:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wanna play with me tonight, baby ;) (PV Fenrir) [+18 Yaoi]

avatar




Invité
Invité
Lun 23 Mar - 19:19
Fenrir...lui et moi sommes sortis ensembles alors que nous étions encore au lycée. Au début, comme dans tous les couples, tout était beau et rose mais bien vite un ombre vint ternir ce joli tableau : la jalousie.

Bien qu’il savait que je lui étais fidèle et que jamais je ne le tromperais, Fenrir n’avait pas pu s’empêcher de dévolepper une jalousie et une possessivité hors norme envers moi. Au début, je me disais que c’était passager et que ça s’estomperait au fil du temps mais ça n’avait fait qu’empirer : il s’était mis à inspecter constamment mon portable, à me filer lorsque je sortais entre amis alors que je le prévenais et à force, on en était venus à se disputer.

Et puis l’inévitable était arrivé : il a fallut qu’on se sépare parce que ça ne pouvait plus durer. Nous souffrions tous les deux alors nous avons jugés qu’il valait mieux que nos chemins se séparent. Pourtant malgré ça je l’aimais encore et lui aussi : il me l’avait montré en rejoingnant mon groupe alors que nous n’étions plus ensemble. Je souffrais en le voyant de notre séparation mais il fallait que je tienne et que lui comprenne que sa jalousie et sa possessivité étaient la cause de ma perte. Je voulais qu’il y réfléchisse et en prenne conscience alors je lui aie proposé un compromis : quand le moment viendrait et que je me sentirais de nouveau prêt, j’acceptais de retourner avec lui à la condition de maîtriser sa jalousie et sa possivité.

Depuis, pas une seule seconde n’est passée sans que Fenrir ne hante mes pensées et cet état avait empiré lorsque j’étais sous contrat avec mon ancien dominant et que mon ex sexfriend commençait à éprouver des sentiments pour ce dernier. Je sentais qu’il fallait que je me décroche de cette relation alors, petit à petit j’avais décidé de n’écouter que mon coeur et de retourner auprès de Fenrir afin de lui laisser sa seconde chance.

Aujourd’hui ça fait plus de deux mois que nous nous sommes remis ensembles et j’ai envie d’une soirée un peu spéciale avec lui. Histoire d’agrémenter un peu la soirée, j’avais donné rendez-vous à Fenrir devant un lieu ...un peu particulier.

Attendant qu’il arrive, me voilà en train de regarder la vitrine du sex-shop de la ville au nom plus qu’évocateur : «Bonheur du Derrière».

Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 23 Mar - 22:04
Pressé, je suis pressé, poussez vous ! Bon sang ils ne le voient pas tout ces gens qu'ils me gênent ! Je vais à mon rendez vous avec mon petit ami Hiro, il ne faut pas qu'il m'attende. Je veux être à l'heure ! Quand je repense à tout ce qu'on a traversé tout les deux, pour moi c'est un miracle qu'il soit là, capable d'aimer, surtout moi...

En regardant en arrière je ne lui ai vraiment pas facilité la tâche. J'étais insupportable au lycée, sûr de moi en apparence mais profondément instable et dans l'insécurité permanente. Je voulais tout, j'étais avide de nouvelles expériences. Je l'ai rencontré et il m'a tout de suite fasciné. Il m'a intégré à son groupe, comme ça, d'un claquement de doigt. Il ne m'a pas jugé. Il m'a donné son corps et son coeur sans exigence.

Mais moi j'en avais ! Oh que oui j'en avais même trop. J'étais assoiffé de sa présence ! Je n'en avais jamais assez de lui. Il m'en fallait toujours plus comme un junkie avec sa dose d'héroïne. Moi ma drogue s'appelait Hiro. Je voulais me l'approprier, je ne le voulais que pour moi. Cependant au bout du compte j'étais en train de le détruire en même temps que moi.

Il m'a largué et d'une certaine manière, je lui en suis reconnaissant, je n'aurais pas pu avancer sinon. J'étais incapable de le quitter malgré le cercle vicieux dans lequel je l'enfermais. J'ai pu repartir de zéro dans ma tête comme dans ma vie. J'ai même suivi une thérapie. Toutefois je n'ai jamais pu le chasser de mon coeur. Il a toujours fait parti de moi plus que mon âme elle même.

Finalement la seule chose que je regrette quand je regarde pas dessus mon épaule c'est par où est passé celui que j'aime après notre rupture. Je sais qu'il a énormément souffert. J'aimerais pouvoir effacer ce temps vécu auprès de son ex. Toutes ces tortures qu'il lui a fait subir mais je ne peux pas. Alors je me contente de l'entourer d'amour aussi stupide que cela paraisse.

Je suis encore prêt à tout pour lui, tuer, souffrir, mentir, tout ! Cependant je ne laisserais plus jamais ma jalousie contrôler notre vie. J'ai décidé qu'Hiro ne m'appartenait pas que c'était moi qui était à lui. Et même s'il ne le sait pas, je suis sûr qu'il le ressent.

Ressortant de mes songes, j'arrive enfin devant une boutique à laquelle je prête peu d'attention parce qu' il est là mon renard, avec ses longs cheveux roux et ses yeux dorés, il obture tout. Je m'approche de lui, lui colle un smack sur la bouche et m'apprête à lui dire combien il m'a manqué aujourd'hui quand je remarque la nature du commerce devant lequel il se tient. Les yeux rond je lis sur la vitrine "Le bonheur par Derrière"
Un sourire aux lèvres je le regarde dans les yeux :

"J'espère que c'est là que nous allons !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 25 Mar - 21:49
J’admirais la vitrine que je trouvais plutôt bien agencée, même pour sex-shop. Je la trouvais tellement bien organisée et bien décorée : voir tous ces objets présentés de manières à ce qu’on ne fasse pas trop attention à leurs natures choquantes. Je me dis, en regardant, qu’il faut vraiment avoir de l’imagination pour mélanger flacons de produits aphrodisiaques, menottes à fourrures, vibros et autres tubes de lubrifiants et dvd pornos en un seul et même thème.

Je regardais tout de même en coin, histoire de voir si Fenrir arrivera à l’heure, et vit un petit garçon accompagné de sa mère passer près de moi. Lorsque ce dernier leva le nez et vit la nature de la boutique devant laquelle je me tenais avec mon air béat sur la tronche, il me regarda avec de gros yeux puis tira sur la manche de sa mère en lui demandant ce qu’il y avait à l’intérieur. Sa mère lui rétorqua que les marchandises que l’on vendait dans ce magasin étaient strictement réservées aux adultes et aux pervers. Le petit garçon se tourna alors vers moi...

-Vous aussi, vous êtes un pervers, Monsieur?

Je le regardais en haussant un sourcil et consulta ma montre en souhaitant que Fenrir arrive quand même le plus vite possible. Après avoir regardé l’heure, je me contentais de hausser des épaules.

-Je cherche juste à faire un cadeau à mon copain.

-C’est quoi un copain?

-T’es trop jeune pour comprendre et je suis sûr que ta mère saura t’expliquer correctement.

-Maieuh! Moi je veux savoir tout de suite.

Je me contentais simplement de lui faire un clin d’oeil avant de lui tirer la langue tandis que le traînait derrière elle en m’adressant un regard choqué et outré. Encore une coincée du fion, tiens. Je me demande comment elle a bien pu faire pour se faire engrosser et avoir un gosse aussi curieux et qui sera sans doute un vrai précoce quand il sera plus grand.

Soupirant, j’allais me tourner de nouveau vers la vitrine quand des lèvres vinrent à la rencontre des miennes pour les smacker. En me tournant je vis Fenrir, qui venait tout juste de débarquer. Ce dernier allait me dire combien je lui avais manqué mais fut coupé dans son élan en voyant l’enseigne du magasin devant lequel je me tenais.

-J'espère que c'est là que nous allons !

Je le regardais en haussant un sourcil et en me disant que, Dieu merci, heureusement que la bonne femme et son mioche sont partis autrement, je ne sais pas comment elle aurait réagit face à la phrase de mon mec. Je ne pouvais m’empêcher de ricaner en tendant une main vers la poignée de la porte et la poussais en regardant Fenrir.

-Tu sais, dite comme ça, t’as vraiment l’air d’un pervers, mon loup. Mais pour répondre à ta question : oui c’est bien là que nous allons. Il se trouve que j’ai bien envie de pimenter notre petite soirée en amoureux et je serais curieux de savoir ce que ce sex-shop propose à sa clientèle comme articles. On va peut-être trouver de quoi s’amuser...j’ai bien envie d’une paire de menottes. Pas toi?

Je lui posais cette dernière question en franchissant le seuil de l’entrée et en commençant à marcher dans l’allée principale de la boutique après avoir salué d’un bref hochement de tête le vendeur qui se trouvait en caisse. Je me tournais alors vers Fenrir avec un sourire en coin et taquin aux lèvres tout en tendant la main.

-Alors? Prêt pour une petite séance shopping particulière mon chou?
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 30 Mar - 17:35
Je venais de rejoindre Hiro lorsque celui-ci leva un sourcil et ricana à ma petite phrase d'accueil avant d'ouvrir la porte de la boutique tout en me regardant. Intrigué, impatient, je lui rendis son sourire et lui fit un clin d'oeil. il me dit alors :

-Tu sais, dit comme ça, t’as vraiment l’air d’un pervers, mon loup. Mais pour répondre à ta question : oui c’est bien là que nous allons. Il se trouve que j’ai bien envie de pimenter notre petite soirée en amoureux et je serais curieux de savoir ce que ce sex-shop propose à sa clientèle comme articles. On va peut-être trouver de quoi s’amuser...j’ai bien envie d’une paire de menottes. Pas toi?

Il ne me laissa pas le temps de lui répondre et commença à marcher dans l’allée principale de la boutique après avoir salué d’un bref hochement de tête le vendeur qui se trouvait en caisse. Il se tourna alors vers moi avec un sourire en coin et taquin aux lèvres tout en me tendant la main.

-Alors? Prêt pour une petite séance shopping particulière mon chou?

Plus qu'enthousiaste, je hochais la tête rapidement et lui pris la main. A mon tour je saluais le vendeur puis ne pouvant m'en empêcher, je regardais autour de moi avec les yeux écarquillés d'un enfant dans un magasin de jouet. J'étais déjà chaud rien qu'à l'idée d'attacher mon renard au lit. Après tout il avait parler de menotte !

- Tu sais, je ne sais pas comment t'es venue cette idée mais c'est trop génial ! Mais j'ai l'impression que le plus pervers de nous deux n'est pas toujours celui qu'on croit petit cachottier ! Hum dis que penserais tu si on faisait nos achats ensemble puis que chacun achète sans que l'autre regarde une petite surprise à la fin de notre shooping ? Comme ça un soir ça pourrait être drôle de sortir l'objet mystère.

Déjà euphorique rien qu'à imaginer une future soirée coquine, je me penchais vers Hiro pour l'embrasser brièvement avant de partir littéralement en sucette dans tout le magasin. Tel un tsunami lancé sur une petite île, je me mis à tirer mon petit ami vers chaque objet que je trouvais intéressant.

- Oh regarde ce god, il est tout tordu et il bouge comme un ver de terre ! Oh regarde une pommade émoustillante ! Oh et celle-ci pour faciliter le passage et pour donner des sensation ! Faudrait qu'on en prenne ! Oh...

Je ne m'arrêtais pas de m'émerveiller mais me doutais bien qu'à un moment ou à un autre Hiro en aurait marre alors je tentais de me contenir et de réfréner petit à petit mon impatience à tout découvrir.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Wanna play with me tonight, baby ;) (PV Fenrir) [+18 Yaoi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wanna play a game ?
» you wanna play ? I'm gonna play and you gonna lose. As always. (Aaron)
» Wanna play with me ?
» « Hi, I'm Chucky. Wanna play? »
» You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: