:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le contact, c’est l’appréciation des différences. [ PV : Karha Akinori ]

avatar
Messages : 221
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 21
Localisation : Chez Barrett ?

Your Identity Card
Âge: 19
Amoureux: Chirurgien kidnappé
Présent/Absent: Quand j'ai le temps 8D
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nikola A. Masao
[✘SEKE✘]
Lun 18 Mai - 11:44
Le contact, c'est l'appréciation des différences.
Feat Karha Akinori
Journée de merde, oui clairement aujourd'hui est une journée de merde. Je me suis levé avec un coup de blues, ça arrive souvent me direz vous. Mais aujourd'hui il y a un trop plein et je ne veux pas rester dans mon appartement à m'apitoyer sur mon sort... La vieille, lors d'une énième sortie et comme il en arrive rarement, Barrett et moi nous sommes disputés sur notre second sujet tabou, l'accident, le premier étant la relation qu'il entretenait - et entretiens toujours- avec son père.

Malgré les années et les tas de discutions que nous avions eut le binoclard se sentait toujours responsable de mon état actuel. Et comme chaque fois je lui avais rappelé que j'étais l'unique responsable.  Oui ce soir là j'étais le seul au volant, le seul à avoir eut un moment d’inattention qui m'a coûté ma motricité. Savoir que mon meilleur ami se torturait toujours avec cette histoire me rendait malade, si bien que j'étais entré dans une colère noire ou Barrett me rejoint quelques secondes plus tard, si bien que je fus surpris. Jamais je ne l'avais vu s'énerver sur moi a ce point.

- Bref.. Mon p'tit Niko, t'va t'sortir les doigts du cul.

Je soupirais tout en commençant a m'habiller a la vas vite. Il faisait beau aujourd'hui.. Fichu soleil, mon coin de balade habituel -le parc- serait certainement bondé mais peu importe. Je ne comptais pas rester enfermé. Enfilant une chemise ainsi qu'un jeans large et des chaussures montante je choppais clef, porte-feuille et lunettes avant de tout ranger dans mon sac qui finit accroché a mon fauteuil. Je franchis rapidement la porte de mon appartement, refermant soigneusement derrière moi  je quittais l'immeuble.

Mon trajet fut comme toujours long et sinueux, les rues étant pleines j'avais du mal a me déplacer comme bon me semblait. Au bout d'une bonne demi heure j'atterris en face du parc. Un léger sourire aux lèvres je replacés mes lunettes sur mon nez, puis mes cheveux avant de réussir a passer derrière un jeune couple pour entrer dans le parc. J'avais quelques souvenirs dans ce parc, j'y avait rencontré un homme plutôt sympa. Il m'avait invité a boire un café et devait passer chez moi pour réagencer mon appartement mais je n'avais plus de nouvelles de lui depuis un moment maintenant, ce qui me faisait un peu de peine.

Mon fauteuil avait un peu de mal a ce déplacer sur le terrain en terre et je du redoubler d'efforts pour me trouver un banc sous un grand cerisier. Un sourire étira mes lèvres et fit monter mes pommettes a la vue de cet arbre. J'aimais beaucoup les cerisiers, certainement stupide pour un japonais me dira-t-on mais tout de même, il restait mon arbre favoris quoi qu'il en soit. Fixant alors le banc, je n'eus pas le courage de me transférer dessus, je restait donc assis sur mon fauteuil à côté de se banc.

Je regardais un peu tout autour de moi, les enfants, en me demandant si j'aurais la chance d'en avoir un jour, les couples, en me demandant encore une fois si j'aurais un jour l'occasion de vivre cette « aventure » malgré mon handicap. Certainement que je la vivrais, du moins je l’espérais secrètement.

Je soupirais alors bruyamment, me sentant un peu mieux ici, puis je fermais les yeux pour apprécier la chaleur agréable et les légers coups de vents qui passaient sur ma peau.    
FICHE PAR DITA | EPICODE

_________________

Mes cadeaux. :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 18 Mai - 19:02

LE CONTACT, C'EST L'APPRÉCIATION DES DIFFÉRENCES.


Aujourd'hui, je serais bien resté dans mon lit à fixer mon plafond craquelé pendant des heures plutôt que de mettre un pied en dehors et devoir affronter cette journée. Je n'étais pas d'une humeur très charmante, voir presque exécrable et je ne trouve aucune raison pour l'expliquer si ce n'est mon instabilité émotionnelle.

Ça fait pas mal d'années que je supporte la solitude, depuis que le vieil homme qui m'a recueilli est mort en fait. Avant, je ne m'en plaignais pas, mais à présent, je pense que je ne cracherais pas sur quelqu'un avec qui je pourrais avoir une simple discussion sans qu'il ne s'enfuie dû à mon apparence étrange. L'air de rien, je reste humain malgré le fait qu'on me qualifie d'être "émotionnellement handicapé". Bien que j'avoue que les humains en eux-même ne me donne pas envie de les approcher.

Alors qu'un énième soupir s'échappa de mes lèvres, je décidai de prendre une douche rapide et d'aller ensuite m'aérer les idées. Peut-être que l'air frais ferait du bien à cette humeur massacrante qui persistait à me coller à la peau.

-"Allez, on y va."

Après avoir enfoncé mon portefeuille dans la poche arrière de mon pantalon et mon paquet de cigarettes dans celle avant, je m'empresse de fermer ma petite maisonnette à clef, prenant ensuite un chemin quelconque, perdu dans mes pensées.

C'est au bout d'une petite heure que je me retrouvai à l'entrée du parc. Des enfants s'amusaient à se courir après en criant me faisant reculer d'un pas. Me mêler à autant de populations... Je n'en ai pas l'habitude. Mais les bancs sous les cerisiers en fleur me donnaient vraiment envie de vaincre cette frayeur pour m'y installer et regarder les gens tout en restant à distance.

Me lançant finalement dans la "folle" aventure d'explorer ce fameux parc, je laissais mes yeux vairons s'attarder sur un couple de personnes âgées qui semblait heureux des quelques rayons de soleil pour leur petite balade.

Un bref sourire étira mes lèvres lorsque mon regard se posa sur une silhouette que je connaissais bien, mes pas se pressèrent pour pouvoir la rejoindre au plus vite. Finalement, je me retrouvai à courir pour pouvoir être au plus vite à ses côtés et pendant le laps de temps qui passa, je me suis dit que tout bien réfléchi, je l'avais trouvé l'exception à ma règle.

Je n'avais aucune idée s'il m'avait vu ou non, bien que je n'aie pas dû passer inaperçu à courir comme un idiot. Seulement à deux voire trois mètres de lui, j'arrêtai ma course pour enfoncer mes mains dans mes poches me mettant bien en face de lui.

-"Hey ! Quel bon vent t'amène ici, Niko ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 21
Localisation : Chez Barrett ?

Your Identity Card
Âge: 19
Amoureux: Chirurgien kidnappé
Présent/Absent: Quand j'ai le temps 8D
[✘SEKE✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Nikola A. Masao
[✘SEKE✘]
Mar 19 Mai - 16:37
Le contact, c'est l'appréciation des différences.
Feat Karha Akinori
Les yeux toujours clos je savourais le temps doux duquel je profitais. A vrai dire les cris ne me gênait plus et je m'étais confortablement installé dans ma petite bulle personnelle, l'un des rare moment ou je pouvais m'évader et penser a tout sauf a mes pensées habituelle. Un tintement de voix... Je connais cette voix.. Pensais-je alors que je ne sentais plus les lueurs du soleil chauffer mon visage. Mon cœur loupa alors un battement quand je reconnus cette voix. Karha Akinori. Un jeune homme que j'avais rencontré au cours de soirée ou encore dans de simple sorties comme celle là, il ne devait pas habiter très loin. J'ouvris doucement les yeux avant de sourire.

- Bonjour Karha. Et bien.. J'avais besoin de prendre un peu l'air histoire de me changer les idées...

Mes yeux émeraudes parcourir le rouge. J'appréciais vraiment son apparence, principalement pour son côté atypique. A ces côtés je me sentais normal, étais-ce peut être parce qu'on le fixait plus que moi ? Ou tout simplement parce que j'aime les gens qui ne sont pas des clones les uns des autres... De plus j'aimais son caractère. Peut être que cela ne se voyait pas au premier regard mais Karha est un homme fort. Même s'il ne m'a jamais avoué ou raconté ce qui a bien pu ce passer pour qu'il hérite d'une telle cicatrice dont je suppose qu'elle a quelques jumelles... On peut voir sa force de caractère dans ses yeux vairons.

Puis il me rappelle un peu Barrett, il fait peur, il a l'air méchant, il est froid. Mais quand il prend un peu le temps de le connaître on se rend compte que c'est un bon gars qui accepterais de donner un coup de même aux personnes qui en ont le plus besoins. J'apprécie sincèrement c'mec même si je ne le connais que très peu.  M'étirant alors sur mon fauteuil je souris de nouveau avant de trifouiller mes cheveux et de repousser mes lunettes sur mon nez.

- Et toi ? Qu'estu fous dans l'coin ?

Bah quoi ? Après tout j'étais curieux de nature. Je tournais doucement mon fauteuil pour lui faire un peu plus face sans perdre mon sourire. Peut être que je lui proposerais d'aller boire un verre ce soir...  Finalement un pétale de cerisiers tomba sur l'une de mes cuisses, je l'attrapais doucement entre mes doigts avant de le caresser doucement un sourire béat aux lèvres. Puis remarquant qu'un pend de mon jeans tombait contre ma peau je tirais dessus pour être sur que l'on ne voit pas le contour de mes cuisses puis relevé la tête vers lui, mon pétale toujours entre mes doigts, attendant patiemment sa réponse.
FICHE PAR DITA | EPICODE

_________________

Mes cadeaux. :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 19 Mai - 19:15

LE CONTACT, C'EST L'APPRECIATION DES DIFFERENCES


Dès que sa voix franchit ses lèvres, mon sourire s'élargit un peu plus. A ses côtés, je n'avais aucune crainte à avoir sur le risque de me faire juger ou de voir son regard émeraude s'écarquiller de peur. Non, avec lui, je peux me contenter d'être moi-même que ce soit de bonne ou mauvaise humeur. Mais, je dois avouer que dès que je vois son visage si adorable, les mauvaises ondes s'en vont.

L'espace d'un instant, je remarque que deux jeunes filles me fixent avec les yeux ronds, elles finissent par s'éloigner à grande enjambées lorsque mon regard croisèrent le leur. Encore des pauvres nanas qui voulaient se donner une dose d'adrénaline en tentant de s'approcher du "monstre" de foire que j'incarne.

Secouant la tête en laissant échapper un soupir blasé, je reporte mon attention sur Niko.

Quand j'y pense, sa rencontre fût une véritable bénédiction dans ma vie. Chacune des discussions que nous avons eut la chance de partager, c'était intéressant. A aucun moment, je ne me suis ennuyé. Passer du temps en sa compagnie me fait vraiment du bien. Je ne sais pas vraiment expliquer ce qui nous lie. Il fait ressortir mon côté protecteur et celui un peu "grand-frère" sur les bords.

Prit d'une bouffée de tendresse, je ne pu m'empêcher de passer une main dans ses mèches brunes profitant un instant de leurs douceurs, soutenant son superbe regard qui me faisait penser à deux pierres précieuses. Sa façon de jouer avec ce pétale de cerisier me faisait encore plus craquer.

Ce côté ours en peluche est censé m'agacer... Mais, avec lui, je trouve ça... Normal.

-"Je me suis perdu devant le parc, j'avais besoin de m'aérer la tête, moi aussi. L'humeur n'était pas au beau fixe ce matin. Comment vas-tu ?"

Retirant finalement mes doigts de ses cheveux, j'en profita pour sortir mon paquet de cigarette de ma poche lui en proposant une par la même occasion. Je n'arrive pas à m'arrêter de sourire, à force, je vais avoir des crampes à la mâchoire. Mais c'est plus fort que moi. Je suis incapable de tirer la gueule alors qu'il est en face de moi.

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le contact, c’est l’appréciation des différences. [ PV : Karha Akinori ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ForumHaiti : Appréciation et suggestion d'un internaute
» WHY WE LOVE ATC ▲ le jeu d'appréciation.
» Erreur(s) d'appréciation(s)
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» je suis lucie ou plUTOT CERIZ ET JE CHERCHE DES CONTACT MSN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: