:: Quartier pauvre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[-18] Jusqu'où irait-on pour de l'argent ? [PV Aren]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Jeu 22 Déc - 9:41
Je sortais encore du bureau à une heure tardive, le soleil était déjà couché, pendant que l'assenceur descendait jusqu'au parking sous-terrain je pris la peine de jeter un coup d'oeil à ma montre de luxe qui indiquait les 19h passées, j'étais dans les temps. C'était enfin le week end j'allais enfin pouvoir me détendre de la plus simple des façon : m'envoyer en l'air avec mon... amant... Enfin disont les choses franchement : mon plan cul.

Tous les vendredi soirs il m'attendait dans les quartiers sud de la ville, un endroit assez chaud, et je l'emmenais dans un hôtel pour oublier tout le stresse du boulot et satisfaire mon penchant inavoué pour les hommes. En retour il me demandait des choses comme un nouveau téléphone ou des bons d'achats pour pouvoir s'acheter des nouvelles fringues et parfois directement de l'argent liquide. Vu comme ça c'est loin d'être une relation très romantique, et c'est bien le cas, je ne sais quasiment rien de lui et pour être franc je m'en fiche du moment qu'il écarte les jambes.

J'avais donc rendez-vous avec lui et pris ma voiture aux vitres teintées en direction des quartiers pauvres de la ville, je le retrouvais habituellement sur une place où l'on pouvait stationner le temps de récupérer ou déposer quelqu'un. Je scrutais l'endroit à la recherche de cette petite tête mais rien en vue, je pris mon téléphone et revérifia les messages que l'on s'était envoyé dans la journée, il m'avait bien confirmé qu'il viendrait. Je décidai de l'appeler, peut être était-il juste en retard ? Il décrocha après quelques sonneries.

- Saito ?
- T'es où ? lui demandais-je d'une voix froide
- Je... peux pas venir, j'ai eu un empêchement.
- Quoi ? Quel empêchement ?? Lui dis-je d'un ton agacé.

J'entendis alors des murmures derrières le micro "mais dis-lui ! te laisse pas faire par ce salop !"

- T'es avec quelqu'un ?
- Hum... Je... Je sors avec quelqu'un et, je... Je serai plus ta pute ! Voilà ! Adieu !

Il raccrocha trop effrayé de connaître ma réaction suite à ces propos, je restais un peu bête sur le coup mais la frustration arriva rapidement et je tentai de le rappeler à plusieurs reprises mais il raccrochait sans répondre avant de finir par éteindre son téléphone.

- Kh... Petit con...

Dégoûté je restais assis dans ma voiture en regardant l'extérieur puis observa la place où grouillait quelques personnes, certaines louches, d'autres avaient l'air de lutter tant bien que mal pour survivre dans cette société. Je sortis alors de la voiture, décidé à attraper le premier venu qui m'aura l'air assez docile et pauvre pour accepter d'écarter les cuisses contre un peu d'argent. Je détestais ces quartiers mais j'étais tellement frustré que j'étais prêt à me rabaisser à les fréquenter pour retrouver une bonne compagnie, j'aurais bien pu m'aventurer dans un bar gay mais je détestais l'idée d'être reluqué par tous ces étrangers et surtout je ne voulais surtout pas y croiser quelqu'un de ma boîte par hasard, je tenais à ce que personne de mon entourage ne sache mon secret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Jeu 22 Déc - 10:36

Informations diverses.

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Une brise glaciale s’engouffra dans la chambre d’Aren, venant caresser son visage encore endormi. Il frissonna, s’enroulant un peu plus dans sa couverture et y cachant sa tête. Nouvelle brise. Le jeune homme se redressa et jeta un coup d’œil vers sa fenêtre. Elle ne fermait pas bien, le vent pouvait ainsi s’y frayer un chemin. Il n’était plus l’heure de dormir, de toutes manières.  Il se leva et enfila quelques vêtements chauds avant de sortir du frigidaire de quoi manger. Une fois cela fait, il attrapa sa veste et sorti de son habitation, descendit les quelques étages en empruntant les escaliers et se retrouva enfin à l’air libre. Il frissonna encore, malgré les couches qu’il avait enfilé il faisait un froid de canard, heureusement qu’il travaillerait à l’intérieur ce matin-là.

Il avait rendez-vous à huit heures chez un particulier plutôt âgé qui était seul et ne pouvait plus s’occuper de lui seul. Il fallait le laver, l’habiller et lui faire à manger, l’infirmière qui devait arriver vers midi prendrait alors le relais. Beaucoup de monde trouverait ce travail sale, dégradant, surtout pour un homme, car certaines personnes différencient les métiers « de femmes » et les vrais métiers « d’hommes ». Aren n’essayait même pas de comprendre ces personnes, quel mal –non- quelle honte y avait-il dans le fait d’aider une autre personne et recevoir une somme en échange ? De plus, malgré son grand âge cet homme restait propre et avait toute sa tête. Il faisait même un peu pitié, à vrai dire. Il était seul, sans famille et en plus de cela il ne pouvait même plus se débrouiller seul. Sa fierté avait dû en prendre un coup. Une fois le travail terminé, Aren resta un peu avec lui pour discuter puis quitta la maison pour rejoindre son prochain lieu de travail.

Sa prochaine tâche n’était pas plus plaisante, bien qu’habituelle ; tenir une caisse au supermarché. Il en avait pour quatre heures, sans pause sauf pour le repas. Ce travail était très répétitif, toujours les mêmes bruits, les mêmes collègues et surtout les mêmes problèmes. En effet, Aren retrouva sa « case » prête à être utilisée. Seul problème, il n’y avait pas de chaise et aucune ne semblait être inutilisée dans les environs. Tant pis, manque de temps, il faudra tenir quatre heures debout.  L’amusement des clients en le voyant était toujours présent. Quel Clown, celui-là... Eh oui, quand on a une gueule plutôt atypique et qu’en plus on se tient debout dans sa caisse, ça fait rire. Aren en riait aussi, rendant des sourires aux personnes passant devant lui, lâchant une vanne de temps en temps histoire de totalement jouer son rôle de clown.

Une fois son service terminé, Aren décida de faire quelques heures supplémentaire en prenant la place d’une collègue malade. Enfin, il n’allait plus être debout. La journée se termina dans le plus grand calme, ce qui était assez surprenant pour un magasin se trouvant dans un quartier comme celui-là. Aren quitta la boutique les mains dans les poches pour les garder au chaud et s’installa à l’arrêt de bus, guettant l’arrivée du transport en commun avec impatience.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Jeu 22 Déc - 19:32
L'endroit était plus désert que je pensais, les rares passants que je croisais étaient soit trop louches, soit pas à mon goût, soit les chances de les amadouer étaient très faibles... Je commençais à me dire que mon idée était stupide quand j’aperçus un jeune homme étrange assis à un arrêt de bus, ses cheveux étaient blancs et il avait un drôle de tatouage sur le visage. Un original... Si avec ça il est pas gay... puis il était pas moche vu d'ici, j'avais rien à perdre à tenter le coup... Je m'approchai réfléchissant à ce que je pourrais bien lui dire pour l'aborder sans lui faire peur. J'arrivai à son niveau, restant debout face à lui, les mains dans les poches. Moi qui ne voulais pas l'effrayer c'était peut être pas la meilleur approche mais au moins il était forcé de comprendre que c'était à lui que je m'adressais.

- Ça t'intéresse de l'argent facile ?

De toute façon je ne savais pas comment amener la chose sans paraître louche dès le début donc autant jouer franc jeu. J'en profitais pour mieux l'observer, il était plutôt mignon malgré son tatouage bizarre et ses cheveux décolorés, mais paraissait assez jeune, j'espérais qu'il était majeur... Je sortis mon porte-monnaie de la poche intérieure de ma veste en lainage et en retira quatre billets de 2000 yen (environ 80€ en tout). Je lui en tendis deux, je le fixais d'un air sérieux et impassible, ça représentait si peu pour moi, il pouvait bien me les arracher des mains et partir en courant je m'en fichais, c'était surtout tant pis pour lui.

- Tiens, ils sont à toi, si tu veux les autres tu as juste à me suivre jusqu'à ma voiture là-bas. Je lui désignai ma voiture noire stationnée au bord de la route à trente mètres de l'arrêt de bus, les warning activés. Ensuite on pourra discuter.

J'attendais, légèrement impatient qu'il se décide.

- Prends-les, je vais pas te mordre, et puis pour ton bus tu pourras te payer un taxis à la place avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Jeu 22 Déc - 21:09

Informations diverses.

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Le froid était vraiment glacial. Aren jeta un coup d’œil à la pancarte des horaires et vit un paragraphe en rouge tout en bas de la page. « En raison de travaux sur la voie, cet arrêt ne sera plus desservi jusqu’à fin des travaux. » Il avait donc déjà attendu plusieurs minutes pour rien. Il souffla en regardant autour de lui, cherchant inutilement une solution pour ne pas avoir à rentrer à pied. Il n’y en avait pas, pas d’accessible pour lui en tout cas. En tournant la tête, il aperçut une silhouette qui se démarquait des autres ; il était grand, bien habillé. Il semblait tout simplement riche, en fait. Que venait bien faire un homme comme lui dans un quartier aussi pauvre ? Il avait l’air d’observer attentivement toutes les personnes qu’il croisait. N’était-il jamais venu ici ? La pauvreté des habitants devait sans doute le choquer… Il s’approcha de l’arrêt du bus et se tourna vers Aren, les mains dans les poches.

« Ça t'intéresse de l'argent facile ? »

Il fut surpris de se faire aborder par l’homme, et encore plus par sa question. Allait-il lui proposer un travail ? Ou bien était-ce tout simplement une blague ? Ce genre de situation, ça n’arrive pas comme ça. Il devait y avoir une autre raison, raison que le jeune homme n’arrivait même pas à imaginer. Il sortit son porte-monnaie et lui tendit des billets. Il n’avait jamais eu l’occasion de recevoir autant d’argent d’un coup et ses yeux ne quittaient pas la petite liasse. L’inconnu rajouta.

« Tiens, ils sont à toi, si tu veux les autres tu as juste à me suivre jusqu'à ma voiture là-bas.  Ensuite on pourra discuter. »


C’était louche, mais l’homme ne lui semblait pas agressif. Par ailleurs, en lui proposant de l’argent en avance il avait éliminé la possibilité que ce soit une proposition d’emploi, ce qui ne rassurait pas le jeune homme. Mais il avait tout de même éveillé sa curiosité, et si en plus de cela il pouvait se faire un peu d’argent, il n’y voyait pas d’inconvénient. Le brun rajouta sur un ton légèrement impatient.

« - Prends-les, je vais pas te mordre, et puis pour ton bus tu pourras te payer un taxis à la place avec ça. »

Aren ne pris pas la liasse, souhaitant d’abord savoir ce qu’il allait devoir faire ou donner en échange. Il décida donc de suivre l’homme, faisant un pas en avant vers lui.

- Je vous suis…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Ven 23 Déc - 4:28
Le jeune homme était assez méfiant, pas étonnant vu ce que je lui proposais, mais avait clairement l'air attiré par les billets, après un peu d'hésitation il accepta de me suivre sans pour autant prendre l'argent que je lui offrais, craintif à l'idée de me devoir quelque chose en retour. Je remis les mains dans les poches, les billets toujours dans l'une, et me dirigea vers la voiture sans dire un mot, jetant un coup d'oeil par dessus mon épaule pour surveiller s'il me suivait, le regard froid et concentré, je réfléchissais à comment faire pour amener doucement la chose sans l'effrayer. Si j'y avais demandé directement de coucher avec moi contre de l'argent les chances qu'il accepte étaient très faibles, mais si je le laissais réfléchir un peu en lui faisant comprendre que ce n'était pas non plus la fin du monde peut être qu'il se laisserait faire.

La prostitution au Japon était assez tabou, mais paradoxalement c'était aussi très répandu. Pour éviter des mots assez catégorique tel que prostitués on employait surtout le terme d'escort boy ou escort girl, la nuance était surtout sur la relation que l'on avait avec eux, les "clients" ne les payaient pas forcément en liquide mais souvent en cadeaux et les services demandés ne se limitaient pas forcément qu'à du sexe. Les jeunes en difficulté y étaient souvent confrontés pour pouvoir arrondir leurs fins de mois ou payer leurs études, j'espérais que ce jeune garçon connaissait déjà un peu ce milieu et peut être même avait déjà songé d'y avoir recours.

Arrivé à ma voiture j'ouvris la porte côté passager et me tourna vers lui le fixant toujours de mon regard froid, de toute façon si j'essayais d'avoir un air sympathique ce serait limite plus effrayant pour lui...

- Monte, je démarrerai pas on va juste discuter au calme. Lui ordonnais-je d'un ton légèrement autoritaire avec toute ma sympathie et ma courtoisie légendaire.

Je lançai un rapide coup d'oeil aux allentours, observant si personne n'avait remarqué mon comportement suspect puis fis le tour de ma Mercedes pour m'installer côté conducteur. Je m'assis, le dos bien calé contre le siège qui était extrêment confortable dans ces voitures et soupira un coup pour me détendre un peu, attendant que le jeune inconnu monte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Ven 23 Déc - 10:06

Informations diverses.

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Le brun se dirigea vers sa voiture de luxe, jetant tout de même un regard en arrière pour voir si Aren le suivait, ce qu’il faisait évidemment. Cet homme n’avait décidément rien de sympathique. Il ne souriait pas, était toujours très froid et son ton était plus autoritaire qu’autre chose. Ce qui était clair, c’est qu’il avait quelque chose en tête, chose sur laquelle le jeune homme souhaitait en savoir plus. Même si l’attitude du brun était inquiétante, il ne lui faisait pas peur et n’aurait de toutes manières aucune difficulté à lui échapper si besoin. Il le suivit jusqu’à la voiture noire et recula lorsque l’inconnu ouvrit la portière en lui jetant une nouvelle fois le même regard froid.

« Monte, je démarrerai pas on va juste discuter au calme. »

Le blanc s’exécuta, trouvant le ton du brun sincère bien qu’autoritaire. Il s’installa dans la voiture, observant autour de lui. L’intérieur était aussi luxueux que l’extérieur, il y avait comme une odeur de cuir et le siège était très confortable, on pourrait facilement y dormir. Quel genre de type était-ce pour laisser un rat d’égouts comme lui monter dans une voiture aussi chère ? Aren referma la portière et regarda le brun qui avait fait le tour pour venir prendre place du côté conducteur. Il semblait d’ailleurs un peu tendant, Aren allait vite découvrir pourquoi. Il prit la parole pour questionner le brun.

- Alors… qui êtes-vous ?

C’est vrai ça, le brun ne s’était pas présenté, il n’avait même pas pris la peine de dire bonjour en fait. Aren se demandait s’il était toujours aussi mal aimable ou simplement avec lui car il était de classe inférieure. Il ne pouvait croire en la parole d’un homme qui ne s’était même pas présenté.

- Et que me voulez-vous ? Cela doit être important vu votre air et l’argent que vous êtes prêt à y mettre…

Aren n’avait pas essayé d’employer un ton sympathique, il était tout simplement neutre. A quoi bon avoir l’air poli envers un homme qui ne l’était pas ? Par ailleurs, il essayait d’utiliser un langage courant, pas le jargon qu’il pouvait souvent entendre dans son quartier histoire de montrer qu’il n’était pas idiot et pas complètement mal éduqué.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Ven 23 Déc - 13:32
Le jeunot accepta de monter dans ma voiture, toujours très intrigué, et pour lui faire comprendre un peu comment je comptais fonctionner avec lui je sortis les quatre précédents billets de ma poche et les posa sur le tableau de bord en face de lui.

- Comme convenu, tu as bien voulu me suivre ils sont à toi.

Il me demanda alors mon nom, je n'appréciai pas sa façon de me parler dans un premier temps mais il était loin de m'égaler niveau manque de respect. Je le fixai sans rien dire pour observer un peu ses réactions, il enchaîna sur une autre question après quelques secondes sûrement perturbé par le silence qui s'était installé.

- Et que me voulez-vous ? Cela doit être important vu votre air et l’argent que vous êtes prêt à y mettre…

En entendant le mot "important" je ne pu retenir un sourire amusé se dessiner au coin de mes lèvres, expirant un soupire net en guise de rire. Peut être pas important, mais plutôt nécessaire, une affaire vieille comme le monde... D'un autre côté je sentais que le jeune homme ne se doutait de rien, il n'avait pas l'air d'avoir la moindre idée sur mes intentions. Je me dis alors que cela pourrait donner un jeu intéressant...

- Je m'appelle Saito et ce que je veux n'a rien de vraiment "important" comme tu dis, si tu veux savoir il faudra accepter de rester, sinon tu peux repartir avec ce que je t'ai déjà donné, sachant que c'est une très petite somme par rapport à ce que tu pourrais avoir...

je le fixai d'un regard légèrement moins froid que précédemment mais toujours l'air peu aimable et sérieux, confortablement adossé au siège un bras posé sur l'accoudoir central et l'autre sur le ventre.

- Pour 6000 yen de plus (60€) tu me laisses t'emmener quelque part ? Et sans poser de questions, je précise que tu pourras partir quand tu voudras si tu changes d'avis.

Même s'il n'accepterait sûrement pas de coucher avec moi le premier soir je trouvais déjà intéressant de savoir jusqu'où il irait pour de l'argent... Et peut être tenter de repousser doucement les limites au file des jours...

- Dis-moi ton nom si tu es d'accord.

Son nom en guise de feu vert pour me laisser l'emmener, ce serait un bon début pour débuter ce petit jeu d'argent... J'étais curieux de connaître sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Ven 23 Déc - 16:32

Salut à toi, petit pervers qui lit ce message Cool

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Le brun avait déposé la petite liasse sur le tableau de bord, ajoutant qu’il avait tenu parole. Aren la toisa quelques instants, se demandant comment pouvait-on offrir aussi facilement de l’argent au risque de se faire voler sans rien avoir en retour. Le jeune homme se mordit la lèvre, ne pouvant s’empêcher d’imaginer tout ce qu’il pourrait faire avec cette somme. Il n’était pas spécialement attaché à l’argent, il était très heureux et satisfait de sa vie malgré ses moyens limités mais avait aussi des désirs, comme tout le monde. Et les siens étaient pour la plupart irréalisables.
L’homme pouffa à l’entente de la question du blanc, laissant enfin paraître un sourire sur son visage.

« Je m'appelle Saito et ce que je veux n'a rien de vraiment "important" comme tu dis, si tu veux savoir il faudra accepter de rester, sinon tu peux repartir avec ce que je t'ai déjà donné, sachant que c'est une très petite somme par rapport à ce que tu pourrais avoir... »

De nombreuses questions commençaient à s’agglutiner dans la tête du jeune. Pourquoi ne pas lui dire directement de quoi il s’agissait ? Si l’homme lui voulait du mal, il aurait sûrement déjà redémarré le moteur du véhicule ou au moins verrouillé les portières… Cette affaire nécessitait peut-être de la discrétion…  

« Pour 6000 yen de plus (60€) tu me laisses t'emmener quelque part ? Et sans poser de questions, je précise que tu pourras partir quand tu voudras si tu changes d'avis. »

Ce type essayait vraiment de l’acheter. Aren aurait dû s’arrêter là, rentrer chez lui et oublier cette histoire mais sa curiosité l’emporta. Il n’y avait aucun mal là-dedans, et tant que ça ne devenait pas dangereux il n’avait aucune raison de clore l’échange. Le brun avait tenu parole la première fois, Aren osait croire qu’il le ferait encore par la suite. Il espérait simplement que ce « quelque part » ne serait pas un endroit louche ou trop éloigné de son logement.

« Dis-moi ton nom si tu es d'accord. »

Un simple oui aurait suffi, mais s’ils étaient sur le point de passer un moment ensemble ce n’était pas une si mauvaise idée. Aren répondit après un soupir.

- Je m’appelle Aren.  Aren Kuroda.

Il s’était efforcé d’employer un ton plus naturel, n’aimant pas paraître dur envers les autres. Il rajouta en ajustant sa ceinture, souhaitant en savoir plus au plus vite.

- Pouvons-nous y aller ?  

Le jeune homme espérait de tout cœur ne pas avoir fait le mauvais choix sur un coup de tête, il aurait vraiment l’air idiot si quoi que ce soit de mal lui arrivait à cause d’une simple curiosité et pour de l’argent. La malchance lui collait aux basques depuis sa naissance, elle frappait à n’importe quel moment, souvent au mauvais.
Aren avait plusieurs idées concernant la nature de la demande de Saito. Ce n'était sûrement pas quelque chose de faisable en public donc très certainement à l'intérieur de son propre logement ou à l'écart de la ville.  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Ven 23 Déc - 17:55
Ce petit était plus téméraire que je ne le pensais, il se présenta sans sourciller et avait limite l'air impatient de savoir ce que je lui réservais. Lui dire de suite ce que je voulais de lui n'aurait aucun sens, pour le moment le voir obéir à mes ordres encore simples et inoffensifs était un très bon début, peut être que j'allais simplement me contenter de ça... Tester sa docilité et tenter de le dresser comme un chien, je n'avais encore jamais essayé de rabaisser quelqu'un à ce point mais je sentais que ça allait me plaire.

Sans un mot de plus j'appuyais sur le bouton de contact pour démarrer le moteur et pris la route sans insister d'avantage pour savoir s'il était sûr de lui, je conduisais calmement sans faire hurler le moteur contrairement à la plupart des personnes possédant ce genre de voiture. Après un long silence je me décidai à m'intéresser un peu à ce jeune inconnu que j'avais embarqué.

- Ce tatouage... il représente quelque chose en particulier ?

Je le fixai intrigué, ce n'étais certainement pas le meilleur endroit pour se faire tatouer, il risquait de le regretter plus tard... Je jetais par moment un coup d’œil au feu rouge du carrefour où nous étions pour ne pas rater son passage au vert. J'étais en train de me diriger vers des quartiers populaires de la ville, proche du centre-ville, il y avait assez de monde, normal pour un vendredi soir, les gens sortaient boire un coup avant d'aller en boîtes ou autres lieux prisés au Japon tel que les salles d'arcades et les karaokés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Ven 23 Déc - 19:10

Salut à toi, petit pervers qui lit ce message Cool

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

La réponse d’Aren sembla satisfaire le brun qui ne répondit pas et qui semblait être un peu perdu dans ses pensées. Il démarra le moteur et se mit en route, ne la quittant pratiquement plus des yeux. Aren n’était que très rarement monté dans des voitures mais il pouvait dire que Saito conduisait bien. Il n’était pas rare de voir les possesseurs de grosses voitures comme celle-ci faire un peu n’importe quoi avec, comme si posséder un véhicule hors de prix leur permettait d’être au-dessus de la loi. Il aimerait bien passer son permis un jour, quand il pourrait se le permettre. Encore un désir auquel il ne pouvait pas céder.

Un silence pesant s’était installé. Le blanc ne savait pas quoi dire pour le briser sans raconter n’importe quoi. Il ne comptait pas lui reposer de questions, n’ayant obtenu pratiquement aucune réponse auparavant. Il se contentait donc de fixer la route, le soleil commençait à se coucher, c’était agréable à regarder. Aren n’en avait pas souvent l’occasion étant donné qu’il rentrait directement après le travail. Il souriait inconsciemment en observant le ciel. Saito brisa enfin le silence en posant une question au jeune homme.

« Ce tatouage... il représente quelque chose en particulier ? »

Question qui fit sourire Aren. Ce tatouage n’avait pas vraiment de signification mais il comptait beaucoup pour lui. Il lui rappelait les années qu’il avait passé au cirque, les meilleures années de sa vie.  Il lui répondit sur un ton agréable.

- C’est un simple pentagramme. Il représente beaucoup de souvenirs pour moi…  et il me représente tout court, on se souvient souvent de moi comme « le garçon au tatouage étrange. »

Aren voyait au regard du brun qu’il pensait sûrement un peu la même chose, que c’est un drôle d’endroit pour un tatouage rouge comme le sien. La voiture roulait en direction du centre-ville, endroit plutôt fréquenté en fin de semaine. Aren se demandait ce qu’ils pourraient bien faire là-bas et se remit à observer l’extérieur depuis sa vitre. Il se décida finalement à interroger le conducteur, ne souhaitant pas laisser un nouveau blanc s’installer.

- Quel métier exercez-vous ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Ven 23 Déc - 20:20
Apparemment son tatouage ne voulait rien dire en soit mais était chargé de souvenirs selon le jeune garçon aux cheveux blancs, je jetais un nouveau coup d’œil vers lui pour mieux observer la marque rouge sur son visage, j'avais vu plus joli comme marque indélébile que pouvaient se faire les jeunes mais sa bouille restait quand même mignonne.

- c'est vrai qu'il est assez flagrant...

Le feu passa au vert et je pu reprendre ma route, ayant sans doute du mal à supporter ce silence accentué par la parfaite insonorisation du véhicule. Aren me posa à nouveau une question sur moi, je comprenais parfaitement qu'il voulait en savoir plus mais je ne jugeais pas nécessaire qu'il connaisse mon boulot même s'il était tout à fait normal, surtout qu'il était aussi resté assez vague sur l'histoire de son tatouage.

- Quelque chose qui rapporte bien... lui répondis-je d'un ton naturel.

Quelques intersections plus loin je tournai dans une ruelle beaucoup moins fréquentée que les précédentes mais tout de même assez large et éclairée, il s'agissait d'un coin regroupant plusieurs hôtels de bas de gamme à moyenne gamme ainsi que quelques brasseries et sushis bar. J'allai me garer dans un petit parking privé d'un des hôtels, il s'agissait en réalité d'un love hôtel très discret qui ne l'affichait pas en extérieur. Je sortis de la voiture sans dire un mot et fis le tour pour ouvrir sa portière, je le regardai de mon air sérieux habituel, à nouveau curieux de connaître sa réaction.

- Maintenant dis-moi, pour combien accepterais-tu de me suivre dans cet hôtel ? Juste pour y rentrer, le reste on verra.

Je m'accoudai sur le haut de la portière ouverte le fixant d'un air provocateur, esquissant un sourire amusé, j'étais impatient de savoir sa réponse. Il avait largement eu le temps de cogiter dans la voiture et réfléchir à cette éventualité...

- D'ailleurs j'ai failli oublier... Je récupérai à nouveau mon portefeuille et sorti 6000 yen que je lui tendis...pour avoir accepté de t'emmener jusqu'ici.

J'avoue que j'étais pas très dépensier d'habitude et que ça revenait cher pour une compagnie encore bien incertaine mais j'avais envie de me laisser aller ce soir. Et je ne plaisantais pas quand je disais que je lui donnais, il venait déjà d'accumuler 14 000 yen (140€), plutôt rentable la petite balade en Mercedes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Ven 23 Déc - 21:29

007, es tu là ? ♥

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Aren fit la moue en remarquant que Saito n’avait encore une fois pas répondu à sa question qui était pourtant bien simple. Comme s’il ne se doutait pas que son métier rapportait bien… ce n’est pas en étant caissier qu’on peut se permettre tout cela. Il soupira, abandonnant l’idée d’en apprendre plus sur le brun. Il ne lui avait d’ailleurs donné que son nom, ayant sûrement jugé que donner en plus son prénom serait trop. La voiture se gara dans un endroit très peu fréquenté du centre qu’Aren ne connaissait bien entendu pas, il regardait autour de lui mais rien n’indiquait où il était. Saito descendit silencieusement de la voiture et vint ouvrir la portière du blanc, affichant de nouveau son air sérieux.

« Maintenant dis-moi, pour combien accepterais-tu de me suivre dans cet hôtel ? Juste pour y rentrer, le reste on verra. »

Aren commençait à comprendre ; le brun allait le payer pour chaque chose qu’il accepterait de faire, même insignifiante. L’hôtel ne semblait pas être un hôtel normal, il n’y avait aucune affiche, aucun néon, rien n’indiquant qu’il en était un, ce qui fit hésiter le jeune homme. Il leva les yeux vers son aîné qui affichait un air provocateur, un sourire dessiné sur ses lèvres. Le mettait-il au défi d’accepter de le suivre ? Si c’était le cas, il n’allait pas être déçu.

« D'ailleurs j'ai failli oublier... pour avoir accepté de t'emmener jusqu'ici. »

Le brun lui tendit l’argent promis, Aren le prit et le fourra dans une de ses poches. Il quitta le véhicule, refermant la portière derrière lui et se rapprocha d’un pas vers Saito, levant un peu la tête pour le regarder dans les yeux, souriant. Il répondit d’une voix claire et sûre.

- Je vous suivrai pour la même somme…

Il se mordit la lèvre, attendant avec impatience la réponse de l’homme, se rapprochant un peu plus de lui, plongeant ses yeux rieurs dans les siens. Il était rentré dans son jeu et voulait savoir jusqu’où ils allaient aller de cette façon. Quoiqu'il en soit, il n'était pas prêt de s'arrêter... le brun ne semblait pas se préoccuper des sommes déboursées ce jour là.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Sam 24 Déc - 7:09
Le garçon avait fini par comprendre un peu mieux ce que je voulais et avait même l'air d'être rentré dans mon jeu, la même somme pour me suivre dans l'hôtel ? Il s'était peut être un peu emballé quand même, je n'aurais pas dû lui laisser le choix, je comptais bien lui faire comprendre que c'était moi qui régissait les règles à partir de maintenant, les seules décisions qu'il devra prendre était d'accepter ou non mes demandes et les sommes d'argent associés.

- Tu te surestimes un peu non ? La moitié suffira largement. Lui rétorquais-je d'un ton calme mais légèrement sévère en fronçant les sourcils. Le regard redevenu froid et glaçant.

Je prenais le risque de le contrarier même si je comptais bien lui offrir une belle somme par la suite, mais d'abord je devais le remettre à sa place de jeune garçon docile. Je ne le laissai pas répondre, ne comptant pas avoir la moindre discussion avec lui pour le moment, et lui fit signe d'un doigt de rester là où il était.

- Attend-moi là, je vais retirer quelques billets.

Je partis à un distributeur situé à un trentaine de mètres de l'hôtel sans attendre l'approbation du garçon, je retirai 45 000 yen en billets de 2000 et un de 5000. C'était rare que je retire une telle somme, en tout cas je n'avais encore jamais déboursé autant pour quelqu'un et encore moins pour un inconnu. Je n'étais pas spécialement radin mais pas non plus très généreux, si j'acceptais de dépenser autant c'était seulement pour pouvoir m'amuser... Par pur égoïsme.

Je revins ensuite sur le parking pour surveiller si le fameux Aren était toujours là, je lui fis signe de me suivre en me dirigeant vers l'entrée de l'hôtel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Sam 24 Déc - 10:06

Aok.

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?


Le jeune homme ne s’était pas attendu à un refus aussi sec. Le brun ne lui avait même pas laissé l’occasion de répondre, aucune négociation ne serait possible. Du moins, pas de cette manière. La façon dont laquelle Saito lui avait parlé lui rappelait presque un père refusant un jouet à son enfant. Bien que, il ne savait pas vraiment ce que ça faisait alors il ne pouvait pas être sûr de la véracité de sa comparaison. Il avait baissé les yeux, non pas par soumission, mais souhaitant simplement éviter le regard glacial de son aîné qui semblait vouloir le rabaisser.

Le brun était parti quelques minutes à ce qui semblait être un guichet de banque. Aren ne bougea pas, ruminant son échec. Saito reparu peu après dans la rue de l’hôtel et l’invita à le suivre en se dirigeant vers l’entrée. C’était tout ? Le prenait-il pour un chien qui devait obéir et se contenter de ce qu’on lui donnait ?

Le blanc ne vint pas vers lui, s’appuyant contre la voiture et regardant Saito dans les yeux. Son but n’était pas de contrarier le brun, il voulait simplement lui faire comprendre qu’il n’était pas son soumis et encore moins son animal. Il l’avait gentiment suivi jusque-là car il en avait l’envie mais sûrement pas pour satisfaire les envies du brun.  S’il attendait du jeune qu’il lui lèche les bottes, il pouvait toujours se brosser. Un peu de respect, bon sang. Il pouvait admettre le fait qu’il lui refuse la somme espérée, mais dans ce cas il faudrait lui donner envie d’entrer dans cet hôtel ce qui ne se ferait sûrement pas en étant autoritaire comme ça.

Aren ne voulait pas voir l’homme se fâcher et partir, il avait tout de même envie d’aller plus loin avec lui. Mais pas question de le faire sans qu’il n’ait compris le problème. Après avoir fait un peu patienter le brun, le jeune fit lentement quelques pas en avant vers les portes de l’hôtel, en ayant assez fait pour le moment. Le brun devait avoir au moins une idée de la raison pour laquelle il l’avait délibérément fait patienter. Il le rejoignit finalement, les mains dans les poches et l'air sérieux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Sam 24 Déc - 11:32
Vu l'attitude du jeune homme je compris qu'il y avait également des limites à ne pas franchir, il me fit patienter devant la porte de l'hôtel sans rien dire, je fis de même le fixant d'un air attentif et impassible. Il devait sûrement réfléchir à ce que j'étais en train de lui faire faire, était-il prêt à se laisser rabaisser pour de l'argent ? Pas encore on dirait... Je lui tendis la main et pris un ton beaucoup plus doux cette fois.

- Allez viens... Il y avait un léger côté affectueux dans mon attitude, mais vraiment léger. L'air de dire que j'essaierai d'être un peu plus aimable.

Il finit par me rejoindre et je plaçai mon bras sur son épaule, je tirai la porte de l'hôtel et le guida à l'intérieur, s'il montrait la moindre résistance je comptais bien sûr le relâcher, je n'utiliserais jamais la force physique, j'allais seulement tester son gré mélangé à un peu de manipulation. Le hall était toujours aussi sobre que l'extérieur, une lumière tamisée éclairant la salle. La seule chose qui différait des hôtels normaux était qu'ils avaient affiché des photos des différentes chambres disponibles. Quelques unes représentaient des thèmes très extrêmes tel que le S/M tandis que la plupart étaient un peu plus soft mais à l'ambiance tout de même assez érotique.

Arrivé devant le guichet d'accueil je serais légèrement Aren contre moi, je n'avais aucune honte à me montrer en présence d'un partenaire face à un employé de ce genre d'hôtel, il en voyais passer des dizaines chaque nuit...

- La classic tan s'il vous plaît. Premiers mots de politesse qui sortait de ma bouche depuis que j'étais avec le garçon. Et ils ne lui étaient même pas destinés.

L'employé me dit le prix et je payai par carte, gardant le liquide pour Aren. Je lançai un regard à ce dernier.

- Tu me suis toujours ?

Je fis discrètement dépasser deux billets de mon porte-monnaie pour lui faire comprendre ce qu'il y gagnait cette fois. L'homme au guichet s'était tourné pour chercher la clé de la chambre et revint vers moi pour me la donner.

- Merci

J'attendai alors la décision du jeune homme avant de l'emmener dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Sam 24 Déc - 13:10

3, 2, 1… cul !

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Aren fut rassuré de voir que le brun ne s’était pas mis en colère. Au contraire, il semblait avoir compris le message puisqu’il employa un ton déjà plus doux en lui demandant de venir. Le blanc pouvait même y trouver une pointe de gentillesse. Il s’approcha encore un peu du brun, frémissant lorsqu’il sentit son bras sur son épaule. C’était la première fois qu’ils se touchaient et sentir la paume de l’homme sur lui n’était pas désagréable. Il suivit Saito à l’intérieur de l’hôtel, découvrant la décoration qui en disait long sur les principales activités de ses clients.  Alors voilà son objectif…

Aren se mordit la lèvre tandis que Saito parlait avec l’homme du guichet. Il le serra un peu contre lui, le jeune n’essaya pas de s’écarter, venant au contraire se coller un peu plus à lui. Le brun semblait savoir ce qu’il voulait puisqu’il demanda directement certaine chambre. Il devait donc être un habitué des lieux… et sûrement un habitué de ce genre de petit jeu. Une fois la chambre payée, l’homme posa ses yeux sur Aren et fit apparaître un peu d’argent du bout de son porte-monnaie.

« Tu me suis toujours ? »

Il hocha la tête en restant contre lui. Jamais il n’avait envisagé de coucher pour de l’argent, il n’en était pas question. Il arrivait à se débrouiller sans cela, il trouvait cette option dégradante sachant que l’argent gagné ne lui était pas vital. Si Saito l’avait au départ attiré avec de l’argent, il allait le suivre dans la chambre par désir. Il n’accepterait évidemment plus d’argent après en avoir franchi le seuil. Ce n’était pas si mal, après tout, même si le brun n’était très certainement intéressé que par son cul, il était rare qu’on lui porte de l’attention et il ne souhaitait pas passer à côté.

Il était prêt à y aller. Le nom de la chambre laissait penser qu’elle était plutôt classique, c’est-à-dire un lit, quelques meuble le tout accompagné d’une décoration à thème. Cela le rassurait un peu sachant que le brun aurait très bien pu vouloir essayer autre chose comme sur les photos de l’accueil, chose qu’il n’avait jamais expérimenté.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Sam 24 Déc - 14:17
L'attitude du garçon avait légèrement changée, il n'était plus très méfiant alors que je l'emmenais dans un endroit loin d'être anodin, avait-il accepté ce que je voulais de lui ? Maintenant que tout était bien plus clair il ne s'enfuit pas, au contraire il restait bien serré à mes côtés. C'était-il fait à l'idée de coucher pour de l'argent ? Ou peut être même était-il simplement consentant à le faire avec un étranger ? Les deux hypothèses me paraissaient ne pas correspondre avec son air légèrement innocent...

Je l'emmenais donc dans la chambre, la "classic tan" était très sobre en apparence : un lit double, et quelques meubles simple, seul un mur d'eau enfermé entre deux vitres laissant entrevoir la salle de bain la rendait assez chic et exotique. Ça particularité n'apparaissait qu'une fois la lumière allumée, j'appuyai sur l’interrupteur et une ambiance ambrée envahi la pièce, près du lit des flammes artificielles se dessinaient sur les murs grâce à des jeux de lumières et d'ombres. L'environnement était calme et voluptueux, c'est ce que j'appréciais dans cette pièce, elle me détendait tout en éveillant mes désirs inavoués, bercé par le son de l'eau.

Je déboutonnai ma veste et le posa sur un porte-manteau à l'entrée, en-dessous je portais une chemise blanche avec cravate. Je fixai ensuite le jeune garçon quelques secondes de mon air impassible avant de m'avancer vers lui en desserrant ma cravate, je mis doucement mon index sous son menton pour lui relever la tête vers moi et le regardai longuement de mon regard froid essayant de deviner ses pensées.

- Tu n'es pas vraiment intéressé par l'argent n'est-ce pas ?

Je me penchai et rapprochai mon visage de lui à une vingtaine de centimètres, le toisant toujours de mes yeux assombris par la lumière chaude.

- Ne me dis pas que c'est moi qui t'intéresses ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Sam 24 Déc - 15:41

3, 2, 1… cul !

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?

Aren suivit Saito jusqu’à la chambre. Il n’avait jamais rien vu d’aussi beau et d’aussi chic. Ses yeux brillaient alors qu’il observait les décorations, la qualité des matières et cet énorme lit. L’ambiance qui régnait dans cette pièce était agréable et relaxante. C’était comme dans un rêve, tout semblait parfait, il ne pouvait y trouver le moindre défaut. Le jeune homme comprenait désormais le choix du brun, il s’était attendu à quelque chose de plus froid et simple de sa part. Lorsque Saito appuya sur l’interrupteur, le blanc ne fut que plus émerveillé par les changements qui s’étaient opérés sous la pression d’un simple bouton.

Il regarda le brun se dévêtir d’une couche et se mettre à l’aise, montrant encore une fois qu’il devait être habitué à ce genre de lieu. Il frémit lorsque Saito lui prit le menton et leva les yeux vers lui. L’homme l’observait encore une fois avec un regard froid, plus perçant que jamais ce qui le fit presque blêmir.

« Tu n'es pas vraiment intéressé par l'argent n'est-ce pas ? »

Alors il l’avait remarqué. Le blanc n’avait pourtant rien laissé paraître quant à ses intentions à propos de la somme argent proposée. Etait-ce aussi simple que cela de lire en lui ? Ou simplement l’un des talents de l’homme en face de lui ? Il répondit sur un ton sérieux.

- Je ne me prostitue pas…

Et cela n’arriverait jamais. Il était bien trop attaché à ses principes pour faire quelque chose comme ça. Ses joues s’empourprèrent lorsque le visage de Saito se rapprocha du sien. En l’observant de plus près, le blanc remarqua qu’il avait de beaux traits et des yeux expressifs, bien que très souvent froids. Il rougit encore plus à la question du brun.

« Ne me dis pas que c'est moi qui t'intéresses ? »

Il le trouvait plutôt attirant, c’est vrai. Mais il n’avait pas de sentiments pour lui, et sûrement aucune attirance tout court, même physique sur le long terme. Il lui était impossible de s’attacher à une personne en sachant pertinemment que celle-ci ne voudrait pas de lui. Il valait parfois mieux passer à côté de quelque chose plutôt que de risquer d’en souffrir.

- Vous m’intéressez cette nuit. Je ne pense pas pouvoir intéresser quelqu’un comme vous pour une autre chose que le sexe de toute manière. Je me trompe ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Lun 2 Jan - 17:27
Le jeune garçon prétendait ne pas être du genre à se prostituer, pourtant la nuance était assez faible avec le fait de suivre un inconnu dans un love hôtel pour de l'argent... Il n'avait pas non plus hésité à proposer lui-même un prix. Il avait l'air troublé, c'était assez plaisant à voir, cependant son regard restait comme fasciné par le mien, il ne détournais pas les yeux comme ferait toutes personnes gênées.

- Vous m’intéressez cette nuit. Je ne pense pas pouvoir intéresser quelqu’un comme vous pour une autre chose que le sexe de toute manière. Je me trompe ?

Intéressant, il était d'accord pour un coup d'un soir mais pas plus s'il n'y avait pas de sentiments derrière, pour moi il s'agissait seulement d'une forme de peur. La peur d'une relation à sens unique. C'est vrai que j'ai déjà eu affaire à des maso qui s'étaient pris d'affection pour moi, un salaryman impassible incapable d'éprouver des sentiments, j'ai vite fait de mettre fin à ces relations puériles... Si ce jeune garçon ne se sentait pas capable d'entretenir une relation purement sexuelle, tant pis pour lui, c'était tout de même assez mature de sa part de l'avouer. Je lui lâchai le menton en me redressant, ne le quittant pas du regard.

- Tu as raison, mais tu pourrais très bien apprécier ce genre de relation.

Je me glissai dans son dos et posai doucement mes mains sur ses épaules, puis l'une d'elles vint ouvrir lentement sa veste et je penchai ma tête près de son épaule, lui chuchotant d'une voix légèrement sensuelle à l'oreille :

- "quelqu'un comme moi" pourrait te faire changer d'avis...

En faisant en sorte qu'il ne m'apprécie que pour le sexe il ne risquait rien après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Lun 2 Jan - 19:24

3, 2, 1… cul !

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?


Saito resta d’abord impassible à la réponse du blanc. Aren ne bougea pas, se contentant de le fixer en attendant une réponse, s’efforçant d’être comme lui et de ne rien laisser paraître. Le brun avait-il vraiment besoin de réfléchir à la question ? La réponse était sûrement évidente pour lui. Il cherchait peut-être une façon de dire la chose. Le jeune homme ne pouvait pas lire dans son regard, le peu qu’il pouvait y voir était loin d’être de l’hésitation. L’homme lui lâcha le menton et se rehaussa. Il se décida finalement à répondre, confirmant les propos du plus jeune.

« Tu as raison, mais tu pourrais très bien apprécier ce genre de relation. »

Une relation où il ne verrait une autre personne que pour coucher avec ? Ça ne lui avait jamais fait et ne lui faisait toujours pas envie. Il avait déjà tenté de faire cela avec une autre personne et il n’avait jamais été réellement satisfait, il s’était surtout senti vide. Aren aimait les relations avec les autres, communiquer avec eux, apprendre à les connaitre et à les comprendre, pas particulièrement un lien qui n’existerai que sur un lit. Il n’avait plus jamais retenté l’expérience, chose qu’il jugeait inutile. Le brun pouvait toujours essayer de l’y convertir, s’il parvenait à le satisfaire de cette façon il n’y aurait pas de problème et l’échec passé serait oublié. Mais ce ne serait évidemment pas facile voir sûrement impossible vu le peu d’intérêt et de respect que lui portait Saito.

Le brun vint se placer dans le dos d’Aren, posa les mains sur ses épaules et ouvrit lentement sa veste. Le blanc l’observa du coin de l’œil et le laissa faire, frémissant et rougissant un peu au son de la voix de Saito, se penchant légèrement en arrière pour se rapprocher de lui.

« "quelqu'un comme moi" pourrait te faire changer d'avis... »

Aren sourit, Saito semblait vraiment sûr de lui et de ses « capacités ». Il avait hâte de voir de quoi il était capable et s’il était aussi doué que ce qu’il laissait penser. Il en avait rencontré, des beaux parleurs, ils passaient du temps à se vanter de leurs talents mais ne pouvaient pas en faire preuve le moment venu. Quelque chose disait au blanc que ce ne serait pas le cas de Saito. Il lui répondit d’une voix qui le mettait au défi.

- Nous verrons cela…


Il tourna la tête vers le brun et lui sourit d’une façon presque aguicheuse, laissant sa veste glisser jusqu’aux mains posées sur ses épaules.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Lun 2 Jan - 20:00
Aren voulu me provoquer ce qui me fit sourire également, je retirai sa veste et allai la pendre avec la mienne, un léger côté maniaque... Je revins dans son dos et glissa sans gêne mes mains sur sa taille, je me penchai à nouveau à son oreille et lui susurra doucement :

- Déshabille-toi...

Il voulait que je lui montre, pour ça il devait jouer le jeu et y mettre du sien, je n'allais pas non plus tout faire ce serait trop simple... Si je l''intéressais "pour cette nuit" il devait me le montrer, et même s'il savait que j'étais déjà clairement attiré par son corps, un petit jeu de séduction était très appréciable. S'il aimait me provoquer et espérait me voir perdre le contrôle je lui laissais une belle occasion de se donner en spectacle, en espérant qu'il perçoit cet ordre de cette manière. Je l'observai attentivement, attendant de voir s'il allait s'exécuter ou s'il était trop coincer pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Lun 2 Jan - 21:22

3, 2, 1… cul !

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?



Aren ne broncha pas lorsque Saito mit ses mains sur ses hanches, il vint au contraire les caresser brièvement. Lorsque le brun lui murmura de se déshabiller, il ne retint pas un sourire en coin. Si l’homme voulait être impressionné, le blanc comptait bien le satisfaire. Il n’était pas un grand habitué de ce genre de jeu mais savait à peu près comment s’y prendre. De plus, il avait envie de surprendre Saito. Jusque-là, il s’était montré plutôt docile et prévisible avec le brun, il était temps de lui montrer de quoi il était capable et qu’il n’allait pas se dégonfler.

Il se retourna et fit quelques pas en arrière, quittant l’étreinte du brun. Il arborait un air qui se voulait séduisant et dévisageait Saito. Il passa doucement une main sous son sweat, découvrant un instant une partie de ses abdominaux, laissant le tissu les recouvrir par la suite. Il retira finalement son haut avec lenteur, mettant son torse entier à l’air libre. Son regard ne quittait pas celui du brun. Il passa sensuellement ses mains sur ses hanches et vint délicatement retirer le bouton de son pantalon puis sa braguette. Il fit lentement glisser son bas tout en se déhanchant. Il fit un pas en avant pour ne pas piétiner son vêtement et passa une main sur sa cuisse, se mordant la lèvre. Il ne restait plus qu’une fine pièce de tissu sur son corps. Il la retira plus lentement que tout le reste en rougissant, continuant son roulement des hanches et tenant finalement le boxer du bout des doigts. Il sourit au brun et marqua un temps de pause avant de jeter le sous-vêtement sur la tête de celui-ci.

Il s’approcha de lui, souriant franchement et se demandant s’il avait été à la hauteur des attentes de Saito. Il l’espérait, son petit spectacle s’était déroulé comme il l’avait imaginé ce qui n’était pas mal pour une première fois. En jetant son boxer à la face du brun, il lui avait montré qu’il n’était pas coincé, ce dont il semblait douter au départ. Il attendait avec impatience de voir la réaction de Saito. Lui qui avait tout contrôlé depuis leur rencontre, comment allait-il prendre le final de la performance du blanc ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Mar 3 Jan - 7:37
Je fixai Aren s'éloigner et se déshabiller lentement, il n'était pas si coincé que ça au final, il cachait bien son jeu ce jeune garçon docile et silencieux... Je le regardai faire de mon éternel regard impassible mais avec un petit sourire au coin, il s'y prenait bien pour un débutant, légèrement maladroit par moment mais il restait très excitant. Lorsqu'il fut entièrement nu, me fixant d'un air provoquant avec son petit sourire aguicheur, je me mordis discrètement les lèvres et retira ma cravate.

Il me lança alors son boxer en direction de mon visage mais je n'eu aucun mal à le rattraper d'une main, je lui lançai un regard interrogateur en fronçant légèrement les sourcils, de quel droit il se permettait de m'envoyer son sous-vêtement à la figure ? Il se rapprocha doucement satisfait de son petit spectacle, je le laissai faire sans bouger, lâchant son boxer au sol, puis vint doucement caresser ses anches observant son corps plutôt bien foutu comme je l'aurais espéré, tout à fait à mon goût. Je revins plonger mon regard dans le sien et lui sourit d'un air amusé puis me pencha à nouveau à son oreille.

- Pas mal.

J'en profitai pour faire glisser mes mains derrière ses cuisses et les agrippa fermement pour les relever et les placer de part et d'autre de mes anches. Je le soulevais sans problème, sa tête légèrement au-dessus de la mienne, et le transportai jusqu'au lit. Je me mis à genou dessus puis fit basculer Aren en arrière, je caressai doucement ses cuisses puis allai placer mes mains des deux côtés de sa tête et le fixai d'un air intense.

- A mon tour.

Sans changer de position je défis les boutons de ma chemise blanche d'une main, m'appuyant sur l'autre, et ne quittant pas le jeune homme du regard. Une fois fait je me redressai et retirai le vêtement, dévoilant mon corps parfaitement entretenu qui faisait bien comprendre que je n'avais eu aucun mal à soulever Aren juste avant.

- Tourne-toi, lui ordonnais-je en laissant tomber ma chemise au bord du lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Sucettes : 185
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 18
Localisation : In your ...

Your Identity Card
Âge: 18
Amoureux: Hell no
Présent/Absent: Présent
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Aren Kuroda
[✘SEKE✘]
Mar 3 Jan - 16:06

3, 2, 1… cul !

Jusqu'où irait-on pour de l'argent ?


Saito semblait avoir apprécié le petit strip-tease d’Aren, peut-être à part le coup du projectile qu’il avait stoppé d’une main en fronçant une fois de plus les sourcils. Au moins, son manque d’humour était confirmé. Il s’était contenté d’un « pas mal » qui n’arracha pas le sourire du blanc, il ne s’était pas attendu à des félicitations de la part du brun et il n’avait pas besoin de cela pour être fier de sa prestation. Aren frémit lorsque Saito le prit derrière les cuisses pour le soulever et il entoura de ses bras la nuque du brun pour ne pas perdre l’équilibre. Le blanc se laissa transporter jusqu’au lit et observa le brun alors qu’il l’y déposait puis lui caressait les cuisses. Il ne se lassait pour le moment pas des caresses de Saito et lui décocha un regard fiévreux en réponse à l’intensité du sien.

« A mon tour. »

Il commença alors à retirer sa chemise, laissant enfin apparaître son torse nu. Son corps laissait penser que le brun pratiquait régulièrement une activité physique, il était vraiment beau sur tous les points. Aren se mordit la lèvre en le regardant faire. Il semblait encore une fois bien sûr de lui. S’il n’avait pas semblé très enthousiaste quand le blanc s’était mis à nu, c’était peut-être parce qu’il avait quelque chose en tête bien qu’il ne semblait jamais être vraiment en état d’exaltation. Aren avait hâte de connaitre ses intentions.

« Tourne-toi »

Ordre qui donnait un bon indice quant à la suite des événements, Aren s’exécuta sans se poser plus de questions. Une fois dos au brun, il inclina un peu la tête sur le côté pour l’observer du coin de l’œil. Il prit alors la parole, l’invitant à agir d’une voix sensuelle.

- Je t’attends…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Sucettes : 181
Date d'inscription : 28/11/2016

Your Identity Card
Âge: 27
Amoureux: Jamais
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Kyosuke Saito
[✘SEME✘]
Jeu 5 Jan - 15:13
Aren se laissait faire depuis le début, ce que j'appréciais particulièrement de sa part, il n'était pas spécialement rebelle mais je sentais que si je dépassais les bornes il ne serai plus aussi docile. J'aurais bien voulu lui donner d'avantage d'ordres pour le plaisir de le voir s'exécuter mais il aurait fini par arrêter de m'obéir assez rapidement. Je m'estimais déjà heureux qu'il se soit laissé faire jusque là, surtout cette fois, il se retourna sans hésitation mais garda tout de même un œil sur moi par dessus son épaule. Il était assez curieux et c'est, je pense, la seule raison pour laquelle nous en sommes arrivé là.

Je me penchai au-dessus de lui, frôlant mon torse contre son dos, puis caressai d'une main sa taille, descendant doucement vers sa anches. Je glissai mes doigts sur sa peau douce et allai m'attarder sur sa fesse ferme et rebondie. Son regard sur mon me déconcertait un peu, je voulais qu'il se concentre sur ce que je comptais lui faire et en me regardant faire et se préparant mentalement il risquait de perdre en sensation.

- Ne me regarde pas...

Je me redressai et reculai un peu pour mieux observer sa position, c'était très excitant de voir le jeune homme nu à quatre pattes devant moi. Je mis deux doigt dans ma bouche pour les humecter et vins les glisser entre ses fesses sans prévenir, les frottant contre son intimité et redescendant jusque derrière ses bourses, une zone assez sensible en général. J'observai attentivement les réactions d'Aren pour voir s'il appréciait ce contacte soudain et s'il était prêt à en avoir plus. J'estimai que c'était le cas et introduisis doucement un doigt pour commencer à le préparer.

- Dis-moi si je te fais mal.

J'étais peut être assez froid dans mes actes mais je n'étais pas du genre à aimer le plaisir à sens unique, surtout que je voulais persuader ce jeune homme de m'offrir plus qu'une seule nuit, c'est pourquoi je comptais bien faire les choses. Même si mon caractère était assez déplaisant mon physique rattrapait bien mon cas et pouvait même susciter une certaine addiction...
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[-18] Jusqu'où irait-on pour de l'argent ? [PV Aren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Zeït. « Mourir c'est revivre, alors je te tuerai jusqu'à la fin, pour que tu puisse voir un autre lendemain. »
» le quart d'heure de gloire
» RECHERCHE FA JUSQU'A FIN AOUT POUR PETIT CHIEN 64
» [ABANDONNE] Pour nous, l'argent a l'odeur du sang ! [Aedis]
» Lambo Bovino (tout pour de l'argent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Quartier pauvre-
Sauter vers: