:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chauffard du soir, bonsoir. ~ Pv Edward.

avatar




Invité
Invité
Lun 4 Jan - 7:41



Chauffard du soir, bonsoir.


On était le week-end, un samedi et on approchait des une heure du matin. Makoto allait finir sa journée. Il s'occupait de cette dernière course avant de rentrer au garage, une bande d'étudiants qui s'étaient détendu autours d'un verre et avaient des envies de plage maintenant. Il n'était pas spécialement fatigué ce soir-là encore, mais n'était pas non plus contre le fait de rentrer chez lui, de s'occuper de Toboe, puis de s'étendre sur le canapé et visionner quelques épisodes de sa série.

Présenté sous cet angle ça faisait un peu ours qui ne sort pas tant de sa tanière, mais Makoto n'a jamais été ce qu'on appelle un fêtard et, quand soirée il y avait, cela se passait majoritairement à son appartement ou celui d'un ami plutôt qu'en boite. Grossièrement ça évitait d'être trop regardant sur le débit de boisson – puisque dormant sur place, comme de tomber sur des fouteurs de merde. Mais bon, ça faisait un moment maintenant que Makoto n'avait pas participé à une soirée entre pots, pour la simple et bonne raison qu'il ne les pas encore informé de son retour à Hiroshima .. et ne comptait pas le faire ; pour l'instant, ou jamais. Rien de personnel. C'est juste que Makoto n'avait touché aucun mot de sa ''nouvelle condition'', et n'y tenait pas particulièrement. C'est complètement idiot, oui, mais c'est lui que ça regarde.

Finalement il arrive à bon port et dépose ladite bande sur son bord de mer. Le jeune homme leur souhaita alors une bonne soirée, mais dit également de faire attention à eux ; sait-on jamais. Après quoi il s’éclipsa. Sur le chemin du retour Makoto roula asse vite. Pas de dépassement de vitesse, seulement sa limite. Ce n'était pas la course et le taxi n'était pas un bolide. Heureusement d'ailleurs. Dans un virage, en face, des phares. Juste ça .. mais de son côté à lui !

Makoto n'a qu'un réflexe, celui d'écraser son frein. Même pas un coup de volant, consciemment ou non ; pour peu que l'autre abruti ait la même foutu idée. Les pneus crissent et le véhicule s'arrête plus ou moins net. Pas de choc. Pas d'arrêt non plus. L'autre, en moto pour ce qu'à put déterminer Makoto, est passé sans demander son reste. Ma foi ce n'est pas comme ci il avait manqué de s'écraser comme une mouche sur son par-brise. À sa suite, d'autres bolides à deux roues. Ceux-là non plus, il ne les enverra pas dans le décors.

Doigts crispés sur le volant à s'en faire blanchir les phalanges, il les dé-serra un peu, expira et inspira profondément. Longuement. Le temps de se calmer, d'enlever « ces images-là » de sa tête. Putain de gamins. L'utilité ? Aucune. Ils s'amusent. Dangereusement. Connement. Makoto connaît sa ville. Il sait que les courses clandestines sont monnaie fréquentes ; ici comme ailleurs j'imagine, suffit d'une route. Mais c'est pas une façon de conduire, c'est juste le meilleur moyen de se tuer, eux mais aussi ceux sur qui ils se fracasseront et qui n'ont rien demandé.

Il s'écoule quelques minutes avant que Makoto ne se décide à redémarrer. Il ne s'agirait pas de provoquer un accident à son tour. Il ne croisa aucun autre danger public sur la route et put ramener le taxi en un seul morceau au garage. Mais vous savez quoi ? Le Hasard a de l'humour ; ou pas. Après un allé-retour chez lui pour deux, trois bricoles et récupérer Toboe, le jeune homme, adepte des petites ruelles, eut une désagréable surprise.

À quelques mètres, la moto que Makoto avait manqué d'emboutir. Il aurait put la reconnaître parmi d'autres. En dehors du fait que simple c'était son domaine, il se rappelait de la couleur et le modèle en question n'était pas fait pour les conducteurs lambda. Sans parler de la tenue du motard et de son casque. Fièrement posté près de son véhicule, son propriétaire.

Makoto sourit jaune. Lui qui avait bien été tenter de le débusquer et de lui apprendre ce que c'était que de conduire.. Hiroshima devenait pour l'occasion village et rendait la remonter de bretelles possible. Son chien aux pieds, Makoto alla dans la direction du blond ; puisque c'est ce qu'il était esthétiquement parlant. Peu à peu il discerna mieux ses traits. En parlant de gamin, tiens. Ça énerva d'ailleurs un peu plus le brun. Il aurait put le faucher tout à l'heure.

- « La récompense valait que tu manques de t'écraser contre mon taxi, crétin des alpes ? » lâcha-t-il d'une voix grave, une fois à sa portée ; s'épargnant au passage toute formule de politesse made in japon. Le ton était donné on dirait. Autant Makoto était coulant, autant ce gamin l'avait foutu en rogne. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 168
Sucettes : 766
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 27

Your Identity Card
Âge: 18 hivers~
Amoureux: Isaiah... Mon Isaiah!
Présent/Absent: Présent!
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Edward Arcanès
[✘UKE✘]
Lun 4 Jan - 16:27
C'était rarement le genre de faire nuit blanche, sauf lorsqu'il y avait une course. Et généralement, les courses se déroulaient toujours de nuit. Quelques fois de jour, mais c'était plus rare. Il était dans les 1h du matin, et le vrombissement des motos troublait la quiétude de la nuit. Tous les coups sont permis, dont celui de rouler du mauvais côté. Et soudain, dans un virage, les phares d'une voiture juste en face d'eux! La voiture pila sur le coup, et la bande de motards passa sans demander son reste. Bien que celui en tête râlait en serrant sa veste.

Finalement, au bout d'un moment, les motards franchirent la ligne d'arrivée qui avait été décidée. Les moteurs furent coupés et les propriétaires descendirent. Tous les concurrents allèrent donner l'argent que chacun avait parié à celui arrivé en tête, un jeune blondinet. Le jeune garçon retira son casque qu'il posa sur sa moto, visière ouverte, puis déposa sur sa moto un chat, chat qui s'était trouvé dans sa veste tout le temps de la course et qui avait failli faire un vol plané lorsque la voiture avait surgi. Le chat alla se placer sous le casque, passant par la visière laissée ouverte, histoire de faire un somme. Et alors que le blondinet discutait avec les autres, après avoir rangé la récompense dans une poche intérieure de sa veste, il entendit une voix désagréable l'interpeler.


- « La récompense valait que tu manques de t'écraser contre mon taxi, crétin des alpes ? »

Son taxi..? Ah, ça devait être le crétin de tout à l'heure qui avait failli faire faire un vol plané à son chat. Encore heureux qu'il parvenait à maîtriser sa phobie lorsqu'il était en moto... Il se retourna pour observer l'individu et remarqua directement quelque chose de désagréable. Un chien. Lui qui était plus félin, il n'appréciait pas trop les chiens... Celui-ci était gros, en plus. Typiquement du genre à s'amuser à pourchasser les chats. Mieux valait garder un œil sur celui qui dormait sous son casque.

"Parce que c'est une heure pour circuler de façon aussi discrète, peut-être?"

Il posa une main sur son casque, posé sur sa moto, prêt à signaler au félin qui dormait dessous qu'il valait mieux partir, et vite.

_________________
Esis, le chat!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 5 Jan - 6:16



Chauffard du soir, bonsoir.


Pas sûr que ce qu'il venait de dire au blondinet ait été apprécié par le reste de la bande ; pouvant le prendre personnellement eux aussi. Mais pour le coup Makoto s'en fiche. De mauvais poil, il ne valait mieux pas que quelqu'un s'y risque. D'autant qu'il avait Toboe avec lui. Son chien n'était pas d'attaque, le jeune homme ne lui a jamais apprit ce genre de chose – et ne le ferait pas, mais si l'un tentait de s'en prendre à son maître la réaction ne se ferait pas attendre .. Cela dit, il ne s'agissait pas non plus de blesser quelqu'un. Ce n'était pas le but de la manœuvre. À moins d'être tombé sur une tête à claques rivalisant avec l'extrême patience de Makoto. Probable (?). Ça se joint.

Passons, la bande donc.Pratiquement tous du même âge ; ou fourchette. Le gabarit de Toboe semblait les dissuader de s'approcher. L'effet gros chien, pratique en un sens. Bête qui, d'ailleurs, reniflait un peu partout. Curieux. Intéressé. Allé savoir pourquoi. Toutefois il restait aux pieds de son maître, sauf contre-ordre de sa part.

À la réponse du blond Makoto arqua un sourcil, à la fois interloqué et profondément agacé. S'est-il seulement rendu compte qu'à quelques secondes près sa tête, comme le reste de sa carcasse se serait à coup sûr retrouvé sur l'asphalte ? Tout ça pour quelques billets .. et l'adrénaline. Makoto sait ce que c'est, là n'est pas le problème. Après tout c'est un motard lui aussi ; même qu'il en avait fait son métier. Mais il y avait quand même une manière de faire, de celle qui limite les risques. Le jeune homme grogna un peu.

- « Figures-toi qu'il y a des gens qui bossent, gamin. Et il y a une différence entre une conduite discrète et une conduite responsable si tu veux mon avis. En revanche et avec tes conneries, j'ai failli te foutre dans le décor, parce que toi et tes pots jouez les cadors.» Toujours de sa voix grave, le ton dur et le regard réprobateur.

On croirait entendre les remontrances d'un parent ; la bonne claque derrière la tête en moins. Ç'aurait put, le gars en face de lui n'était pas bien vieux. À se demander si il avait seulement atteint la majorité. Peut-être, ou pas. Ce n'était pas inscrit sur son front, mais ça expliquerait pourquoi Dame Maturité ne l'ait pas encore touchée de sa grâce. Makoto souffla, grogna, ou fit quelque chose s’apparentant à la fois à l'un et l'autre. Sérieux, c'est devenu n'importe quoi dans cette ville.

- « T'as l'attention de t'excuser au moins ou t'es con jusqu'au bout, motard du Dimanche ? » Grognon, l'ours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 168
Sucettes : 766
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 27

Your Identity Card
Âge: 18 hivers~
Amoureux: Isaiah... Mon Isaiah!
Présent/Absent: Présent!
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Edward Arcanès
[✘UKE✘]
Mar 5 Jan - 15:59
Le reste de la bande n'osait pas approcher de l'individu, principalement à cause du chien. La plupart d'entre eux avait une mauvaise expérience avec les chiens, majoritairement car il s'agissait de chiens de la police. Ce pourquoi ils demandaient souvent à quelqu'un d'autre d'occuper la police, quelqu'un n'ayant pas de soucis avec les chiens... ou quelqu'un capable de vite se réfugier en hauteur. Comme le blondinet. Blondinet qui d'ailleurs surveillait attentivement le chien, s'il approchait de trop près de la moto et donc du chat qui dormait sous le casque...

- « Figures-toi qu'il y a des gens qui bossent, gamin. Et il y a une différence entre une conduite discrète et une conduite responsable si tu veux mon avis. En revanche et avec tes conneries, j'ai failli te foutre dans le décor, parce que toi et tes potes jouez les cadors.»

Car il pensait réellement que le blondinet n'aurait pas su réagir? C'est simplement car il avait été pris de court et qu'il avait son chat dans son blouson, sinon il aurait direct viré de bord! Il détestait ce ton de personnes qui pensait tout savoir...Ces gens là n'avaient aucune idée de ce qu'il pouvait vivre.

- « T'as l'attention de t'excuser au moins ou t'es con jusqu'au bout, motard du Dimanche ? »

"Pourquoi j'devrais m'excuser alors que c'est toi qui t'énerve et nous cherche?"

Il avait répondu du tac au tac mais ne bougeait pas de sa position. Il se tenait prêt à faire quoi que ce soit. Que ce soit récupérer son chat pour le mettre en sécurité, s'enfuir à moto ou courir se percher en hauteur...

"J'ai déjà vu des rabat-joie mais des comme toi, jamais! On dirait un grand-père aigri!!"

_________________
Esis, le chat!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 6 Jan - 7:23



Chauffard du soir, bonsoir.


Culotté, ou très con. Sur le moment Makoto ne sut dans quelle case mettre le blondinet. Si ce gamin se donnait juste un genre parce qu'en présence de ses pots ou si son casque était trop petit, comprimant son cerveau et étouffant le peu de neurones dont il disposait. On me dira, Makoto avait joué les ours, mais techniquement il était dans son droit.

Le gamin pouvait prétendre être bon dans son domaine, il avait beau connaître sa moto, la route et tous ces autres facteurs qui entrent en ligne de compte, au final il n'était pas à l'abri ; ni lui, ni les autres. Il suffisait d'une fois, et en moto ça pardonnait rarement. Mais le blond ne veut pas en démordre.

À sa remarque l'homme arqua un sourcil. Énervé, lui ? Tendu à la limite – et il y avait de quoi, mais il en fallait quand même un peu plus à Makoto pour le mettre véritablement en colère. Pour le coup il se voulait même un minimum diplomate, mais vraiment un minimum ; d'autant que l'autre gars se voulait partisan du moindre efforts et se complaisait dans son immaturité.  

« T'es inconscient par-dessus le marché, ma parole. T'aurais moins joué les gros durs si ta [marque de moto] et toi aviez fini dans le faussé ; poids plume que vous êtes – toi et ton deux roues.»

Dans le même temps Toboe, lui, continuait son pistage. Il ne grognait pas, n'avait pas non plus le poil hérissé. L'odeur du chat, si présente, n'éveillait chez lui aucune forme d'agressivité. Il faut dire que Makoto en avait hébergé plus d'un à son appartement, et les chats errants couraient un peu les rues à Hiroshima.

« Ça n'a rien à voir gamin. Si t'as envie de mourir avant l'heure et conduire n'importe comment ta moto c'est toi que ça te regarde, mais t'es pas tout seul sur la route. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 168
Sucettes : 766
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 27

Your Identity Card
Âge: 18 hivers~
Amoureux: Isaiah... Mon Isaiah!
Présent/Absent: Présent!
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Edward Arcanès
[✘UKE✘]
Mer 6 Jan - 16:14
« T'es inconscient par-dessus le marché, ma parole. T'aurais moins joué les gros durs si ta Sherco et toi aviez fini dans le fossé ; poids plume que vous êtes – toi et ton deux roues.»

Oui, il était un poids plume et non, sa moto n'était pas si légère que ça. En plus, de toutes les motos qu'il pouvait avoir conduit, celle-ci était sa préférée, raison de plus pour qu'il y prenne garde. Il ne laissait personne y toucher, et pour cause : c'était la seule moto sur laquelle il avait eu un mal fou à trouver des pièces neuves. Il avait pris soin de ne mettre que des pièces neuves d'origine, contrairement aux autres machines où il se permettait d'employer des pièces qui n'étaient pas de la marque si elles étaient compatibles. Malgré l'apparence calme du chien, il s'en méfiait. Il était plus félin que canin, et il savait que son chat n'appréciait pas vraiment les chiens...

« Ça n'a rien à voir gamin. Si t'as envie de mourir avant l'heure et conduire n'importe comment ta moto c'est toi que ça te regarde, mais t'es pas tout seul sur la route. »

"Ca y est, papy donneur de leçons est sorti de sa maison de retraite pour aller faire la morale à tout le monde! Je sais conduire, sans doute mieux que certains ici, simplement j'le répète, j'pensais pas tomber sur une voiture qui roulait à un train d'escargot au beau milieu de la nuit!"

Comparé à la vitesse à laquelle il roulait, il était clair que n'importe qui roulant à une vitesse normale était un escargot aux dires du blondinet.

"Et aussi tiens ton clebs loin de ma moto."

Juste ça, pas de remarque sur le fait que sa moto était fragile, ou quoi que ce soit d'autre du style. Il tenait juste à mettre une distance de sécurité entre son chat et le molosse.

_________________
Esis, le chat!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Ven 8 Jan - 6:20


Chauffard du soir, bonsoir.



Vous parlez d'un dialogue, celui d'un sourd à un aveugle. Ni l'un, ni l'autre ne voulant en démordre. Seulement Makoto, lui, n'était pas en tort. Que le gamin avance le prétexte que le jeune homme conduisait à la vitesse d'un escargot, ce qui déjà est faux, il roulait à une vitesse normale, autorisée, et comparé au blond qui billait sur la route n'importe qui serait "lent" à côtés, mais en plus ça ne changeait rien au fait ; au final il avait quand même roulé à contre sens. Qu'il affirme savoir conduire, être soit-disant plus doué que les autre, et autre ne changeait rien non plus. D'ailleurs Makoto aurait bien été tenté de le prendre à son propre jeu, essayer de le faire redescende un peu, mais n'aurait pas fait un bel exemple. 'Non pas qu'il ait des comptes à rendre à qui que ce soit, mais l'anti-conformisme est passé de mode et il ne tenait pas à se mettre en porte-à-faux pour ce genre de connerie. Et sérieusement, papy ? Faudrait pas non plus exagérer.

Quoi que Makoto se plaisait à l'appeler gamin, alors c'était probablement de bonne guerre ; même si le blond en était vraiment un, contrairement au jeune homme qui, lui, n'avait rien d'un grabataire. Il soupir, ne sachant pas si il serait plus simple de lui en claquer une derrière l'oreille et de repartir, plutôt que d'essayer d'avoir une conversation adulte avec ce type. Paraîtrait que parler ça rendait intelligent, pourtant.

-《 Et ben, on peut dire que tu ne prends pas pour une merde pour ton âge. 》 Se massant la nuque d'un air agacé ; âge qu'il estimait autours des vingt ans, probablement moins. Là où le gamin avait de la chance c'est que Makoto n'était pas non plus dans l'optique de le dénoncer.. et accessoirement de le dénoncer. Ç'aurait put, mais bon, il trouvait que ça prenait déjà beaucoup trop de temps pour n'en tirer que de simples excuses. À se demander s'il avait été aussi chiant au même âge. À sa remarque il jeta un regard en direction de Toboe, mais aussi de ce qu'il reniflait. Il semblait plutôt intéressé par le casque, l'animale bougeant la queue d'un air plus joueur qu'agressif. Ce chien ne ferait même pas de mal à une mouche de toute facon.

- 《 Il va pas te l'abîmer ton bébé, ou ton casque. Si j'avais décidé de me faire violence j'enverrai pas mon chien, je suis pas comme ça. 》 Expliqua Makoto. Le blond vait l'air plutôt accroché à son casque et le jeune homme l'avait senti tendu lorsque Toboe s'en approcha. Il arqua un sourcil, mais se décida malgré tout à ramener l'animal vers lui ; la bête revenant aux pieds, obéissante et docile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 168
Sucettes : 766
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 27

Your Identity Card
Âge: 18 hivers~
Amoureux: Isaiah... Mon Isaiah!
Présent/Absent: Présent!
[✘UKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Edward Arcanès
[✘UKE✘]
Ven 8 Jan - 16:54
Il se prenait pour qui il voulait, il était assez grand pour se débrouiller tout seul peu importe ce que les gens pensaient. Malgré les apparences, il avait 18 ans, une maison et des revenus. Il faisait ce qu'il voulait de sa vie, et ce n'était pas un "vieux" - même s'il n'était pas tellement plus âgé que le blondinet - qui allait lui faire la morale. Reportant son attention sur le chien, il constata avec un certain déplaisir que ce dernier s'était rapproché du casque, remuant la queue. Il fut tenté de rapidement prendre le casque et le serrer contre lui, afin de faire office de barrière entre son chat et le chien adverse... Mais non, ça réveillerait son chat, et ça donnerait idée au clebs. Sale bête.

- 《 Il va pas te l'abîmer ton bébé, ou ton casque. Si j'avais décidé de me faire violence j'enverrai pas mon chien, je suis pas comme ça.

Mais malgré tout, il rappela son molosse, ce qui le soulagea un peu. Tant que ce chien restait éloigné du casque, ça irait. Il ne répondit pas tout de suite, écoutant d'abord si ce stupide sac à puces avait réveillé son chat... Visiblement non. Pas de grondement ou de feulement. Pas même un miaulement... Ouf!

"J'aime pas tellement les chiens, et je m'en méfie. Qu'il soit bien dressé ou pas, ça change rien."

Pendant cette discussion houleuse, le félin dormait toujours, à l'abri sous le casque. Il n'était pas dérangé par les éclats de voix. En revanche, l'odeur du chien qui s'était rapprochée l'avait un peu réveillé. Remuant une oreille, il entendit le blondinet qui semblait discuter de façon énervée avec quelqu'un dont il ne connaissait pas la voix. Etirant une patte, il décida de ne pas bouger, sauf si son maître décidait de reprendre son casque, ou lui demandait d'attaquer. Il était un chat de garde.

_________________
Esis, le chat!:
 
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Chauffard du soir, bonsoir. ~ Pv Edward.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entraînement du soir, bonsoir [Quête solo dans le Royaume de la Claustrophobie]
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: