:: Bar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfin oser sortir... [Nathaniel]

avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Lun 15 Aoû - 22:08





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Ca y est, ta journée est finie. Tu viens de terminer ta dernière autopsie. Enfin, elle n’était pas complètement finie… Disons que tu l’avais recousu, mais tu devais attendre les résultats du laboratoire pour pouvoir finir ton rapport. Dans l’état, tu aurais pu conclure à une crise cardiaque, mais… Certains indices, qui pouvaient être anodins, pouvaient sous-entendre un empoisonnement. Du coup, avant de faire quoique ce soit, que donner ta conclusion à la direction de l’hôpital, tu fais des derniers testes. Tu préférais perdre un peu de temps, quittes à faire des analyses inutiles, mais être certain de tes résultats, plutôt que de te tromper sur toute la ligne. Certes, vous aviez un budget limité, mais bon… Tant pis, il faudra faire des coupes budgétaires autres part…

Mais bon ! Ce n’est plus le moment d’y penser, ta journée touchant à sa fin. Tu avais fait tes heures, maintenant un peu de détente. Tu récupères ta canne et te diriges vers les vestiaires, à l’écart de la morgue. Là, tu avais le droit à 2 cassiers. Privilégié ? Pas vraiment… Disons que l’odeur de la mort est persistante et s’imprègne sur tous les vêtements… Ainsi, dans un, tu places tes blouses, un paquet de gants en plastique et de masques et quelques pinces et dans l’autre tes vêtements de ville. Tu retires ton tablier et ton blouson, les envoyant à la lingerie et te revêtit de tes habits, venus pour certains d’un autre temps. Ta chemise à jabot, ta veste ornée et ton pantalon droit dans des tons gris. Tu t’approches de l’un des lavabos et en fait couler l’eau pour en boire des grandes goulées. Tu en profites d’ailleurs pour prendre tes anti-douleurs histoire de ne pas avoir mal à ta hanche, ni en marchant, ni en restant immobile.

Enfin apprêté, tu détaches tes cheveux et quittes les lieux t’appuyant fortement sur ta canne. Tu étais un peu fatigué, mais tu décidas de ne pas rentrer tout de suite chez toi… Non, tu voulais faire autre chose… Ou plutôt tu voulais préparer une surprise. Une surprise pour un certain homme à la chevelure violette et bien plus grand que toi. Tu l’avais accompagné à son concert, faisant attention à sa blessure, qu’elle ne se rouvre pas. Heureusement, tout s’était bien passé, et même si ton travail de médecin s’arrêtait là, tu avais voulu continuer à le voir… Et ce soir, tu voulais lui faire la surprise d’aller directement à son travail pour l’étonner. Certes, ce n’était pas dans tes habitudes de te rendre dans les bars, préférant les coins calmes… Mais bon… Pour une fois, tu peux te faire violence, non ?

Ainsi, d’un pas tranquille, tu marches vers le bar où tu l’avais rencontré pour la première fois, là où il t’avait sauvé, où tu l’avais soigné, et où… Tu avais développé des sentiments différents que ceux docteur-patient. Tu croises des bandes de jeunes, certains semblant bien jeune, selon toi, pour sortir ainsi en soirée. Enfin… Tu n’étais pas leurs parents, et sans doute que tes mœurs étaient un peu désuètes maintenant… Ta jambe te fait assez peu souffrir et tu t’en félicites. Pour une fois qu’elle te laisse tranquille. Après quelques minute de marche, tu arrives enfin devant le bar où il travaille. Tu étais arrivé assez tôt, faisant qu’il y avait peu de monde à l’entrée.

Tu prends ton mal en patience et tu y entres finalement. Quelques danseurs sont déjà sur la piste et d’autres sont au comptoir commençant à boire. Tu lances un regard sur toute la pièce, mais… Ta mine réjouie s’affaisse un peu… Il n’est pas là… Peut-être arrivera-t-il plus tard ? C’est le problème lorsque on veut faire une surprise, tout pouvait tomber à l’eau… Et tu n’es pas renseigné sur son planning et peut-être est-ce son jour de repos… ? Tu soupires légèrement te dirigeant vers un tabouret. Avec un peu de chance, il commence un peu plus tard qui sait ? Dans ce cas mieux vaux que tu restes un petit peu ici. Au pire, ça ne peut pas être pire que d’être chez toi, seul. La télé ? Vu les programmes ce n’allait pas être fantastique voir même ennuyeux…

Le Barman s’approche de toi et te demande ce que tu veux boire… Déjà pas d’alcool vu tes médicaments…

-Un verre d’eau sucrée avec une tranche de citron ? Ou juste un verre d’eau.

Il est surpris par ta demande, mais se retient de tout commentaire ce que tu apprécies… Voyons voir comment allait tourner cette soirée… Tu jettes un rapide coup d'oeil à ton voisin d'assises sur ta gauche  Il s'agit d'un homme, d'environ ̂ton âge pourtant un bonnet cachant a moitié ses cheveux d'un rouge éclatant. Une telle couleur te disait quelque chose...Tu le regardas un peu,  tentant d'être discret... Tu le connaissais de visage... Un ami? Non, tu n'avais rencontré personne hormis tes collègues. Et il n'en faisait pas parti. D'où tu pouvais le connaître... Un chanteur?  Non... Un acteur?  Ah peut être en effet... Il te semble que son prénom est Nathaniel. C'était  gratifiant de rencontrer une personnalité,  cependant tu reportes ton attention sur ton verre. Il voulait sans doute être tranquille, et n'était pas parce qu'il était connu qu'il n'avait pas le droit d'être ici incognito.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Mar 16 Aoû - 4:33


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


Je buvais tranquillement mon verre de whisky dans le bar où j'étais habitué. Ce soir je pense que je ne boirai pas trop. Du moins je l’espérai... Mon alcoolisme était toujours présent et je n'avais personne qui pourrait m'accompagner dans cette phase difficile...

Un centre de désintoxication ? Non surtout pas... Je ne voulais pas faire la une des magasine pour ça. Et puis après tout, je ne m'étais jamais pointé avec la gueule de bois ou ivre sur un plateau de tournage. Les seules choses qu'on pouvait voir sur mon visage était de la fatigue mais c'était normal non ?

Je bus une nouvelle gorgée perdu dans mes pensées. Je regardais les gens, beaucoup d'habitué à qui, bien evidemment, j'avais salué. Eux ne prêtait pas attention à ma popularité et j'en étais tellement heureux et puis... Quand bien même il y aurait une personne trop collante, le serveur l'arrêtait tout de suite et le faisait sortir du bar...

J'entendis alors un homme entrer dans le bar pour commander un verre d'eau sucré, bizarre comme commande mais après tout c'était une commande comme les autres. Je regardais Hayden, le barman, en souriant puis je l'entendis dire au jeune homme.

« Voulez vous des feuille de menthe dedans ? »

Je le regardais encore un peu avant de remettre mon nez dans mon verre qui était presque vide. Je fis alors un signe de main à Hayden pour le prévenir, il avait l'habitude maintenant savait que ce n'était pas un geste hautain de ma part.

Mon verre arriva bien vite et l'autre fut débarrassé aussi vite que l'autre fut servit. Je m'avachis un peu plus sur la banquette et vis l'homme au verre d'eau sucré se mettre à ma droite. Je jetais un coup d'oeil rapide alors qu'il faisait de même, je me décidais donc à briser la glace.

Enchanté, moi c'est Nathaniel... Et vous ? Dis-je avec un sourire en lui tendant la main

© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Mar 16 Aoû - 5:45





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu attends au bar te tenant droit comme un i comme à ton habitude, t’appuyant sur ta canne. Heureusement que tu avais pris de la bonne qualité, au vu du temps où elle doit supporter ton poids. Bon après, tu n’étais pas très lourd… A peine 68kg pour ton mètre 78… Bon, tu n’étais pas spécialement maigre, mais tu n’étais pas gros non plus. Au moins, tu pouvais trouver des vêtements assez facilement sans être bloqué par ta carrure. En parlant de ça, tu t’époussettes un coup reniflant légèrement ta manche. Tu ne sens pas le formol ou autre, tant mieux.

Tu relèves les yeux lorsque le barman te pose une question, te sortant de tes précédentes pensées

- Oui, je vous en serais gréé… Merci beaucoup

Alors que ta commande se prépare, tu regardes la salle, l’œil mi-ennuyé, mi-intrigué… Tu te demandais toujours comment c’était ses ambiances en bar ou en boite. Il faut dire que tu étais très peu, voir pas du tout aller ses dernières années. En même temps… Si c’est pour se retrouver dans un coin, seul, autant rester chez soi à écouter la musique que l’on aime non ? A t’entendre, on croirait déjà que tu es vieux Earl, il ne manque plus qu’un, « C’était mieux avant » et on a tout. Tu as un faible sourire lorsque tu y penses… Soudain, le barman t’apporte ton verre et fait de même avec ton voisin lui rapportant un autre whisky.

Tu dois bien paraître anormal avec cette commande. Tu soupires un moment, avant de te dire que finalement, c’est que ce serait ridicule de changer pour ça… Tu regardes un moment le fonctionnement du bar, t’amusant à regarder le Barman alors qu’il prépare les cocktails de manière théâtralisée pour rendre le tout plus impressionnant. Tu remarquas aussi que tous, ou tout du moins la plupart des clients, sans doute les plus habitués, saluaient ton voisin de comptoir. Pour ta part, tu étais plutôt mal à l’aise… Ses endroits fermés avec tant de monde… Sans doute fallait-il que tu t’y habitues un jour…

Tu lui avais jeté quelque coup d’œil, arrivant à le reconnaître comme étant un acteur assez connu. Bon surtout connu pour tout le monde cependant vu que tu regardais très peu le cinéma et t’y intéressais à moitié, tu ne pus l’identifier formellement. Tu continuais à l’observer, reportant brusquement ton attention sur ta boisson lorsque son regard croisa le tien… Pour la discrétion, on repassera… Tu espérais qu’il ne le prenne pas mal, car tu n’avais pas eu l’intention de le froisser. Tu bois une gorgée de ta commande alors qu’il t’adresse la parole. Tu reposes rapidement ton verre, te tamponnant les lèvres d’une serviette puis tu lui serres la main alors qu’il se présente.

Tu lui réponds d’une voix neutre, mais pas froide ou cassante. Juste le ton qui tu emploies le plus lorsque tu es avec des inconnus… Certes, ça pouvait être déstabilisant, mais tu préférais faire ainsi, trouvant que tu étais moins blessé par ce biais.

- Je suis enchanté de faire votre connaissance Nahtaniel. Je me nomme Earl.

Tu inclines légèrement la tête en avant alors que tu lâches sa main.

- Je vous pris de m’excuser pour mon comportement… Je n’aurais pas dû vous fixer de la sorte. Je comprends que vous vouliez préserver votre tranquillité sans que la première personne qui se mette vers vous ne vous assaille de question ou ne vous dérange.

Tu soupires un coup, regardant ton verre, légèrement intimidé par sa présence… D’autant plus que tu sentais plusieurs paires de regards sur toi… Ou alors était-ce juste ton imagination ? Tu n’allais quand même pas rester ainsi sans parler alors qu’il était venu t’adresser la parole ? Après tout, s’il le faisait, c’est peut-être qu’il avait envie de converser ?

– Puis-je partager une partie de ma soirée en votre compagnie ? La solitude peut être accueillante, mais je crains qu’elle n’en devienne vite lassante… Il me semble que vous êtes acteur n’est-ce pas ? Vous arrivez à gérer votre popularité ? Enfin, je veux dire… Pour qu’elle ne soit pas trop étouffante ?

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Mar 16 Aoû - 7:37


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- Je suis enchanté de faire votre connaissance Nahtaniel. Je me nomme Earl. 

Je lui adressais un sourire.

Enchanté Earl !

- Je vous pris de m’excuser pour mon comportement… Je n’aurais pas dû vous fixer de la sorte. Je comprends que vous vouliez préserver votre tranquillité sans que la première personne qui se mette vers vous ne vous assaille de question ou ne vous dérange. 

Je bus une gorgée de whisky et souriais de nouveau inclinant la tête sur le côté. Pourquoi cela me dérangeait ? Au pire j'avais Hayden s'il m'importunait... Et puis il ne m'avais pas assailli de question ni me dérangeait...

Il était assez gentil et je ne pouvais pas résister au fait de lui sourire, des sourires sincères. J'avais juste peur qu'il se sente mal à l'aise à cause de moi. Après tout parler à un acteur ce n'était tous les jours qu'on pouvais.

Enfinn si, es habitués de ce bar, mais eux étaient presque devenu des amis, des compagnon de beuverie prêt à faire la fête toute la nuit, à se payer des verres mutuellement. Alors bon il n'y avait qu'eux et c'était un secret très bien gardé.

– Puis-je partager une partie de ma soirée en votre compagnie ? La solitude peut être accueillante, mais je crains qu’elle n’en devienne vite lassante… Il me semble que vous êtes acteur n’est-ce pas ? Vous arrivez à gérer votre popularité ? Enfin, je veux dire… Pour qu’elle ne soit pas trop étouffante ?

Je le regardais, c'est vrai que la solitude était lassante, je le voyais rien que dans ma vie amoureuse... Je me sentais seul mais je ne pouvais pas y faire grand chose malheureusement... Enfin si mais je ne savais pas si j'étais déjà prêt à me remettre en couple... Je lui répondis alors tout naturelement :

Oh bien sûr que vous pouvez ! Il est vrai que la solitude à force... Enfin vous savez peut être ce qu'est-ce... Je finis mon verre cul sec et en commandais un autre. Oui je suis bien acteur. J'y arrive tant bien que mal... Je soupirai. Mais pour être tranquil il faut surtout que j’enfile ça...

Je montrais mon bonnet d'où quelques mèches n'étaient pas caché, heureusement que Earl n'avait pas l'air trop envahissant... Puis je montrai mes lunettes, des fausses... Cela rendait plutôt bien étant donné que personne ne voyaient rien, enfin presque tous...

Ce sont des fausses, généralement ca change le visage, enfin je trouve... Ah et... Ne parlez jamais à personne de cet endroit où vous m'avez vu, je tiens à garder l'anonymat et puis c'est le seul endroit où je me sens en sécurité avec ma maison...

Je remis ensuite mon bonnet de sorte que mes mèches rouge ne ressortent plus et vissais mes lunettes sur mon nez.


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Mar 16 Aoû - 8:56





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu prends ton verre en main, buvant une petite gorgée de ton verre, avant de t’essuyer la bouche délicatement. Vu que tu allais lui parler, tu te tournas pour lui faire face. C’est bien plus agréable ainsi non ? Tu le vois la tête penchée, semblant surpris. Tu… Tu avais dit quelque chose de mal ? Hum… Pourtant, en y réfléchissant tu ne pensais pas t’être mal exprimé… Tu ne savais pas…

Tu baisses la tête un peu intimidée par sa présence et par sa prestance. C’était unique de pouvoir parler à une célébrité à un acteur qui plus est. Bon… Tu ne pourrais pas trop lui citer des films où tu aurais pu le voir, n’étant pas cinéphile pour un sou. Tu le connaissais de visu, pour l’avoir vu en couverture de journaux pour ses récompenses, ses apparitions en festivals et autre. Mais c’est vrai que sinon… Tu ne pourrais pas lui dire quand chose sur sa carrière.

Après tout, il ne veut peut-être pas parler de ça ? Il doit avoir assez avec les journalistes, son agent et ses autres fans pour lui rappeler ce sujet. Et puis, ce n’était pas le lieu pour ça. Dans ce bar, c’était la détente qui primait, et non pas le travail. C’était bien mieux… Bon de ton côté, tu n’arrivais jamais à vraiment te détacher de ton travail… En parlant de ça, il faudra recommander des gants, choses que tu as oublié de faire… Bon,cela attendra demain, tu dois en avoir assez jusqu’à ce que l’on vous livre… Au pire tu peux en prendre à tes collègues des étages supérieurs.

Tu le vois te sourire sincèrement te faisant revenir ton esprit au comptoir et non plus à la morgue. Tu rougis légèrement de sa mine réjouie, c’était peu souvent que l’on faisait ainsi attention à toi, et tu n’en avais pas encore l’habitude. Tu avais l’impression que l’on se moquait de toi, que l’on te prenait en pitié, alors qu’il n’en était rien… Tu lui souris un peu plus lorsqu’il accepte que tu puisses parler avec lui, au lieu de rester seul dans ton coin. Tu l’écoutes attentivement, hochant la tête à ses propos. Tu es surpris lorsqu’il recommande de nouveau un verre d’alcool. Le second en si peu de temps ? Tu n’es pas forcément d’accord, notamment ton côté médecin qui ressort, mais tu te retiens de dire quoique ce soit. Déjà, car tu n’étais pas là pour ça et Nathaniel ne voulais sans doute pas entendre quelque chose que l’on avait déjà dû lui répéter.

- Je suppose que oui, je peux prétendre savoir que la solitude, si douce dans les premiers temps, peut être un lourd fardeau si elle s’éprend de vous.

Oui, tu savais ce que c’était… Après la mort de ta famille tu t’étais refermé sur toi-même. Ne plus rien voir, notamment la souffrance des autres, ne pas vouloir leur pitié… c’était ce que tu recherchais… Mais maintenant… Ca commençait à te peser… N’avoir peu de personnes à qui parler, à qui partager sa journée, ses peines, ses joies, ses questions etc…

Tu reportes toute ton attention sur Nathaniel qui te présente sa méthode pour tenter de passer inaperçu. C’est sûr qu’il a un physique qui est attirant. Ses cheveux rouges sont facilement repérables et maintenant qu’une grande partie de la population pouvait voir son visage sur grand écran il est sûr que l’anonymat est difficile à conserver. D’un côté, tu trouvais cela triste de devoir user de tels stratagèmes pour pouvoir être tranquille ne serait-ce qu’un court instant…

- Même si nous venons de nous rencontrer vous pouvez avoir confiance en moi. Personne ne saura que vous êtes ici. Après tout, qui croirait un étranger qui vient tout juste de débarquer n’est-ce pas ? Et puis, si cette information fuite, il ne serait pas dur de savoir de qui elle vient dans ce cas-là n’est-ce pas ?

Tu lui souris, montrant que tes paroles étaient cyniques, mais contre toi. Non, tu n’aimerais pas, si tu étais connu, que l’on trace à la seconde près ta position. Ainsi, voilà bien une chose que tu ne divulguerais pas. Tu le vois remettre son bonnet en place et ses lunettes lui donnant un air différent de d’habitude. Comme quoi, quelques accessoires permettent de tout changer…

Cependant, du coin de l’œil, tu remarques qu’une mèche dépasse de son bonnet, tu fronces légèrement les sourcils, le regardant. Tu lui indiques sur toi-même, comme si tu étais son reflet dans un miroir l’endroit de cet épi rebelle pour qu’il lui le dissimuler…

- Vous n’avez pas tout caché… Ici, juste à côté. Vous voulez que je m’en occupe ? Non pas que la couleur de vos cheveux me déplaît au contraire c’est… Simplement une tentative pour vous aider à vous dissimuler. Pardon… Je me mêle peut-être de ce qui me ne regarde pas…

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Mar 16 Aoû - 10:03


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- Même si nous venons de nous rencontrer vous pouvez avoir confiance en moi. Personne ne saura que vous êtes ici. Après tout, qui croirait un étranger qui vient tout juste de débarquer n’est-ce pas ? Et puis, si cette information fuite, il ne serait pas dur de savoir de qui elle vient dans ce cas-là n’est-ce pas ? 

Je le regardais en arquant un sourcil tout en buvant une gorgée de mon verre. Il est vrai que je saurai de qui cela pouvait venir mais... Dire qu'une personne s'appelant Earl m'avait embobiné... Non je ne pouvais pasa et je n'aurai aucune chance de le retrouver... Hiroshima était grand...

Je me mis ensuite à rire, cachant que j'étais perdue dans mes pensées. Je le regardais alors droit dans les yeux, souriant de nouveau. J'avais vraiment envie de faire plus en plus ample connaissance avec lui...Il me paraissait être quelqu'un avec la main sur le cœur.

Mais les gens étant comme ça étaient souvent les plus malheureux... Je baissais le regard et regardais mon verre avant d'en boire une gorgée. Le liquide s'évaporait vite... Si bien que quelques minutes plus tard j'en recommandais un autre... Je savais que je ne devais pas, surtout devant un inconnu mais j'en avais tellement besoin...

En relevant la tête je le vis me regarder, pourquoi ? Y'avait-il quelque chose qui clochait chez moi ? Je me touchais alors le visage puis remis mes lunettes en place alors qu'il me montrait son visage avec sa main.. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il faisait jusqu'à ce qu'il prenne la parole.

Vous n’avez pas tout caché… Ici, juste à côté. Vous voulez que je m’en occupe ? Non pas que la couleur de vos cheveux me déplaît au contraire c’est… Simplement une tentative pour vous aider à vous dissimuler. Pardon… Je me mêle peut-être de ce qui me ne regarde pas…

Je souris à ses paroles, trop gentil... Il devait surement se faire marcher sur les pieds souvent... Bien que je ne lui souhaitais pas... C'est juste que... Il y avait quelque faiblesse en lui que l'on voyait de suite...

Ah ;.. Euuuh... Oui... Avec plaisir, merci ! Dis-je en le regardant.

Mon verre arriva ensuite et je le pris en main le temps que Earl remette en place ma mèche de cheveux qui dépassait mais, tout de même... Je me sentais jugé par Earl qui avait regardé mon verre de tout à l'heure et qu'allait-il penser du suivant ?

J'avais peur de me faire juger... Autant les habitués du bar ne me jugeaient pas mais des gens extérieur... J'avais à présent honte de mon alcoolisme mais bien qu'il me fasse honte je ne pouvais pas m'en empêcher

Désolé j'ai tendance à boire beaucoup...



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Mar 16 Aoû - 11:18





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu bois une gorgée de ton verre d’eau sucré le terminant par la même occasion. Même si la personne que tu étais venu voir n’était pas là ce soir, tu appelas le barman alors qu’il passait devant toi, lui demandant presque timidement qu’il te resserve la même chose. Tu avais attendu 5 min le temps qu’il fasse un aller devant tes yeux pour le lui demander. Tu ne savais pas trop comment faire autrement à part ainsi. Mais bon, même si tu attendais, le principale, c’est que tu sois servi non ?

Tu le vois pencher la tête sur le côté, pensif, haussant un sourcil alors qu’il prend une gorgée de son alcool. Hum… Tu ne l’avais pas convaincu en disant qu’il te retrouverait facilement ? Hum… Tu ne sais pourquoi, mais tu voulais lui prouver ta bonne foi. Surtout pour quelque chose qui pouvait directement toucher la vie privée de quelqu’un. Tu soupiras un instant fermant les yeux, avant de les rouvrir pour le regarder…

- Mon nom complet est Earl Maxwell Lawrence. Si vous voulez savoir, je travaille à l’hôpital principal d’Hiroshima. Demandez un docteur avec un fort accent anglais et vous me trouverez facilement… Ainsi, si vous pensez que je vous aie du tort, vous me trouverez facilement.

C’était un peu idiot de donner tant d’informations comme ça à un inconnu. Surtout qu’il s’en fichait peut-être complètement. Il va te prendre pour un simplet, mais tant pis… Ça ne changera pas de d’habitude n’est-ce pas ? Et puis, il pourra toujours oublier cela, dans tous les cas, tu ne le trahiras pas. L’enjeu était suffisamment important pour ne pas jouer avec.

Tu l’entends alors rire, et tu hausses un sourcil l’observant, surpris. Tu avais dit quelque chose de drôle ? Il plante son regard dans le sien, que tu soutiens, chacun au travers de vos verres de lunette respectifs. Tu avais l’impression qu’il voulait lire tes pensées, percer le secret de ton esprit. Cependant, il baissa vite les yeux les reportant sur sa boisson qu’il vida de nouveau. Hum… Tu remarquas qu’il semblait mal à l’aise en finissant son verre… Peut-être avais-tu été trop insistant avant ? Tu détournas le regard pour lui laisser plus de liberté, pour qu’il ne se sente pas observé.

Alors, tu lui indiquas pour sa mèche de cheveux, et en te souriant sincèrement, il accepta que tu lui viennes en aide. Tu lui rends son rictus et te mets debout. Vu la faible distance qui vous séparait, tu crus bon de ne pas prendre ta canne, histoire de pas faire vieux non plus. Mais ce n’était pas une bonne idée finalement… Tu fis un pas normal vers lui et la douleur se réveilla brusquement. Tu ne montras rien, et tu lui remis sa mèche de cheveux sous son bonnet avant de reprendre ta place.

- Tout le plaisir est pour moi.

Alors que tu t’assois, vos verres arrivent de concert. Tu soupires un soupir de soulagement lorsque ta jambe ne supporte plus ton poids et tu commences à fouiller ta poche pour sortir un petit flacon orange contenant tes antidouleurs. Tu l’ouvres et prends deux cachets alors que Nathaniel reprend la parole s’excusant pour son habitude de boire. Tu le regardes, sans être inquisiteurs où sévère.

- Ne vous excusez-vous. Nous avons chacun nos problèmes, nos addictions. Excusez-moi pour toute à l’heure, mais mes réflexes de médecins ont repris le dessus et je n’ai pu m’empêcher de le regarder. Cependant, comme on dit « Les cordonniers sont les plus mal chaussés » Il en est de même avec les docteurs… Eux aussi ont leur propre démon

En disant cela, tu avales tes deux comprimés jouant avec le flacon dans ta main.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Mar 16 Aoû - 22:10


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- Mon nom complet est Earl Maxwell Lawrence. Si vous voulez savoir, je travaille à l’hôpital principal d’Hiroshima. Demandez un docteur avec un fort accent anglais et vous me trouverez facilement… Ainsi, si vous pensez que je vous aie du tort, vous me trouverez facilement.

Je souris puis me mis à rire avant de boire de nouveau, une nouvelle gorgée. J'avais vraiment peur qu'il me juge. Il me prendrait surement pour le pire des alcoolique , ce que que j'étais, mais je n'aimais pas montrer ça aux autres... Sauf devant ces habitués

Oh tu sais, je ne sais pas pourquoi mais je me doute que tu es une de confiance, je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça se voit de suite... A part si tu es un démon sous un déguisement d'ange... Je me remis à rire alors qu'il reprit la parole.

- Tout le plaisir est pour moi.

Je lui souris de nouveau, je devis passer pour un idiot à sourire betement à chacune de ses paroles... Mais, pour être honnête, je m'en fichais... C'était ma compagnie du soir, il n'y aurait pas de prochaine fois... A moins qu'il le veuille...

C'est alors que je le vis sortir un flacon de médicaments, que pouvait-il bien avoir ? Je me posais bien evidemment la question mais elle demeurerait sans réponse, je n'avais pas à le savoir. Après tout nous ne nous connaissions que depuis quelques heures heures...

- Ne vous excusez-vous. Nous avons chacun nos problèmes, nos addictions. Excusez-moi pour toute à l’heure, mais mes réflexes de médecins ont repris le dessus et je n’ai pu m’empêcher de le regarder. Cependant, comme on dit « Les cordonniers sont les plus mal chaussés » Il en est de même avec les docteurs… Eux aussi ont leur propre démon 


Je le regardais, mes lèvres brûlaient de lui demander quels étaient ses démons. Bon... Fais chier... Au diable la politesse, parfois ma curiosité était trop forte... Je le regardais alors sérieusement, m'allumant une cigarette.

Et vous... Quels sont vos démons ? Si je puis me permettre...

Voilà qui étaient fait, au pire il m'enverrai bouler et partirai mais... J'aurai tenté de le comprendre... J'aimais bien comprendre les gens, leurs secrets... Je crois que si je n'avais pas été découvert en temps qu'acteur je me serai spécialisé en tant que psychiatre.. Mais , je buvais un peu plus lentement et aspirais une petite bouffée de ma sucette à cancer. J'attendais à présent sa réponse ...

© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Mer 17 Aoû - 11:27





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu continues à siroter tranquillement tes verres d’eau sucrée, regardant d’un œil curieux l’acteur. Il était si différent de ses rôles dans ses films… Enfin ceux que tu avais vus… Mais après tout, c’est aussi ça son métier. Interpréter tant de rôles différents, de caractères opposés, certains avec des tics, des spécificités… C’est pour ça aussi qu’il a été récompensé, pour pouvoir entré dans la peau d’un personnage à la perfection. Tu avais toujours admiré cette faculté à pouvoir changer ainsi, et parfois en quelque secondes… Comme si elle avait plusieurs personnalités… Enfin, là, tu débloques un peu…

Tu le regardes alors qu’il se met à rire de ta réponse. C’était bizarre, mais… Ça t’allait finalement. Si tu le faisais rire, même si ça pouvait être à tes dépens, ça te va. Tu as tellement eu peu d’amis que finalement, pour en avoir un, tu pourrais te rabaisser. C’est ridicule… Ton regard s’assombrit un moment avant de redevenir normal en entendant ses propos si gentils. Tu inspirais confiance ? C’était bien la première fois que l’on te le disait… Tu murmures presque à toi-même.

- Un démon ? Je dirais plutôt un faucheur…

Ses sourires, qui semblaient sincères te remontaient le moral alors que la personne que tu étais venu voir n’était pas là. Mais… Peut-être feintait-il ? Comme c’est un acteur, il peut simuler ce genre d’émotion non ? Tu y penses, mais tu refuses de le croire… Non. Et puis… Pourquoi s’amuserait-il avec toi de la sorte ? Peut-être voulait-il te tromper ? Exercer ses talents ? Tant pis ! Tu choisis de le croire, et de faire taire tes doutes. Tu seras peut-être le dindon de la farce, mais… C’était si doux d’y croire…

Tu pris tes médicaments sous ses yeux, sans vraiment te soucier de son regard. État-ce comme « dédommagement » pour l’avoir scruter alors qu’il buvait ? Pour remettre entre vous comme une égalité ? Pour pas qu’il se sente gêné de boire ? Ce n’était certes pas très malin, car ça pouvait l’inciter à boire, mais… Tu ne voulais pas qu’il se sente mal à l’aise avec toi… Tu le vois te regarder avec intérêt, ses lèvres bougeant toutes seules comme s’il s’apprêtait à parler. Et alors il te pose cette fameuse question… En même temps après ta réplique précédente, tu t’attendais à ce qu’il te le demande… Ces démons qui hantent même les médecins ? Et notamment ceux qui te hantent…

Tu pousses un soupir fermant les yeux. Tu allais lui répondre. Pourquoi ? Il t’avait posé une question non ? Mais tu n’étais pas obligé d’y répondre n’est-ce pas ? Alors pourquoi le faisais-tu ? Tu avais confiance en lui ? Oui et non… Après tout, tu étais insignifiant à côté de lui, alors… Même si tu lui racontes, il pourra tout oublier après… Qu’est-ce que ça changera dans ta vie qui tu lui dises ? Rien… Et si tu ne lui dis pas ? Il pourrait être froissé… Tu prends une grande inspiration, au goût et à l’odeur de tabac alors que tu lui parles, regardant et jouant avec le flacon de médicament.

- Mes démons ? Une culpabilité me rongeant de l’intérieur… Pour un accident mortel et… Ma dépendance… Ma dépendance à ces médicaments… Je marche avec une canne, je boite, j’ai mal et pourtant mes collègues me disent que je n’ai rien… Que c’est psychosomatique… La résurgence de ma mauvaise conscience… C’est pathétique n’est-ce pas ?

Ta hanche te lance encore... Et tu hésites à reprendre une dose... Encore?

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Mer 17 Aoû - 11:55


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


Je le vis ressortir son flacon et ingurgiter de nouveaux anti-douleurs... Ce ne devait pas être très recommandé d'en prendre plusieurs aussi vite mais... J disais ça alors que j'étais moi même addict, cela dit moi c'était de l'alcool...

- Mes démons ? Une culpabilité me rongeant de l’intérieur… Pour un accident mortel et… Ma dépendance… Ma dépendance à ces médicaments… Je marche avec une canne, je boite, j’ai mal et pourtant mes collègues me disent que je n’ai rien… Que c’est psychosomatique… La résurgence de ma mauvaise conscience… C’est pathétique n’est-ce pas ?

J'ouvrais grand les yeux, alors il m'avait répondu ? Ou était-ce une illusion ? Quoiqu'il en soit je l'écoutais même si ce n'était peut être pas réel... Je hochais la tête en guise de négation, fermant les yeux et soupirant doucement .

Ce n'est pas pathétique ! Quel était cet accident ? Si vous voulez bien me le dire, je ne voudrais pas être trop indiscret... Je ne trouve cela pas pathétique du tout voyons ! Si votre jambe vous fait mal pour de bon et que vous pensez que ce n'est pas psychosomatique ce ne doit pas l'être...

Je recommandais un verre mais cette fois ci d'un cocktail, d'un mojito plus précisément. Hayden me l'apporta bien vite et je lui souris en lui disant merci puis je pris mon verre en main et le portais jusqu'au verre de d'Earl.

Trinquons même si vous n'avez pas d'alcool das votre verre. Merci de me faire confiance pour me parler de votre vie, j'en suis ravi... Quant à moi ma vie est plutot pathétique aussi, même si je suis adulé par beaucoup de gens...

Je décidais de me taire ensuite buvant un peu de mojito et aspirant de nouveau sur ma cigarette. Je n'avais pas envie de le déranger avec mes problèmes totalement bête... Même si la jeune fille qui était malade avait succombé à sa maladie et que je n'avais pu aller la voir que deux fois... Je m'env voulais tellement...



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Mer 17 Aoû - 21:11





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Finalement, ta hanche te lançait trop… Pourquoi avait-il fallu que tu n’utilises pas ta canne pour aller cacher une de ses mèches de cheveux ? C’était idiot et tu le savais… Tu avais voulu faire le fier, le fort et voilà ta punition pour ta vanité et ton orgueil. Et voilà le résultat… Tu avais mal et tu souffrais encore plus… Tss… Tu mal aux limites du supportable et la dose que tu venais de prendre ne servirait à rien… Trop faible… Les sirènes du médicament t’appelaient et comme à chaque fois, t’ensorcelait… Tu n’étais pas assez fort pour y résister et ainsi, sans faire attention au reste du monde, tu rouvres le flacon et reprends une dose de tes cachets.

D’ailleurs, sans doute l’effet placebo, mais tu eus l’impression que ta douleur diminua immédiatement. Pas totalement, qui tu ne grimaçais plus, ce qui était déjà une bonne chose non ? Tu rebois un coup ton verre d’eau pour avaler ton traitement avant de te retourner vers Nathaniel. Il affichait de grand yeux surpris… Tu… Tu avais dit quelque chose de surprenant ? Qu’un médecin soit accroc ? Il affichait de grands yeux surpris… Ah moins que ce soit plutôt le fait que tu lui aies parlé sincèrement ? Peut-être, tu ne sais pas..

Tu le vois être en désaccord avec toi, soupirant même avant de reprendre la parole pour t’expliquer son point de vu sur cette vie que tu trouves pathétique… Pour lui, ça ne semble ne pas l’être… Il te questionne, te demandant plus d’information sur cet incident, et te parle de ta jambe… Ta douleur psychosomatique que tu fais passer avec des antidouleurs alors que ce n’est pas ça qu’il te faut. Peut-être d’ailleurs est-ce que des faux… Pour pas que tu aies mal, mais que ton foie supporte bien tout. Tu reprends la parole le regardant toujours, quoiqu’un peu attristé.

- Cet accident qui m’a blessé… Je n’étais pas seul dans la voiture. Mon frère et mes parents étaient là. Seule m’a mère et moi-même nous en sommes ressorti vivant. Enfin… En quelque sorte… Elle est tombée dans le coma. C’est pour ça que j’ai fait mes études de médecine pour la sauver… Mais j’y suis parvenu trop tard… Elle a rendu l’âme avant mon diplôme.

Tu fais une courte pause, prenant une grande inspiration avant de reprendre…

- Tous mes collègues pensent le contraire… D’après eux, et même de mon avis, je n’ai rien… Pourtant, j’ai toujours aussi mal…

Tu le vois recommander un verre, mais cette fois un mojito. La boisson arrive tout aussi vite, et c’est avec surprise quand tu le vois trinquer avec toi. Tu prends ton verre, hochant la tête à ses paroles… Avec lui aussi la vie n’a pas été simple… Malheureusement…

- A quoi trinquons-nous ?


Tu te rends compte de la futilité de tes paroles juste après et affiche une mine désolée, limite attristée…

- Pardon, ce n’était pas de bon ton… Si je puis me le permettre, que vous est-il arrivée ? Vous savez, ce n’est pas parce qu’une personne est célèbre qu’elle n’ pas un passé tragique, ou le droit d’être triste…

Tu plonges ton regard dans ta boisson en prenant une gorgée.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Jeu 18 Aoû - 1:44


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- Cet accident qui m’a blessé… Je n’étais pas seul dans la voiture. Mon frère et mes parents étaient là. Seule m’a mère et moi-même nous en sommes ressorti vivant. Enfin… En quelque sorte… Elle est tombée dans le coma. C’est pour ça que j’ai fait mes études de médecine pour la sauver… Mais j’y suis parvenu trop tard… Elle a rendu l’âme avant mon diplôme.

Je le regardais abarsoudi, il avait vécu bien pire que moi, même si ce n'tait pas un membre de ma famille que j'avais perdu. Cela devait faire tellement mal. Il ne pourrait surement jamais oublié ce moment comme moi je ne pouvais pas oublié cet incident..Jamais...

- A quoi trinquons-nous ? 

Je le regardais en souriant : A notre rencontre, je suis heureux de vous connaître..

Je trinquais donc et sirotais mon mon mojito, le savourant, plus que le whisky. Mais ce nétait pas du tout le même alcool , j'avais de la chance les mélanges d'alcool ne me faisaient rien... Je posais mon verre sur la table et écrasais ma cigarette dans le cendrier, écoutant ce que me disait Earl..


- Pardon, ce n’était pas de bon ton… Si je puis me le permettre, que vous est-il arrivée ? Vous savez, ce n’est pas parce qu’une personne est célèbre qu’elle n’ pas un passé tragique, ou le droit d’être triste…

J'aspirai une grand coup. Il m'avait parlé de son passé alors maintenant, je me devais de répondre à la sienne. Même si cela me faisait mal je me doutais que pour lui ça avait été dur de me le dire. Je pris alors mon courage à deux mains. Après avoir bu un longue gorgée de mojito...

Je... Et bien, c'est à cause d'une fan, je suis très attaché à mes fan, parce que sans eux je ne serai rien... Un jour j'ai reçu un coup de téléphone de mon manager qui avait parlé à l'une des mère d'une fan. La jeune fan était atteinte de la maladie du cœur brisé, une maladie mortelle... Durant une semaine j'ai arrêté mon tournage et allais la voir tous les avec une fleur à chaque fois. Jusqu'à ce que sa mère m'appelle en pleurs ? La jeune fille était morte... Elle n'avait que quinze ans...

Je soupirai, avant difficilement ma salive puis repris la parole.

C'est une des raisons de mon … Alcoolisme...


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Jeu 18 Aoû - 5:22





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu avais parlé d’une voix monocorde tout du long, remettant sur ton visage ton masque habituel. Froid, distant, inexpressif… C’était devenu une habitude lorsque tu parlais de quelque chose qui risquait de te blesser... Chose que tu faisais en ce moment. Tu avais l’impression d’avoir moins souffrir ainsi, mais aussi les autres. Ceux qui te voulaient du mal étaient désemparés et pour les autres, soit tu leur évitais de la peine, soit tu évitais qu’ils te prennent en pitié. Tu n’aimais pas ça… Tu avais l’impression de recevoir des choses que ne t’aurai pas été dû dans d’autres circonstances…

Après avoir dit cela, tu te retournes vers lui. Il semble bouche bée devant ton histoire. Il voulait le savoir, il le savait maintenant… Quoique tu aurais pu être peut-être plus sympathique et moins brusque dans tes propos plutôt que de lui asséner la vérité ainsi. De toute façon, il est trop tard maintenant… Ce qui était fait était fait. Tu aurais pu d’excuser, c’est vrai, mais la conversation partie sur autre chose, si bien que tu ne trouvas plus le moment adéquat pour demander pardon.

Trinquons à votre rencontre ? Pourquoi pas. Après tout, c’était vrai, grâce à ça, tu avais pu passer la soirée en bonne compagnie. Peut-être t’avait-il adressé la parole juste pour se passer le temps, sans que cela ne débouche sur quelque chose après, mais… Même si cela pouvait être dégradant, cela ne t’importuna pas… Tu voyais, pour une fois, le bon côté de la chose, tu ne te morfondais pas tout seul chez-toi à écrire des rapports d’autopsies complets.

- Cette joie est partagée. C’est un vrai plaisir que de vous connaître.

Tu trinques avec lui, buvant en même temps une gorgée de ton verre d’eau sucrée en simultanée avec lui. S’il finit de nouveau son verre, tu lui demanderas s’il ne veut pas autre chose que de l’alcool. Ce sera extrêmement impoli de ta part, mais… Tu avais déjà vu des cas de coma éthylique sur ta table… Et ce n’était pas une table d’opération. Pourtant, tu ouvrais bien tes « patients » d’un large « Y » sur leur torse. Tu connaissais les dégâts de l’alcool, lui aussi sans doute, mais bon… Tu ne veux pas qu’il ait un accident…

Tu poses la fameuse question, celle où tu lui demandes davantage d’informations sur son passé. Tu ne voulais pas qu’il se force à en parler, mais… Une certaine curiosité maladive et surtout malsaine te poussait à savoir de quoi il en retournait. Par quoi l’acteur était-il passé ? Mais s’il ne voulait pas te le dire, tu ne lui aurais pas forcé la main bien entendue. Cependant, il t’ouvre son cœur et tu en es flatté.

Ainsi, cet homme qui dans certains de ses rôles apparaissait comme dur et sans sentiment vouait un amour à son public ? Voilà une chose que tu appréciais bien. Il n’oubliait pas d’où il venait… Tu écoutes en hochant la tête, te taisant pour le pas le couper. Oh… Une relation courte mais forte qui s’est finie tragiquement… C’était malheureux pour lui… Tu lui jettes un regard inquiet avant de parler :

- « la maladie du cœur brisé » ? Ah ! Une cardiomyopathie de stress. C’est quelque chose de peu reconnu et qui est souvent confondu avec un infarctus du myocarde… Pourtant, il s’agit de deux traitements totalement différents… Pourquoi vous sentez vous mal ? Vous avez fait tout votre possible pour elle pourtant…

Tu te tais, reprenant ton flacon orange, cause de ton bien-être, mais aussi en un sens, de ta souffrance.

- Je comprends…


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Jeu 18 Aoû - 5:46


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- « la maladie du cœur brisé » ? Ah ! Une cardiomyopathie de stress. C’est quelque chose de peu reconnu et qui est souvent confondu avec un infarctus du myocarde… Pourtant, il s’agit de deux traitements totalement différents… Pourquoi vous sentez vous mal ? Vous avez fait tout votre possible pour elle pourtant… 

J’acquiesçais lorsque il me parla un peu plus de cette maladie, pour être honnête même moi je ne la connaissais peu mais, après tout, je n'étais pas un medecin... Je continuais donc de l'écouter. Et lorsqu'il e demanda pourquoi je me sentais mal.

Je ne sais pas, j'aurai du venir la voir plus longtemps... Elle semblait tellement heureuse lorsqu'elle me voyait... Je ne pouvais pas résister à son sourire, même malade elle le gardaist... Bien qu'elle savait qu'elle allait mourir...

Je finis mon verre que j'avais bu en un temps records pour un verre e mojito mais je détournais mon regard vers Earl, il ne semblait pas approuver le fait que je buvais autant, après tout j'étais déjà à mon huitième verres, en comptant le mojito.

Pourtant je savais que je devais prendre la voiture mais je m'en contre fichais... Royalement ! Et j'avais envie de lui dévoiler un peu plus sur moi mais je n'osaispas, il ne voulait surement pas que je li raconte m vie...

Après tout, pour lui, je n'étais qu'un ami à usage unique, comme le dirait une réplique de l'un de mes films...

Je le vis ensuite reprendre son flacon avec ses médicaments et je ne pus m'empêcher de lui dire quelque chose.

Tout comme moi pour l'alcool, vous vous êtes accro à vos médicaments.. Vous devriez éviter d'en prendre trop...

Je secouais la tête.

Pardon ça ne me regarde pas...

J'appelais ensuite le serveur pour qu'il me serve un jus de fruits.

Voilà je ne bois plus d'alcool, faites de même avec vos médicaments dis-je avec un clin d'oeil

© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Jeu 18 Aoû - 10:10





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu recherches dans tes souvenirs, dans ta mémoire, dans tes cours de médecine mais aussi dans les cas que tu avais croisés durant tes stages et ton travail. Mais je ne trouve pas grand-chose… c’est un syndrome peu répandu ou plutôt assez peu diagnostiqué. Les chiffres n’étaient pas précis, tout comme le diagnostique était flou. C’était malheureux que l’on ne connaisse que peu de choses sur une telle maladie qui était pourtant mortel…

Tu ne peux que lui donner de maigres détails, ce qui te gêne un peu. Tu n’aimes pas vraiment ça… Tu as l’impression de donner un avis sur une situation où tu ne connais que la moitié des choses, ne pouvant prendre un recul suffisant pour appréhender l’ensemble de la situation. Tu te dis qu’il faudrait peut-être que tu te renseignes un peu. Même si tu ne peux plus rien pour cette fille, peut-être cette connaissance te sera utile plus tard ?

Tu l’écoutes attentivement comme toujours, essayant de comprendre, t’appréhender les événements qui avaient façonné l’acteur. Nous avons tous un passé qui influe sur notre présent, sur nos actions.  Même si nous n’en avons pas conscience, nous sommes conditionné parce qu’il s’est passé avant. Du côté de Nathaniel, il semble rongé lui aussi par la culpabilité. La culpabilité de ne pas avoir pu la sauver ?

- C’est toujours devant la mort que les gens se révèlent, et souvent ils sont bien plus gentils que l’on pourrais le croire… La peur de la peur ? Qu’auriez vous pu faire de plus ? Vous aviez déjà interrompu un tournage, et lui aviez offert des présents pour la consoler. Comme vous le disiez, sa maladie était mortelle… Vous n’auriez pas pu la sauver… Personne ne l’aurait pu.

Tes phrases peuvent paraître dur, mais tu ne veux surtout pas qu’il ne s’inquiète. Tu savais ce que cela faisait d’avoir mauvaise conscience, et justement, voilà bien une chose que tu ne lui souhaitais pas. Ca te bouffe de l’intérieur, semblant ne laisser qu’une coquille vide de soi-même… Tu voulais lui poser une nouvelle question mais il reprit la parole avant toi. Il t’assène une vérité qui fait mal mais qui est vrai. Ta dépendance aux médicaments. Mais tu lui souris sans rien dire. Il l’avait dit avec gentillesse, dans le but de te protéger et non pour te rabaisser…

- Vous avez raison… Je ne devrais pas le faire… Il faut résister. Ne vous excusez pas, vous avez bien raison de le dire.

Tu le vois appeler le serveur. Il allait reprendre un autre verre d’alcool ? Tu fronças les sourcils, mais tu te détendis lorsque tu le vois commander un jus de fruit. Tu es surpris, mais cela te rassure aussi. Tu ne savais pas combien il avait déjà pris de verre avant et le voir prendre une boisson saine te ravi. Un échange de bon procédé ? Très bien. Tu acceptes sans soucis, rangeant ton flacon dans la poche lui souriant sincèrement.

- Plus de médicaments, vous êtes dans le vrai. Merci… Merci de faire attention à moi.

Tu voulais en savoir plus sur lui… Sur cet homme qui prenait soin de toi… D’ailleurs pourquoi te portait-il de l’attention ? Parce qu’il s’ennuyait ? Qu’importe, si c’était le cas, autant le divertir…

- Comment êtes-vous venu à devenir un acteur ?

Phrase bateau mais qui permet d’engranger la conversation pour mieux le connaître.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Jeu 18 Aoû - 10:43


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- C’est toujours devant la mort que les gens se révèlent, et souvent ils sont bien plus gentils que l’on pourrais le croire… La peur de la peur ? Qu’auriez vous pu faire de plus ? Vous aviez déjà interrompu un tournage, et lui aviez offert des présents pour la consoler. Comme vous le disiez, sa maladie était mortelle… Vous n’auriez pas pu la sauver… Personne ne l’aurait pu. 

Quelques larmes coulèrent sur mes joues, si seulement... Si seulement elle n'était pas morte... Mais il avait raison, je lui avais moi même dit que c'était une maladie mortelle... Il avait raison, je n'aurai pas pu la sauver.

Je cachais mon visage dans la pénombre pour ne pas qu'il voit mes larmes et les séchaient rapidement c'est alors qu'il reprit la parole.

- Vous avez raison… Je ne devrais pas le faire… Il faut résister. Ne vous excusez pas, vous avez bien raison de le dire. 

Je poussais un soupir de soulagement, alors il ne l'avait pas mal pris ? Après tout il aurait pu... Moi même j'étais épris d'une addiction mais... C'était plus fort que moi, je n'aimais pas voir les gens se pourrir la santé devant mes yeux...

- Plus de médicaments, vous êtes dans le vrai. Merci… Merci de faire attention à moi. 

C'est gentil de m'écouter... Merci dis-je en souriant et en fermant les yeux. Mon jus de fruit arriva enfin et j'en bus la moitié d'un coup.

L'alcool étant un élixir pour moi, il asséchait beaucoup la bouche et ne désaltérait pas beaucoup enfin, sauf sur le coup... C'est alors qu'il me posa une question. Comment étais-je devenu acteur ? Je posais mon index sur mes lèvres, cherchant la réponse.

Hé bien, si mes souvenir sont beau, je faisais du théatre depuis mes dix ans et par chance un jour, pile à mes seize ans alors que je jouais l'acteur principal de ma pièce, il y avait un chercheur de talent...

Je m'arrêtais et bu de nouveau, m'allumant une cigarette.

Il m'a pris sous son aile, payé mes études dans le domaine du cinéma. Il est ensuite devenu mon manager ainsi qu'un ami... Bien que je ne lui raconte pas ma vie comme je le fais avec vous...

Pourquoi faisais-je cela d'ailleurs ? Il est vrai que je lui prêtais beaucoup d'importance, e sipeu de temps ? Cela me paraissait bizarre alors qu'il fallait que je me fasse une raison, après cette soirée je ne le reverrai surement jamais...



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Jeu 18 Aoû - 21:14





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu regardes un instant ton verre, jusqu’à ce qu’un faible éclat de lumière te fasse te reporter ton attention sur lui. Tu vois que ses yeux brillent ainsi qu’un long filet suivant la ligne de sa joue. Il… Il pleure ? Tu as dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Peut-être n’aurais-tu pas dû lui faire parler de son passé. Car, même si tu arrives à contrôler à peu près tes sentiments, près plusieurs années d’entraînement et surtout de maintien, il n’en n’était pas pareil pour tout le monde.

Tu commences à sortir un mouchoir pour le lui tendre, mais tu remarques qu’il se cache pour sécher ses larmes. Il a peut-être honte de ressentir une telle émotion ? C’est vrai, il n’a peut-être pas envie de montrer une telle faiblesse à un inconnu. Inconnu qu’il ne connaît ni d’Adam, ni d’Eve et qui pourrait offrir aux journalistes des informations croustillantes. Bien sûr, tu sais que tu ne le ferais pas. En aucune manière… Mais… Il est plus facile de se convaincre soit même que les autres non ?

Tu reportes ton attention sur ton verre pour le laisser sécher ses larmes tranquillement, posant tout de même ton mouchoir sur le comptoir, discrètement, si jamais il en avait besoin. Une présence presque invisible, mais qui, pour certaines personnes pouvait paraître rassurante. Tu l’entends pousser un soupir de soulagement, et tu reportes ton regard sur lui. Il semble content que tu l’aies écouté. Après tout, c’était normal non ?

- Ne me remerciez pas… Et puis, je ne sais pas si je suis gentil. J’ai simplement pris en compte votre avis et étant donné que vous avez raison, j’ai suivi votre conseil. De plus, en ne prenant plus mes médicaments, vous ne devez plus prendre d’alcool ce qui me rassure… Excusez-moi… Vous n’êtes pas un enfant de 4 ans… Simplement, j’aimerai évitiez que vous subissiez le même sort que certains de « mes patients »…

Tu l’écoutes ensuite attentivement, alors qu’il te raconte comment est née sa vocation… Plus ou moins par hasard n’est-ce pas ? Enfin, si le chercheur de talent n’avait pas été là, il n’aurait sans doute pas connu sa gloire. Finalement, tout ce qui forge, ce qui sculpte une vie est en fait complètement aléatoire et fortuite, non ? Ca tenait à rien que l’on ait une vie complètement différente de celle que l’on a maintenant…

Tu hoches la tête quand il parle, apprenant un peu plus sur lui et ceux qui travaillent avec lui. Il y avait tant de personnes dans l’ombre que s’étaient difficile de tous les connaître, en plus pour eux de ne pas être trop reconnu. Alors qu’il a fini de parler, tu reprends ton verre le levant comme pour trinquer avec lui. Tu ajoutes d’une voix guillerette tenant de faire partir son stress.

- A votre manager. Grâce à lui , nous avons pu nous rencontrer et nous permet même de parler librement chacun, non ? Qu’en pensez-vous ?



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Jeu 18 Aoû - 21:39


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- Ne me remerciez pas… Et puis, je ne sais pas si je suis gentil. J’ai simplement pris en compte votre avis et étant donné que vous avez raison, j’ai suivi votre conseil. De plus, en ne prenant plus mes médicaments, vous ne devez plus prendre d’alcool ce qui me rassure… Excusez-moi… Vous n’êtes pas un enfant de 4 ans… Simplement, j’aimerai évitiez que vous subissiez le même sort que certains de « mes patients »…

Je le regardais, oui il était gentil de me parler, je passais une excellente soirée en sa compagnie et je n'aurai pas rêver mieux car en effet la solitude me pesais. Comme je le disais précédemment je ne n'étais rien sans mes fans mais... Il y en avait certain que je n'aimais pas, entre eux les fan qui voulait tout savoir de moi.

Avec lui ce n'était pas la même, cela ne me dérangeait pas s'il connaissait pas vie, je lui faisais entièrement confiance. Je savais qu'il ne répéterait rien. Allez savoir pourquoi je n'en savait pas moi même mais c'était ainsi...

Perdu dans mes pensées je ne vis pas qu'il levait son verre mais je me sortis bien vite de mes pensées, je ne voulais pas qu'il le lève pour rien, je laissais donc parler et trinquaais avec lui.

- A votre manager. Grâce à lui , nous avons pu nous rencontrer et nous permet même de parler librement chacun, non ? Qu’en pensez-vous ?

Je souris, il avait tout à fait raison. Si je n'avais pas été acteur peut être ne nous serions jamais pas parler... Et puis c'était peut être aussi grace à ma célébrité qu'il m'avait parlé, non pas dans le mauvais sens bien évidemment ! Je levais donc mon verre et trinquais avec lui.

A mon manager, et vous avez totalement raison, sans doute ne nous serions jamais rencontré... Et j'aurai râté une belle rencontre...

Zut... Pourquoi avais-je dis cela ? Il allait peut être s'imaginer des choses, non impossible... Mes paroles n'avait rien d’ambiguë... Je souris et bu un peu de mon jus de fruit, l'alcool me manquait déjà...

Mais vous... Quand vous parlez de vos patient,vous êtes medecin legiste pour savoir ce que l'alcool pouvait endommager le corps?Du genre un coma éthylique ?

J'aspirai sur ma clope et recrachais la fumée en évitant bien de l'envoyer dans la tête d'Earl. Après avoir fini celle ci je l'écrasais dans le cendrier et repris la parole.

Si vous l'êtes je vous envie...



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Ven 19 Aoû - 6:38





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu le regardas en souriant plus sincèrement cette fois. Etais-tu attendrie par lui ? Le fait qu’il t’ouvre son cœur et te parle si facilement te surprend un peu. Tu n’es pourtant pas la personne qui inspire confiance si rapidement non ? Avec tes vêtements classieux, ton port de tête altier, ton langage presque ancien. Généralement, on te fuyait plus que l’on cherchait à te connaître. On te raillait, t’excluait te tenais à l’écart.

D’un côté, tu étais fière de ta différence, tu la cultivais presque. Tu ne voulais pas être comme les autres. Tu voulais te différencier te sentant distinct de cette masse qui suivait toujours la mode. Cependant, aller à contre-courant c’est bien beau, tu te démarques des autres, peux te faire remarquer, mais… On a toujours peur de ce qui semble étrange, ou absurde.  C’est ce que tu as eu. Tu te sentais étranger à cette époque et elle te le rendait très bien d’ailleurs. Peut-être était-ce pour ça que tu sortais assez peu. Pour ne pas te prendre en pleine face leur critiques.

Tu voulais te démarquer d’eux, mais sans être capable de supporter leur avis ? Etrange… Enfin c’est peut-être aussi pour ça que tu t’étais créé ce masque inexpressif non ? Comme une armure pour supporter le regard des autres, ou même ta propre solitude. Cependant, comme toute pièce de protection, elle peut se rouiller, se fissurer, s’ébréché et ce qui ne t’affectait pas avant, devient maintenant pesant.

C’était ce qui était arrivé pour ta solitude. Tu l’avais cherché pendant des années et maintenant tu voulais t’en débarrasser… Toutefois, elle te colle à la peau, et lorsque tu sembles enfin prêt à t’en sortir, comme une amante possessive, elle te rattrape de les bras t’attirant encore plus à elle, rendant ta prochaine évasion encore plus dur. Ainsi, cette soirée avec Nathaniel était une véritable bulle d’oxygène dans ton quotidien, d’habitude si stricte, si aseptisé…

Voilà pourquoi tu voulais profiter de cette soirée au maximum, même si tu pouvais parler pour ne rien dire. Tu l’ennuyais peut-être mais tu s’emblais t’accrocher à lui, rester vers lui, comme un papillon attiré par la lumière. Tu lui souris chaleureusement lorsqu’il trinque avec toi. Quand tu entends ses mots, tu es surpris. Il… Il aimerait bien ta compagnie ? Tu en es content puisque c’était réciproque.

- Je suis ravi que ma compagnie vous plaise. Il en est de même pour moi, je suis heureux d’avoir fait votre connaissance Nathaniel.

Tu lui souris encore un moment, avant de reprendre un air sérieux alors qu’il te parle de ton travail. Oui, tu avais vu les ravages de l’alcool et pas uniquement à la morgue, malheureusement ou heureusement d’ailleurs.

- Ces dégâts, en plus dans la mort, j’ai eu l’occasion de les voir lors de mes stages dans les urgences. Il y a, certes, les comas éthyliques, mais aussi tous les problèmes indirects que cela peut provoquer. Directement sur le corps, nous pouvons noter l’obstruction des artères, une atteinte cérébrale ou même la destruction du foie…

Tu fais une pose avant de reprendre.

- Indirectement, nous avons une dégradation de la vie sociale et…

Tu soupires, trouvant que tu allais trop loin, que tu étais trop sombre et que tu allais plomber l’ambiance…

- Pardon… C’est le désavantage quand on me parle du domaine médicale… Je deviens vite ennuyeux je le crains…



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Sam 20 Aoû - 3:55


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


Je trinquais donc avec lui en lui souriant sincèrement. Je passais enfin une soirée tranquil, sans prise de tête. Juste une merveilleuse à mon goût je n'étais pas enfermé chez moi, ne pouvant croiser de fans … Je devais certes me déguiser ce qui m'embêtait mais lui n'était pas pareil. Il m'acceptait et ne me jugeais pas sur ma célébrité... C'est alors qu'il prit la parole.

- Je suis ravi que ma compagnie vous plaise. Il en est de même pour moi, je suis heureux d’avoir fait votre connaissance Nathaniel. 

Alors lui aussi était heureux ? Je souris encore plus et bus un peu de ma boisson. Il était tellement gentil avec moi... Tellement désintéressé de ma profession que cela me mettait au sommet de ma joie Mais il parut tout de suite plus sérieux.

- Ces dégâts, en plus dans la mort, j’ai eu l’occasion de les voir lors de mes stages dans les urgences. Il y a, certes, les comas éthyliques, mais aussi tous les problèmes indirects que cela peut provoquer. Directement sur le corps, nous pouvons noter l’obstruction des artères, une atteinte cérébrale ou même la destruction du foie… 

J'haussais un sourcils, il y avait tant d'effets que ça ? Tant d'effets que l'alcool pouvait faire ? Tant de dégâts ? Pourtant... Cela ne me donnait pas envie d'arrêter... Je n'y arriverai pas de toute façon...

Je soupirai de nouveau et m'allumais une cigarette, comme si cette sucette à cancer remplissait mon alcoolisme. Je ne pouvais pas m'en empêcher et puis je fumais depuis si longtemps que je n'arriverai jamais à m'arrêter. Enfin... Il paraît qu'il ne faut jamais dire jamais... On verra dans quelques années comment cela se passera...

- Indirectement, nous avons une dégradation de la vie sociale et… 

Je le regardais et attendais la suite de sa phrase, une dégradation de la vie sociale ? C'est à dire ? Le referment sur soi-même ? Oui c'était surement ça mais je voulais l'entendre me le dire, je préférai l'avis d'un medecin...

- Pardon… C’est le désavantage quand on me parle du domaine médicale… Je deviens vite ennuyeux je le crains… 

J'arquais un sourcil et aspirai une fois sur ma cigarette. Avant de prendre la prendre la parole. Secouant la tête.

Vous n'êtes pas ennuyeux au contraire, j'aurai aimé faire medecin légiste alors si je parle avec l'un d'entre eux cela me fait plaisir... J'apprendrai un peu le métier enfin... C'est ce que je pense même si ce n'est pas du tout le cas...

Je me mis à rire à la fin de ma phrase et finissais mon verre avant d'en recommander un autre, m'abstenant de prendre un verre d'alcool.

Je le regardais ensuite de nouveau encore en souriant inclinant la tête sur le côté et fermant les yeux.

Vous savez, enfin je pense, nous pouvons nous tutoyer non ?


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Sam 20 Aoû - 11:46





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu tenais ton verre d’une main, le faisant glisser sur le comptoir, provoquant un doux froissement contre la surface polie. Ta main masse instinctivement ta hanche douloureuse et tu te retiens de prendre à nouveau ton flacon. Même si tu n’en prenais pas, le simple fais de le tenir semblait te calmer… Comme un enfant avec son doudou. Ridicule mais c’est la seul comparaison qui te vient à l’esprit et qui soit si parlante… Oui tu es un enfant, un enfant avec ses peurs, qui tente d’être un adulte, de réfléchir à chacune de ses actions et qui au final n’agit qu’à l’instinct… Tu veux paraître fort, mais ce n’est qu’une façade sur ce que tu es réellement…

Tu es perdue dans tes pensées, affichant un visage quasi inexpressif. Tu es perdu dans tes pensées, ressassant tes souvenirs et aussi tes cours de médecine. Avoir parlé de pathologie t’a replongé la dedans… Tu revois l’anatomie humaine, et aussi les méfaits de l’alcool sur l’organisme. Ceux, immédiat, mais ceux aussi qui vienne sur le long terme. Ceux agissant sur le corps, ceux sur l’esprit, et aussi, sur l’entourage de la personne.

Etant très terre à terre et théorique, tu ne voyais avant que des deux premiers. Connaissant ton cours par coeur tu te lanças presque Candidement dans ton premier stage et tu fus alors au contact des patients, de la maladie, de la souffrance et pour certains du désespoir. Ce fut comme un claque en pleine face. Tu pensais pouvoir supporter cela puisque ça ne touchait que tes patients, que tu considérais à l’époque que comme des numéros. Cependant, lorsque tu fut confronté au famille et à leur peine, tu ne pus te cacher devant se stratagème pour ne pas être blesser.

C’est d’ailleurs pour ça que tu t’étais tournée vers la médecine légale pour devenir légiste. Tes patients étaient déjà morts et tu ne côtoyais que très peu les proches endeuillés… Tant mieux d’ailleurs. Tu n’arrivais pas à les appréhender et pour quoi dire hein ? « Toutes mes condoléances » ? « Désolé » ? C’était certes sympathique mais pas réconfortant… Tu en savais quelque chose…

Tu t’étais fait toutes ses réflexions alors que tu lui parlais d’une voix monocorde comme si tu faisais un résumé, un cours sur la question énumérant chaque point. Cependant, tu te repris vite te trouvant toi-même pratiquement ennuyant. Si c’était le cas, qu’en était-il de Nathaniel ? Tu t’excusas cependant il nia de la tête t’assurant que tu le passionnais. Vraiment ? Cela t’étonnais… Tu ne pensais vraiment pas que tu pourrais intéresser quelqu’un de cette manière. Cet homme semblait unique… Différent des autres… Tu lui souris doucement.

Alors qu’il recommandait un verre sans alcool, te motivant encore plus pour résister à l’appel médicamenteux il repris une bouffé de sa cigarette avant de sourire en penchant la tête de manière sincère qui te réchauffa le cœur. Tu étais content d’avoir trouvé une telle personne ici, et maintenant tu espérais le revoir plus tard… Mais il ne le voudrait peut-être pas lui… Dans tous les cas tu regards, visiblement content :

- C’est un métier passionnant il est vrai… Il faut simplement avoir le cœur bien accroché et est rigoureux. Oui je suppose que nous pouvons nous tutoyer si vou… Si tu le souhaites. Tu veux en savoir plus sur mon métier ? Je t’écoute, je peux répondre à tes questions… Ce n’est pas tous les jours que je rencontre quelqu’un qui se soit pas dégoûté de mon métier…


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Dim 21 Aoû - 1:21


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl


- C’est un métier passionnant il est vrai… Il faut simplement avoir le cœur bien accroché et est rigoureux. Oui je suppose que nous pouvons nous tutoyer si vou… Si tu le souhaites. Tu veux en savoir plus sur mon métier ? Je t’écoute, je peux répondre à tes questions… Ce n’est pas tous les jours que je rencontre quelqu’un qui se soit pas dégoûté de mon métier…

Il était vraiment gentil avec moi, travailler dans cette devait être surement difficile à révéler, en effet dire que tu travailles avec des mort... C'était peu commun enfin... Les médecin legiste ne parlaient pas souvent de leur métier...

Trop glauque, disaient certains pourtant moi je ne le pensais pas du tout, heureusement qu'il y avait des gens comme lui, avec un sang froid à toute épreuve... Je lui sourit et aspirai sur une fois sur ma cigarette .

Hé bien d'abord pourquoi es-tu devenu médecin légiste ? La peur d'annoncer la mort à leurs proches ? N'as tu jamais été dégouté par ton travail lorsque tu n'allais pas bien ? As-tu déjà travailler avec la police ?

J'avais posé ces question à une vitesse plutôt rapide mais je voulais à tout prix savoir... Ce métier me passionnait et j'adorai vraiment Earl. C'était vraiment une personne spéciale et j'aimais ça.

Je bus de nouveau mon jus de banane en soupirant de bien être et m'enfonçant un peu plus sur la banquette.

Tu permets je me met à l'aise ?


Je pris alors alors une grande bouffée de fumer et la recrachais quelques seconde plus tard. J'avais tellement envie de boire... Mais si je faisais ça on nouvel ami prendrait des anti des anti-douleurs et je ne le voudrais pas même si je l'avais vu se frotter sa jambe...

Je ne voulais pas qu'il devienne aussi dépendant, enfin je disais ça mais moi -même j'étais accro à l'alcool.. Donc je comprenais qu'il soit accro, après tout s'il avait avait mal c'était le seul moyen non ? Non il y avait d'autres possibilités...

Pourquoi ne vas-tu pas voir un kiné ? Même si tu penses que ça ne fera rien ça pourrait remuscler la jambe pour que tu t’appuierais moins sur ta canne... Ca fait mal certes... Mais ça marche

Je me mordis ensuite la lèvre, pourquoi lui avais-je dit cela, Je n'étais pas un proche pour lui, je n'étais rien même pas un ami... Mais c'est surtout que je n'aimais pas voir les gens souffrir... Même si je ne les connaissais pas... c'était tout ça moi.... M'accrocher pour mieux tomber...


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Sucettes : 325
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : A l'hôpital, ou chez moi.

Your Identity Card
Âge: 32 ans
Amoureux: Pour le moment aucun (Réservé)
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Earl M. Lawrence
[✘SEKE✘]
Dim 21 Aoû - 7:23





Enfin oser sortir...
feat Nathaniel Eliseum





Tu regardais ta nouvelle connaissance avec des yeux remplis de curiosité et d’intérêt. Généralement, dés que tu parlais de ton travail, les gens se braquaient, se taisaient ou entamaient un nouveau sujet de conversation sans se soucier de ce que tu avais à dire. Tu pouvais comprendre que l’on n’aime pas tout ce qui touche à la mort, pourtant c’est une chose qui fait partie de notre quotidien de notre… Même si notre corps se régénérait un minimum, il se mourait petit à petit quand même…

Pourtant, cela ne semble pas le gêner… Comme toi d’ailleurs. Cela était si plaisant de rencontrer quelqu’un comme ça, avec qui on peut parler en toute tranquillité. Car il faut l’avouer, même les médecins ont besoin d’évacuer ce qu’ils ont vécu lors de leur journée… Et ils n’ont pas forcément envie d’en parler qu’entre eux. C’est vrai, un professeur, un artisan parle bien de leur travail en rentrant… Pourquoi pas toi… Ainsi, avoir Nathaniel comme interlocuteur t’apaise et te détend. Tu n’iras pas à parler dans le gore, mais juste évoquer ton métier te permet d’évacuer…

Il te regarda presque avec des yeux émerveillés, semblant content d’avoir trouvé quelqu’un pour parler de ça. Tu lui souris doucement alors que tu te tournais vers lui, pour lui faire face et écouter ses questions. Ces dernières ne mirent pas longtemps à fuser, à une vitesse élever comme le ferai un enfant sur un sujet qui le passionne. Cela t’amuse plus qu’autre chose, heureux d’intéresser quelqu’un.

- Eh bien… Lorsque j’étais externe, avant le choix de ma spécialité, j’ai travaillé dans divers services. Cardiologie, Psychiatrie, Hépatologie, Pneumologie, urgence aussi… J’ai pensé que j’arriverai à me détacher de mes sentiments, en imposant la barrière du secret médical ainsi qu’une séparation qu’exige le métier. Cependant… J’ai sans doute surestimé ma capacité à prendre du recul… Et toutes ses règles que je me suis imposé ont volé en éclat et… Il faut croire que je suis une éponge à sentiment. Si je ne me fixe pas de limite, je m’accapare les sentiments des autres, et me les approprie. Leur peine devient mienne…

Oui, ce fut une période assez compliqué ou tu étais plongé à moitié dans un état second, ton cœur saignant à chaque instant. La maigreur de tes patients, leur douleur, les désespoirs pour certains t’affectait énormément. Certes, certaines vies étaient sauvées, et tu t’en satisfaisais mais… Chaque réussite avait un goût amer, toujours gâché par une mauvaise nouvelle. Pas forcément un décès, mais un patient ayant de nouveau effets secondaire ou autre suffisait…

–Je me suis dirigé vers la spécialité de légiste puisque ceux dans je m’occupe sont déjà mort et j’ai un rapport assez limité avec les familles. Il m’arrive de les rencontrer certes mais… Je laisse à mes aidant le soin de les accueillir ainsi que l’identification des cadavres. Ais-je déjà été dégoûté de mon métier ? Moins que lorsque j’étais externe. Je suis plus « épanoui » maintenant que lors de ses années. Et oui j’ai travaillé avec la police. Ce fut occasionnel, uniquement lorsqu’ils étaient débordés.

Tu l’avais regardé tout du long, traçant de ta main des arabesques invisibles sur le comptoir. Tu oublias même un instant ta douleur, la musique, ou même tout ce qui t’entourait. Après tes deux réflexions, tu finis ton verre, et tu en commandes un autre, faisant une « petite folie » prenant cette fois un jus de fruit pour accompagner ton ami. Hum ? Ah oui, c’est vrai que tu l’avais appelé ainsi, même si potentiellement, ce sentiment n’était pas partagé.

Tu le regardes boire son cocktail sans alcool et l’accompagne aussi en buvant ta commande qui vient tout juste d’arriver. Tu le vois se mettre à l’aise dans la banquette, s’y enfonçant un peu plus. Tu souris, pensant qu’il devait être bien pour se mettre ainsi. De ton côté, comme à ton habitude, et surtout à force de t’être fait disputé, tu garde une position assez droite

- Je t’en pris… Je ne vois pas pourquoi je t’en empêcherai.

Tu coin de l’œil, tu remarque quelques signes qui t’inquiètent chez lui… Tu remarques que sa respiration s’accélère, tu le vois s’agiter un peu plus, ses doigts jouant entre eux, comme toi tu pouvais le faire… Tu sais immédiatement à quoi cela est dû, puisque tu en souffrais toi-même… Le manque… Ce manque ce creusant au creux de ton ventre te rappelant sans cesse ta dépendance en en faisant ta seule et principale pensé… Son alcool lui manquait, et tes médicaments semblaient manquer pour calmer ta douleur…

En parlant de ça, tu le vois regarder ta main, celle qui masse ma hanche. Il remarque que tu as mal et tu t’arrête immédiatement pour ne pas qu’il s’inquiète. Non, il avait déjà ses propres soucis, pour qu’il ne s’embarrasse de tes problèmes… Mais cela semble être trop tard pour cela et tu le remarques lorsqu’il reprend la parole, semblant inquiet pour ta santé. Tu es touché qu’il fasse attention à toi…

- Lors de l’accident, j’ai fais de la rééducation… Cependant, c’est vrai que je n’ai pas repris de séance chez le Kinésithérapeute. Sans doute aurais-je du le faire ? C’est vrai… Mais je n’y ait plus pensé, et encore moins avec mon déménagement. Et puis, si je n’avais rien, cela n’aurait servit à rien Non… Ce ne sont que des excuses. C’est ma simple négligence qui m’a fait ne pas y retourner… Il faudra que je résolve ce problème…

Tu le regardes de nouveau… Tu avais envie de lui demander, voyant son début de manque, s’il avait tenté des centres de désintoxication… Mais tu ne poses pas la question… C’est indiscret… Et en plus c’est une Star, ce n’est pas la chose que l’on a envie de voir sur les journaux alors que l’on cherche juste à te soigner…


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Sucettes : 418
Date d'inscription : 14/06/2015

Your Identity Card
Âge: 24 ans
Amoureux:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nathaniel Eliseum
[✘SEME✘]
Lun 22 Aoû - 0:17


Enfin oser sortir


Feat : ✘ Earl



Je l'écoutais avec attention les yeux toujours grand ouverts , acquiesçant pour lui montrer que je l'écoutais. En même temps c'était la vérité, son métier me subjuguait et j'aurai tellement aimer faire ce métier même si je me plaisais dans mon métier qui était magnifique...

- Lors de l’accident, j’ai fais de la rééducation… Cependant, c’est vrai que je n’ai pas repris de séance chez le Kinésithérapeute. Sans doute aurais-je du le faire ? C’est vrai… Mais je n’y ait plus pensé, et encore moins avec mon déménagement. Et puis, si je n’avais rien, cela n’aurait servit à rien Non… Ce ne sont que des excuses. C’est ma simple négligence qui m’a fait ne pas y retourner… Il faudra que je résolve ce problème…

Je le regardais avec pointe de « colère » ? Non ce n'était pas ça. Je le regardais très sérieusement. Il se devait de recommencer ses séances chez le kiné... Au pire ça ne lui ferait rien mais il fallait tout de même y aller...C'est alors que je pris la parole.

Si tu veux je peux accompagner ? Au moins tu auras quelqu'un à qui parler durant ta séance ?

Je ne savais pas trop pourquoi je lui avais dis ça mais je le pensais vraiment. Je voulais réellement l'aider, même s'il me trouvait lourd et que nous ne nous revoyons jamais... Ce qui me ferait vraiment qu'il aille mieux.C'était, pour moi... Devenu un ami.

Je ne savais pas ce qu'il en pensait mais je voulais croire en une certaine possibilité d'amitié, que je n'aurai surement jamais... Après tout je n'étais vraiment rien pour lui, la seule chose que nous avions fait notre rencontre ? S'asseoir à la même place, voilà tout. Il ne pourrait jamais me considérer comme un ami...

Mais je commençais à me craquer les doigts plus fort, tirant de plus grosse taff sur ma cigarette. L'alcool me manquait trop... Je finis mon verre en vitesse, des sueurs froide me parcouraient le long du dos. J’essayais de cacher cela le plus possible mais y arriverais-je ?

Je me sentais réellement mal, mais je ne voulais pas qu'il reprenne des anti douleurs, ce n'était pas bon our lui et, certes l'alcool était pareil mais j'y étais habitué. Je le regarder ensuite, croisant son regard qui me posait une question indirectement

Hé si tu veux savoir... Je ne suis jamais allé dans un centre de désintoxication... Les gens pourraient me reconnaître et je ne veux pas, cela engendrerait trop de problèmes... Mais j'essaye de me sevrer... Un peu..

Je soufflais à la fin de ma phrase et essuyais mon front avec un mouchoir. Cette sensation était atroce, je ne la supportais pas... Pourquoi étais-je tomber dans l'alcool mis à part le fait qu'une de mes fans était morte ?


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Enfin oser sortir... [Nathaniel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Demande de l'aide à Jin Kan pour sortir Juliette de prison
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Nathaniel (Terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Bar-
Sauter vers: