:: Entry all :: Présentation :: Les Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Masaie, coach e-sportif - TERMINEE

avatar
Messages : 10
Sucettes : 36
Date d'inscription : 21/06/2016
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Masaie Kanamori
[✘SEME✘]
Mar 21 Juin - 17:32

I AM MASAIE KANAMORI
« citation citation citation citation citation citation »



Name; Kanamori
First Name; Masaie
Age; 28 ans
Sexuality; Bisexuel
Preference; Seme
Nationality; Japonaise
Anything else ?; Nope


Behind the computer;

Name; Gublu
Surname ?; [Write here.]
Age; 23
Gurl or dude ?; Escargot
Presence; 5/10
Anything else ?; Nope
Personnage sur l'avatar; OC Cherry Blossom de Sakimichan
Code;

History

D'aussi loin que je me souvienne... J'ai toujours aimé les jeux vidéo.
J'ai touché à ma première console j'avais peut-être 7 ou 8 ans. Avant cela, je regardais mon père y jouer. Peut-être que c'était en lui donnant des astuces, en le remuant un peu, que déjà je me prédestinais à mon métier. Enfin... Je vais vous raconter quelques passage de ma vie.

En 1995, un nouveau venu, Blizzard Entertainment, sort Warcraft: Orcs and Humans, plongeant le joueur dans un monde fantastique où s'affrontent les orcs et les humains.
Je me souviens du regard de mon père face à ce nouveau mode de jeu, mais surtout du temps qu'il y passait. J'avais 7 ans, je faisais mes devoirs derrière lui sur la grande table du salon, alors que ma mère préparait le repas. Un oeil toujours rivé sur son écran, j'analysais sa façon de jouer. J'aimais ça, le regarder faire, même si l'envie de jouer à mon tour me tiraillait les intestins.

En 1996, Nintendo sort un jeu qui relance contre toute attente la firme et la vente de consoles Game Boy, Pocket Monster, ou Pokémon. Un jeu développé par Satoshi Tajiri dans lequel le héros évolue dans un monde peuplé de créatures appelées Pokémon, et dont la finalité est d'en devenir le meilleur dresseur.
Alors que j'étais en seconde classe élémentaire, je venais de mettre les pieds dans le monde du jeu vidéo. Mon père venait de me transmettre sa passion du jeu vidéo, et ma mère avait grande peine à me faire faire mes devoirs. D'ailleurs, je ne voyais pas qu'elle se sentait seule, avec le fardeau de notre incompétence sur les épaules. Mon père sur son ordinateur, moi sur ma console, certainement était-ce la solitude qui lui fit petit à petit courber le dos. Malgré tout, elle était toujours avec son sourire aimant, à nous préparer le repas, et à discuter de nos journées lorsqu'elle n'était pas au travail.
On n'avait pas beaucoup d'argent, mon père étant au chômage et ma mère cumulant les emplois, pourtant, on avait toujours un nouveau jeu ou une nouvelle console. Mais à 8 ans, je m'en fichais pas mal à vrai dire. D'autant que malgré notre situation à la limite du précaire, j'étais pourri gâté.

En octobre 2001, la sortie de Grand Theft Auto III fait sensation. Le jeu d'action se distingue par la liberté d'action proposée et son anticonformisme, parfois sujet à controverse. Le titre connaît un succès fulgurant qui va croître avec les épisodes suivants.
J'avais alors 13 ans, début de la puberté. Les autres sortaient, et commençaient les petits flirts. Moi, j'étais devant mon écran, à mâcher quelques friandises. Si vous m'aviez vu à cette période, certainement que vous n'auriez jamais deviné que nous sommes les mêmes personnes. Non seulement mon albinisme avait tendance à m'enfermer, mais en plus j'étais bien portant - pour ne pas dire que je souffrais d'un embonpoint plutôt conséquent - et mon acné était maladif.
Mes relations sociales ? C'était complètement virtuel. Pas que je n'aimais pas les autres, mais la différence a toujours été, est, et restera, une source de solitude. Je discutais nuit et jour avec d'autres joueurs. On riait jusqu'à pas d'heure. De toute façon, personne ne me mettait de barrières. Ma mère avait fini par démissionner de son rôle et passait son temps libre avec son amant, mon père lui restait avec sa concubine, sa console.
C'est à peu près à cette période que j'expérimentais ma sexualité, la webcam par la suite a facilité l'assouvissement de mes besoins personnels, et c'est avec les premières vidéos accessibles sur le net que je découvris mon attirance tant masculine que féminine.

En 2004, Sortie de World of Warcraft, le célèbre MMORPG aux États-Unis le 23 novembre.
A cette période, j'avais déjà les cheveux longs. Mon petit copain virtuel s'appelait Nick23, et on passait notre vie à jouer. Enfin... J'étais en réalité plutôt nul sur les MMO. Pour ne pas dire un vrai boulet pour les groupes dans lesquels j'étais. Mais si j'avais une mauvaise détente, mes talents de stratège servaient à l'équipe. Micro au coin des lèvres, les yeux allant et venant sur l'écran, je motivais les troupes et leur montrait les failles des boss.
En dehors des jeux, je n'avais quasiment plus rien. J'avais 16 ans, les cheveux gras, toujours des boutons sur le visage. J'attendais impatiemment de rencontrer Nick. Si je connaissais son visage, j'avais toujours refusé de montrer le miens. Pas par pudeur ou par timidité. Juste parce que je voulait qu'il m'apprécie pour ma personnalité, chose que personne IRL n'avait osé regarder.

En 2009, Sortie de League of Legend.
Pour mes 21 ans, ce fut une année de révélations. Alors que je vivais toujours chez mes parents, que mon père buvait devant son écran, et que ma mère se faisait littéralement entretenir par son amant, j'aidais mon équipe à gagner les game, les parties. Ce n'était pas facile, mais on y arrivait. Je commentais le jeu, et continuais à les motiver. Rapidement, il n'avait plus de secret pour moi, même si je n'étais pas le principal acteur.
C'est ainsi qu'on a décidé qu'il fallait tous se rencontrer. Nick y comprit, devaient venir chez moi afin que l'on puisse jouer ensemble. Mais rien ne se passa comme prévu.
Peut-être était-ce le pue sur mon visage, mon ventre proéminent, ou mon albinisme, mais Nick n'entra même pas dans la maison. C'est ainsi que j'ai commencé à prendre soin de mon apparence.
Je me mis à sortir, ne serait-ce que pour aller chercher à manger d'abord, puis pour marcher, puis aller courir puis... Pour perdre tout l'excédent de graisse qui régnait en maître sur mon corps de jeune homme.
Ce fut ma mère qui n'en revint pas, si bien qu'elle recommença à rester à la maison. On eut même quelques conversations. Elle me coupa les pointes, et m'expliqua comment prendre soin de mes cheveux. On se découvrait presque, après tant d'années.

En 2014, la saison 3 du championnat de League Of Legends bat un nouveau record avec 32 millions de spectateurs au total.
C'était la troisième fois que nous participions à un championnat, et nous n'arrivions pas encore à la première place. Nous étions dans le top 5, ce qui nous entretenait pas mal financièrement, mais nous n'étions pas les meilleurs. J'étais leur coach, leur manager. C'est un peu synonyme de "papa de l'équipe" d'ailleurs. De toute façon, avec mes 26 ans, je n'étais pas le plus jeune de tous.
Je vivais déjà dans mon logement, et lors des entraînements, chacun venaient ensemble ou séparément. C'était un peu la maison du bonheur où chacun allait et venait à sa guise. J'aimais cette ambiance. De toute façon je n'aimais pas être seul. Nick avait été remplacé de l'équipe dès la première saison des championnats par un gars plutôt prometteur. Enfin.

Aujourd'hui, je suis là, chez moi, au milieu de ma collection de katanas, et je suis un papa poule un peu sévère qui gère une bande de gamins entêtés. Et j'en suis plutôt heureux à vrai dire. Chaque jour est un nouveau défi, ne sachant ce que l'équipe me réserve chaque fois.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Physical

Yeux; Bleus/Gris
Peau; Blanche, presque transparente.
Cheveux; Ils sont blancs, immaculés, et d'une longueur remarquable. Soyeux, lisses, ils sont très bien entretenus et reflètent la lumière. Le plus souvent, il les maintient en une queue de cheval haute, mais peut aussi les attacher en un chignon rapide, ou plus rarement les laisser lâchés. Ils lui confèrent un petit côté samouraï qu'il aime entretenir.
Taille; Il n'est pas particulièrement, bien qu'avec son 1,78m il ne fasse pas partie des petits. Il est dans la moyenne.
Poids; 80kg de muscles, particulièrement dessinés d'ailleurs.
Tatouage/Piercing; Deux piercings, deux anneaux à l'oreille gauche.
Signe particulier; Il est atteint d'albinisme, d'où sa pâleur, la couleur de ses yeux, et celle de ses cheveux. Il a une cicatrice en forme de croix sur l'épaule gauche, et une autre sur le pectoraux gauche.
Autre; /

Style Vestimentaire; On peut le croiser tant en jean t-shirt, qu'en kimono traditionnel. Tout dépend d'où vous le croisez, et dans quelles conditions. Il ne part pas du principe qu'il doit s'habiller de telle ou telle façon, il porte simplement ce qui peut lui aller sans respecter un style particulier. Chez lui, lorsqu'il est au calme, il préférera porter un kimono. S'il se promène simplement, ce sera une tenue occidentale décontractée. Ceci dit, il aime se balader torse nu.

Mentality

Qualités; Il est travailleur, ambitieux, et méticuleux.  Il ne se laissera jamais aller et sait rebondir face à l’échec même s’il passe parfois par des phases plus sombres. Il est aussi très généreux et loyal avec ses proches. Il respecte et admire ses aînés. Son sang-froid est en dent de scie : il peut dramatiser pour des choses qi n’ont aucune importance mais se montrer fort et efficace dans des situations de crise.
Défauts; Plutôt pessimiste par nature, il a tendance à dénigrer tout ce qui n’est pas exactement parfait. Mais Masaie est beaucoup plus émotif et fragile qu’il n’y parait. Il cherche avant tout à être aimé, valorisé et pour cela il a tendance à masquer ses sentiments : il n’aime pas être percé à jour. Il ne contrôle pas toujours très bien ses émotions et peut parfois se montrer ombrageux, boudeur et rancunier.
Hobbie/Phobie; En amateur de la culture japonaise, notamment celle passée, il aime les arts martiaux, et pratique le kendo. Il a chez lui une collection de katanas, du plus courant au plus ancien. Il serait capable de se saigner pour un katana des plus rares. Il est ornithophobe, c'est à dire qu'il a une peur phobique des animaux ailés, et particulièrement des pigeons.  
Traits de Caractère; Il affectionne particulièrement tout ce qui revêt d'un caractère mystérieux, secret, et même inatteignable. Plus il est difficile d'atteindre la cible, plus la passion est redoutable, plus l'enjeu est de taille.
Masaie est capable de tout pour arriver à ses fins. Il sait utiliser tous les stratagèmes pour arriver à son but ultime, prêt à mentir et manipuler. Il déteste par dessus tout être trahi et abandonné. C'est sans doute pour cette raison qu'il recherche l'être unique, celui qui saura lui offrir cette vie qu'il rêve pour être enfin heureux.
demande ainsi une forte fidélité de cœur. Soyez prêt à le secourir quand il en a besoin car ce n'est pas forcément cet animal que l'on croit résistants au froid, à la chaleur, au jeûne ou même aux radiations ionisantes ! Il sait pourtant aussi mieux que personne gérer les conflits et sait se mobiliser quand il le faut.
C'est un être de passion qui prend tout sur son chemin : il sait faire cohabiter haine avec amour, tristesse avec bonheur, dispute avec harmonie !
Ce qu'il aime; Il aime soigner ses cheveux, se promener, porter des kimonos. Les jeux vidéos sont sa passion, il aime coacher son équipe d'esport.
Ce qu'il déteste; Il déteste perdre le contrôle ou révéler ses failles. Il se montre fort et droit pour être aimé et respecté. Ce visage parfois trop rigide peut susciter la crainte. Il déteste aussi perdre les game.
Manies; Il soigne son image, se rase de près, rentre le ventre... Le regard des autres, et surtout leur approbation sont très importants pour lui depuis son déboire amoureux. Il recherche la reconnaissance de ses pairs et, pour cela est prêt à de nombreux sacrifices.
Rêve; Il ne crois pas aux rêves, ou peut-être ne prend-il simplement pas le temps de le faire, trop occuper à vivre l'instant présent. Pour lui, il ne sert à rien d'idéaliser quelque chose, ou d'en attendre trop, il faut vivre plutôt que rêver.
Autres; /
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 126
Sucettes : 169
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 26
Localisation : Derrière ma batterie.

Your Identity Card
Âge: 26 ans
Amoureux: Nope
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Keaghan Wolfgang
[✘SEME✘]
Mar 21 Juin - 18:31
Hey, bienvenu à toi et courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Sucettes : 36
Date d'inscription : 21/06/2016
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Masaie Kanamori
[✘SEME✘]
Mer 22 Juin - 6:02
Merci bien ! =D
A priori ça devrait être bon, dans tous les cas je reste à dispo pour tout changement si besoin =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 427
Sucettes : 861
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 18
Localisation : Everywere

Your Identity Card
Âge: 19
Amoureux: Louka.. Et oui
Présent/Absent: I'm here
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Cayden Anderson
[✘SEME✘]
Mer 22 Juin - 7:31
Han bienvenue (≧∇≦)/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Sucettes : 36
Date d'inscription : 21/06/2016
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Masaie Kanamori
[✘SEME✘]
Mer 22 Juin - 10:04
Merci o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 22

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Sam 25 Juin - 10:24
Je te valide!!

_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Masaie, coach e-sportif - TERMINEE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Coach Vahid: L'ambitieux
» [Coach Courbis] Coach Courbis
» [Coach Vahid] Trophées de Pro-Manager - Saison 8
» [Coach Vahid] Trophées Pro-Manager - Saison 7
» Un après-midi plutôt sportif avec un ami [Dong-Jie Wu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Entry all :: Présentation :: Les Validées-
Sauter vers: