les personnages avec attention. Un personnage de qualité permet de donner une bonne tournure à l'histoire. Il n'était pas mal partit pour ça.

- Votre histoire pourrait donner quelque chose d'intéressant.

J'esquissai une nouvelle fois un léger sourire. Un peu de lecture me mettait toujours de bonne humeur, surtout quand le style était bon. Je me surpris à être impatient de lire la suite, c'était inhabituel pour quelqu'un de patient comme moi. Enfin, je devrai attendre la sortie du livre, si il y allait en avoir une, pour pouvoir combler le vide qui s'était installé en moi.

"Maintenant que j'y pense, pourriez-vous me donner vos coordonnées vous aussi pour que l'on reste en contact et pour, éventuellement, vous posez quelques questions sur votre éditeurs qui pourrait me venir dans le futur ?"

- Bonne idée.

Après lui avoir donné toutes mes coordonnées, je pris une inspiration avant d'ajouter sur un ton chaleureux.

- Et bien, j'ai hâte d'avoir de vos nouvelles. Je suis persuadé que mon éditeur acceptera de vous suivre après avoir lu cette histoire. Je vous renverrai ces trois pages après les lui avoir montré.

J'étais vraiment d'humeur joyeuse. Parler de cette façon à un inconnu m'étais presque impossible en temps normal. Peut être était-ce à cause de notre passion commune pour l'écriture ? Ce n'était pas vraiment important.. je n'avais pas besoin de savoir pourquoi, ça ne changerai rien.

- Vous voulez venir boire un café ? Il y a un bar pas très loin d'ici.

Pour une raison qui m'étais inconnue, je n'avais pas envie de le laisser partir tout de suite, je voulais discuter encore un peu avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Sucettes : 231
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 20

Your Identity Card
Âge: 20
Amoureux: Nope.
Présent/Absent: Heu... quand je pourrais ?
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Joshua Aika
[✘SEKE✘]
Dim 7 Fév - 17:38
Le jeune brun pris soigneusement mes coordonnées sur un petit carnet noir qui me semblait déjà bien fournit et le remit par la suite dans son long manteau. Tout en faisant cela il leva les yeux vers moi. Son regard, au début glacial, était empli d'une douce chaleur qui m'apaisa.

Je lui avais finalement tendu mes pages d'histoire qu'il pris avec toute la délicatesse qui le définissait. Surement une de ces plus grandes qualités. Quand il commença à lire, je sentais qu'il ne s'arrêterait pas de sitôt. Il abordait ce regard que je connais si bien pour l'avoir déjà eu plus d'une fois devant un bon roman. Ca lui plaisait et j'en étais fière ! Bien sûr mon histoire n'était pas parfaite et, hélas, avec tous les efforts du monde, elle ne le sera jamais. Quand il eut terminé je le surpris à relire les pages une nouvelle fois. Quand il termina sa seconde lecture, il leva de nouveau ses yeux vers moi. Ils pétillaient d'une lueur que je ne connaissais pas. Mon histoire l'aurait-il passionné à ce point ?
J'osais à peine lui demander des conseils pour m'améliorais tellement j'étais troublé.

«Pouvez-vous... Pouvez-vous me donner des conseils ?»

J'avais baissé mes yeux vers les pages pour appuyer mes propos. J'avais peur des critiques que pourrais me faire l'écrivain.

«- Si vous voulez.. alors.. par où commencer ?»

Le verdict tomba enfin, mon texte était d'une grande qualité et présenté peu de défauts. Certes ceux-ci pouvaient très facilement être éviter et rectifié. Il me lu quelques passages que je pourrais améliorer et me donna quelques exemple précis que je pourrais inclure ou bien rectifié. Pourquoi n'y avais-je pas pensé avant? Je ne sais pas mais un avis extérieur est toujours indispensable pour écrire une bonne histoire, c'est ce que j'avais enfin compris après plus de dix ans d'écriture. Peut être que cette juste réflexion aller peut-être me faire sortir de ma bulle ? Le temps nous le dira. Pour finir ces recommandations, il m'expliqua que la clef d'une bonne histoire était le traitement fait des personnes. «Un personnage de qualité permet de donner une bonne tournure à l'histoire». C'est une phrase que je n'oublierais jamais.

«Votre histoire pourrait donner quelque chose d'intéressant

Tout en fixant mes fiches, j'arborais un immense sourire. C'était la première fois que quelqu'un me disait ça. Yamaguchi me souri aussi, ce qui fu pour moi l'apothéose. Soudain une pensée me traversa. Je voulais avoir ces coordonnées pour que l'on se revois. Non pas pour parler affaire mais plus pour devenir ami avec lui. J'aimerais apprendre à le connaitre plus. Mais je ne sais pas si lui voudrait savoir plus sur moi. Je ne pouvais délibérément pas lui dire «Hey salut ! Dit moi, tu pourrais me passer tes coordonnées s'teu plait ? C'est pour qu'on deviennent des potos bro' !». Mon dieu ... Rien que de penser à ça mérite qu'on s'explose la tête contre le mur. Je pense qu'une formule plus simple et soutenu est de rigueur.

"Maintenant que j'y pense, pourriez-vous me donner vos coordonnées vous aussi pour que l'on reste en contact et pour, éventuellement, vous posez quelques questions sur votre éditeurs qui pourrait me venir dans le futur ?

- Bonne idée

Sa réponse fût brève et pour le moins explicite. Il ne trouva pas bizarre que je veuille ces coordonnées et cela m'allais très bien ! Je pense que j'aurais été couvert de honte s'il m'avait demandé plus d'explications ! Je pris le plus grand soin de marqué toutes les données que le jeune homme me donnait. Je pu constaté qu'il vivait près de chez moi. C'était plutôt intéressant a savoir. Peut-être pourrait-on se croiser de temps en temps ?

«- Et bien, j'ai hâte d'avoir de vos nouvelles. Je suis persuadé que mon éditeur acceptera de vous suivre après avoir lu cette histoire. Je vous renverrai ces trois pages après les lui avoir montré.»

Ces paroles m'avaient sortis de ma douce rêverie, encore une fois, et cela me plaisait bien. Sa voix était douce et posée. Elle me berçait presque.

Je sentais que le moment des aurevoirs approchés. Il se faisait tard. Je n'avais pas envie de partir. Je n'avais pas envie que tout s'arrête, pas maintenant. Puis, comme s'il avait lu dans mes pensées, il me proposa d'aller dans un bar qui se trouvait non loin d'ici. Ce que j'acceptais, bien entendu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Sucettes : 200
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 19
Localisation : France

Your Identity Card
Âge: 23
Amoureux: D'un imbécile.
Présent/Absent: Présent
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Yamaguchi Hajime
[✘UKE✘]
Mar 1 Mar - 16:30
En rentrant dans le bar, j'avais pu constater avec satisfaction qu'il n'y avait pas beaucoup de monde à l'intérieur. Un petit groupe d'hommes était installé sur des places situées au fond de la pièce et d'autres solitaires étaient éparpillés sur le côté droit. La serveuse nous salua d'un signe de tête, le sourire au lèvres sans quitter le comptoir. J'avais laissé Joshua choisir une table et m'était installé en face de lui, l'air neutre. Il faisait un peu chaud mais je me sentais bien, le vent qui soufflait dehors n'allait pas me manquer. Je n'étais pas spécialement frileux, mais qui trouve agréable le fait d'être continuellement frappé par des bourrasques ?

A table, je ne savais pas quoi dire, ce qui était un brin ridicule puisque c'était moi qui l'avait invité dans ce bar. Ce silence me dérangeait, je jouais nerveusement avec une mèche de mes cheveux en portant mon regard vers le comptoir et croisant celui de la serveuse qui m'adressa un léger sourire. Quelques instants plus tard, comme si elle avait lu dans mes pensées, la barmaid s'approcha de notre table et nous proposa quelques boissons. J'optai pour un café car une boisson alcoolisée ne me faisait décidémment pas envie. Après avoir pris la commande de Joshua, elle repartit derrière son comptoir et commença à préparer nos commandes.

- Je ne sais pas trop quoi dire.. désolé.

Il était inutile de lui cacher, Joshua était peut être aussi gené que moi, après tout. Mais il fallait tout de même trouver un sujet de conversation.. La littérature ? Nous en avions déjà discuté un long moment avant de venir ici. Je devrais peut être lui poser quelques questions sur lui, mais rien de trop personnel, bien entendu.

- Alors.. parle moi de toi. Enfin, si tu le veux bien.

J'attendais sa réponse, guettant quelque chose dans ses yeux et espérant qu'il ne soit pas gené par ma question. Je pris une gorgée de café sans le décoller du regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quand une écharpe joue les entremetteuses (ft Yamaguchi Hajime)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.
» Tu sais que tu joues trop à Pokemon, quand...
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Parc public-
Sauter vers: