:: Entry all :: Présentation :: Les Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The last one standing is the Great King. ♔ KING

avatar
Messages : 187
Sucettes : 125
Date d'inscription : 13/03/2015

Your Identity Card
Âge: 34 ans.
Amoureux:
Présent/Absent: Présent.
✘I'm a monster✘
Voir le profil de l'utilisateur



King T. Teppei
✘I'm a monster✘
Ven 13 Mar - 1:34

I AM KING T. TEPPEI
« When you're born as a King, you'll die as a King. »



Name; Trash Teppei.
First Name; King
Age; 34 ans.
Sexuality; Homosexuel.
Preference; Seme.
Anything else ?;


Behind the computer;

Name;
Surname ?; K-War ♔ Trash King.
Age; 18.
Gurl or dude ?; Dumdumdum.
Presence; 10/10.
Anything else ?;

History

«When you're born as a King, you'll die as a King. That's what he told me.»


«There's a monster, call the cop !»

Branle-bas de combat. Ils se marchaient sur le crâne, s'écrasaient lourdement au sol. Ils tentaient de fuir comme des chiens, la queue entre les jambes. Après tout, c'était l'équivalent de n'être qu'un chat et de se faire dévorer net par le Lion de Némé. Éclatant, dangereux, majestueux. L'un sortait son téléphone, pour voir son bras s'affaler par terre en un claquement de doigt. Il n'avait même pas eu le temps d'appuyer sur le «1». Sa tête tombait au sol, tranchée net. Le dit monstre était passé, avait saccager, ravagé, laisser des corps inertes et sanglant. Certains étaient taillés sec et net, d'autres étaient devenus méconnaissable, on pourrait sûrement les comparés a de la viande de boucherie.

Son travail était fait, il pouvait maintenant retourner auprès de son Maître. Dès lors, il n'avait que quinze ans. Impossible les gens disaient-ils. Ce genre d'humain ne pouvait certainement pas exister, mais si. Il était là. Petit, cernés, peu musclé, mais dangereux à souhait.

Né d'une prostituée, ce gamin n'avait pas d'avenir dans la business de son père, qui s'avérait à être un yakuza. Celui-ci avait déjà un fils légitime, de toute façons. Il n'aurait eu aucune utilité, si ce n'était de l'idée de sa mère.

«B... But... I can sell it to you ! If you educate him properly, I'm sure he'll do whatever you want or ask !»

Le vendre ? Bien sûr. Il ne comptait que pour de la marchandise. Après mainte réflexion, le riche homme se décida, jetant un sac d'argent aux bras de la femme en échange du gosse de quelques mois. Tournant les talons, le coup de feu de son homme de main retentis et le corps de la dite femme s'écroula, abandonnant son dernier souffle. Digne d'un film on pourrait jurer. Ainsi se retrouva-t-il coincé dans les bras du géniteur qui ne voulait pas de lui. À quoi bon de toute façons, il n'aurait qu'une utilité. Donner à une nourrice, il n'avait jamais croiser son père, ni son frère plus jeune de quelques jours, née de la véritable femme de l'homme. Ainsi avait-il grandit, aux soins de cette bonne femme à l'accent russe.

Dès qu'il eut la capacité de parler, marcher et de commencer à se débrouiller un peu seul, il fut arraché des bras de la dame qui piqua une crise, s'étant attachée à lui. Il n'avait pas vraiment conscience de ce monde et déjà, son existence avait causer deux morts. Bah. Pas qu'il s'en préoccupait, comme la dame n'avait pas eu le choix que de l'éduquer à n'avoir aucune émotion, contre son plein gré. Ce n'était qu'un gamin silencieux, avec un problème flagrant d'insomnie. Pas que ça importait à qui que ce sois de toute façons. Pris sous l'aile de la garde rapprochée de l'homme, le gamin se mit à tenir une arme à feu pour la première fois lorsqu'il eut assez de force pour tirer sur la gâchette et encaissé le recule. Ce fut depuis ce jour qu'on l'y entraîna, même s'il ne semblait pas forcément doué pour ce genre de chose. À dix ans, le gamin découvrit son propre salut. Un katana.

Dans le grenier du manoir, dans lequel il avait été fouillé par curiosité, il avait finit par tombé nez à nez avec une longue boîte, qu'il ne tarda pas à ouvrir pour y découvrir l'arme. Elle était presque aussi grande que lui, mais étrangement, il se sentait plus à l'aise avec ce type de chose que les armes à feu. Ce fut en courant qu'il redescendit pour montrer son trésor à l'homme de main de son géniteur, fier. Bien sûr, à première vue, on le lui refusa, tentant de le lui retirer. Mais à force de rechigner, un gamin finissait toujours par avoir ce qu'il voulait non ? Ainsi récupéra-t-il l'arme blanche, avec laquelle il eut tôt fait de s'entraîner.

À douze ans, il le maniait déjà comme un professionnel. Évidemment, comme il avait effectivement eu droit à l'enseignement d'un pro'. Chose qui semblait par contre surprendre les gens, était la facilité avec laquelle il pouvait manipuler l'arme malgré sa taille. Sa force physique n'avait rien en rapport avec les muscles qu'on pouvait lui voir. Sa force était écrasante, comme si les chaînes qui le retenaient mentalement avaient cédés depuis des lustres. À quatorze ans, ce fut enfin son premier boulot. Et par ''boulot'' on entend forcément, tuer. Il avait été élevé dans cet unique but, déchiré la chaire humaine qui se dresserait sur le chemin de celui qui l'avait mis au monde. Il était devenu une machine de guerre à lui seul.

À quinze ans, il avait fait son premier carnage. Le gamin s'était dressé sur un tas de cadavre, arme en main, fier de lui. Malgré tout, il ne semblait pas attiré le regard de son père. Celui-ci n'avait d'yeux que pour son stratège de fils.

Les années passèrent, il fit de carnage en carnage, se nourrissant même des cadavres comme il n'avait pas forcément des rations adéquates. Atteignant l'âge de 21 ans, le jeune homme ne semblait plus du tout avoir de conscience lorsqu'il tuait, se contentant d'obéir sans même un hochement de tête. Tuer était devenu a priorité. Enfin, jusqu'au jour où il commit une grossière erreur. Enfin, pas si grosse que ça. Parti en tant qu'unique garde du corps pour son frère en la compagnie de celui-ci, il tilta au creux d'une ruelle. Depuis quelques années déjà, il lui arrivait de tourner en mode berserk, étant la cause du pourquoi il vivait maintenant au fond de la cour du manoir, loin des hommes de son père. Il en avait déjà tué un grand nombre avant de finalement se calmer. Et encore en ce moment, ça ne lui dura que quelques secondes. Mais ce fut les secondes nécessaires pour enfoncer sa lame entière au travers du corps de son propre frère. Ce fut en reprenant conscience qu'il observa le cadavre, un long moment, en silence, avant de simplement tourner les talons, rangeant son arme. Bah. À ses yeux, ce n'était pas une crise nationale.

De retour au manoir, la nouvelle se répandit en un claquement de doigt. Le fils illégitime avait tué l'héritier du clan dans l'unique but de se l'approprié. Shame on him, they said.

Pendant environ cinq ans, il passa ses journées entières au creux d'une prison dans le sous-sol du manoir. Il n'avait pas le droit à la lumière du soleil, ni même a de l'eau ou de la nourriture adéquate. Il n'avait que des restants immondes, alors qu'on lui servait constamment de l'eau sale. Pas que ça lui importait, de toute façons. Malgré tout ce temps, il ne fit que la seule chose que sa cellule lui permettait. S'entraîner, encore et encore. Ce fut certainement la cause de son corps surdévelopper et musclé.

Lorsqu'on l'autorisa enfin à sortir, ce n'était que pour une raison exacte. Son père était décédé il y avait quelques jours et, n'ayant eu personne à qui léguer les affaires, les membres avaient jugés que seul cet homme fou pourrait en reprendre possession. Ainsi passa-t-il le restant de ses années, à la tête d'une organisation qu'à la base, il n'avait pas voulut et que maintenant, il en souhaitait céder pour rien au monde.


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'





Physical

Yeux; Brun tirant presque sur le noir.
Peau; Blanche. Mais celle-ci est balafrée de nombreuses cicatrices, dont une qui couvre sa hanche droite en remontant sur son estomac.
Cheveux; Aussi noir que le charbon. Ils sont généralement en broussaille, comme il n'est pas fanatique du peigne.
Taille; 2m08.
Poids; 90 kg.
Tatouage/Piercing; Un tatouage tribal orne le bas de sa nuque et le haut de son dos.
Signe particulier;
Autre; Il porte constamment un long katana attacher a sa ceinture.

Style Vestimentaire; Il n'est pas le type d'homme à forcément s'habiller de loques parsqu'il passe son temps à être tâché de sang. En fait, généralement, on le retrouva vêtu d'un simple pantalon noir froissé, d'une chemise blanche aux manches roulées et d'un veston qui semble en tout aussi piteux état que ses pantalons, mais qu'il ne garde pas souvent. Niveau accessoires, il ne porte qu'un long katana dans un fourreau noir, attacher à sa ceinture, et une paire de Dog Tags autour du cou, desquels il refuse de se séparé.

Mentality

Qualités; C'est sûrement la chose qui lui manque le plus, mais on pourrait dire ''affectueux''. Uniquement envers celui qu'il aime tout du moins.
Défauts; Il en possède un peu trop. Violent, cannibale, sauvage, taciturne, froid. Et bon nombres encore.
Hobbie/Phobie; Hobbie ? Celui de se battre, probablement !
Traits de Caractère; On pourrait le comparé à une grosse bête sauvage ?
Ce qu'il aime; La viande. Humaine. Bien évidemment. Et le sexe. That's what you call a sex beast.
Ce qu'il déteste; Un peu trop de truc...
Manies; Gratter la cicatrice qu'il a au niveau de l'estomac.
Rêve;
Autres; Il est un peu fou...
Revenir en haut Aller en bas
The last one standing is the Great King. ♔ KING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» NO KING! NO KING! LA LA LA LA LA !
» [OFFICIEL] The Lion Guard : Return of the Roar
» NO KING! NO KING! LA LA LA LA LA !
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Entry all :: Présentation :: Les Validées-
Sauter vers: