:: Other Words :: Archives des RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un petit gars, un démon, une rencontre. [PV]

avatar




Invité
Invité
Lun 1 Fév - 11:11


Un petit gars, un démon, une rencontre.

Avec MASA NORIKI & WILT TOSHIZO

Je n’oublierai jamais mon tout premier soir dans cette ville qu’est Hiroshima. Mon verre de Whisky à la main et assit sur un tabouret au comptoir d’un bar dans le centre-ville, je regardai devant moi la multitude de bouteilles qui était disposés sur les petites étagères derrière le bar. Le type à côté de moi n’arrêtait pas de me bassiner avec ses questions sur l’affaire de ma famille, de mon parcourt comme joueur de tennis raté et de la société que j’ai anéanti en donnant toutes mes parts à un connard, qui bien évidemment en a profité pour faire couler la boite. Ce type m’avait soi-disant reconnu car il était venu voir mon dernier match, celui qui à donner le coup de grâce à l’équipe adverse l’hors de ma dernière année de lycéen, ainsi que le dernier que ma famille avait vu.

Je ne lui répondais pas, le zappant totalement de mon entourage et je fais signe au serveur pour qu’il vienne vers moi. Le pauvre ne savait pas vraiment ou se mettre et on pouvait lire sur son visage à quel point il était désolé d’avoir un client comme mon voisin de tabouret. Alors je lui souris, ainsi il comprendrait que je ne lui en voulais pas particulièrement, même si pour ma première soirée en ville, j’aurai aimé qu’on me foute la paix avec cette histoire. Le serveur s’approcha donc et se pencha vers moi afin de mieux entendre ce que j’avais à lui dire.


« Excusez-moi, Puis-je emprunter votre cible ? » Demandai-je, alors que le serveur ne compris pas vraiment ma question. Je soupire un peu et lui montre la cible pour jouer aux fléchettes. « Puis-je jouer ? »

Le serveur rougis de sa maladresse et hocha la tête vivement, me tendant même des fléchettes, que je refuse avant de sortir les miennes. L’autre débile commença alors à me poser des questions sur le sujet et à me suivre tel un caneton suivant sa mère. Franchement, j’avais une tête de baby-sitter ? Bref, me voilà donc devant la cible et je jouai, visant à chaque fois au milieu de la cible. L’autre était assis pas loin de moi et continuait à me poser des questions. Quel pot de colle. Heureusement pour lui, j’avais une très bonne patience et je pouvais faire plus ou moins abstraction de lui, il pouvait dire n’importe quoi, je ne l’écoutais déjà plus. Quel boulet.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Sucettes : 151
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 19
Localisation : Amiens

Your Identity Card
Âge: 30
Amoureux: c:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Wilt Toshizo
[✘SEME✘]
Mer 3 Fév - 18:11
Je finissais cette journée de travail et quand je vis le bar je me dis pourquoi pas un café après tout je n'étais pas pressé de rentrer, je rentrais dans ce bar, en m'asseyant au comptoir et buvait tranquillement. De l'autre côté il y avait un mec qui était là depuis un moment harcelé par un mec chelou. Quand j'entenis les questions que je me rappellais avoir lu un article là dessus, le pauvre mec avait perdu ses parents et n'avait pas voulu reprendre la société familliale mais cette société avait ensuite sombré dans le néan. Le pauvre.. perdre ses parents comme ça je pouvais le comprendre car moi aussi j'avais subitement perdu les miens.


Cette scène me gonflait de plus en plus, ce pauvre type n'avait rien demandé il voulait sûrement avoir la paix pour oublier ce triste évênement mais non, la presse l'emmerdait. Je le regardais changer d'endroit et aller devant le jeu de flèchette mais le mec de la presse le suivait comme un chien. Je finis par me lever et aller voir le type de la presse qui lui posait encore des questions, le pris par le col et le regarda avec mon air de démon avant de le foutre dehors d'un coup de pied dans les fesses. Je lui dis de ne pas revenir sinon il aurait de mes nouvelles, il partit comme un renard voyant un homme, en courant.


- Ce sera mieux comme ça, non ?


Je retournais m'assoir sans dire un mot de plus même si tout le monde me regardait, je sirotais mon café.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 3 Fév - 19:47


Un petit gars, un démon, une rencontre.

Masa Noriki & Wilt Toshizo


J’étais en train de lancer ma seconde fléchette, quand quelqu’un passa juste derrière moi et j’entendis un bruit sourd de vêtements froissé. Je me retourne pour voir qu’un homme aux cheveux noir et plus petit que moi, avait empoigné l’autre boulet par le col. Il avait l’air vachement contrarier et d’un coup il mit le journaliste à la porte, un coup de pied dans le derrière. A cette instant, je me suis dit que j’avais eu de la chance de ne pas être à la place du journaliste, parce qu’il avait dû vachement avoir, puis quand l’homme repassa à côté de moi, ses yeux de couleur violet étaient tellement énervés que j’ai tout de suite compris qu’il fallait mieux la jouer profil bas avec ce genre de type. Généralement, ils détestaient les mecs dans mon genre, joueur et taquin, alors s’il était assez remonté, je ne donnais pas cher de ma peau et je ne voulais pas finir comme le journaliste, surtout dans un endroit public.

Mon visage ne le montra pas, mais j’étais bien plus que soulager de ne plus devoir supporter l’autre connard et ses questions débiles. Par contre, j’espérais que cela ne soit pas demain dans les journaux, parce que mon abruti d’avocat allait encore me passer un sacré savon pour avoir encore dépasser les limites. Enfin, je n’étais pas vraiment en tort, puis il y avait des témoins qui ne pourront pas dire que c’est de ma faute. Quoiqu’il en soit, je continuais à lancer quelques fléchettes sur la cible, pour me calmer les nerfs, puis je retournai vers le comptoir, à côté de mon sauveur.


« Vous nous remettez la même chose ? C’est moi qui invite. » Dis-je au serveur qui avait l’air un peu moins tendu que tout à l’heure. Puis je tourne mon visage vers mon sauveur.  « Merci de l’avoir fait fuir, je m’appelle Masa Noriki, enchanté. »

C’était la moindre des choses que de remercier et se présenter à la personne qui vous à aider, même si je ne lui avais rien demander. J’étais peut-être un farceur, un taquin et carrément enfantin, mais j’avais tout de même eu une très bonne éducation, certainement pas aussi strict que l’auraient voulu mes parents.

« J’espère qu’il ne va pas foutre son bordel, demain dans la presse, je viens d’arriver en ville et je n’ai vraiment pas besoin de ça. » Lui dis-je en souriant et en prenant mon verre que le serveur venait de poser devant moi.

Je ne sais pas pourquoi je lui dis ça, il devait surement en avoir rien à faire de mes problèmes. Il voulait peut-être rester tranquille tous seul, avoir la paix après une dure journée de travail. Je pouvais le comprendre, car moi aussi je ferai peut-être ça quand j’aurai un bon travail.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Sucettes : 151
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 19
Localisation : Amiens

Your Identity Card
Âge: 30
Amoureux: c:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Wilt Toshizo
[✘SEME✘]
Jeu 4 Fév - 20:09
Après ce coup que j'avais fait les gens du bar me regardaient, le mec que je venais d'aider lanca quelques flèches avant de se diriger vers moi bizarrement, tous les autres personnes présentes dans le salon étaient moins tendues d'un coup. Pour dire, ce mec emmerdait tout le monde. Je soufflais et le mec aux fléchettes est venu vers moi et dit au serveur.

"Vous nous remettez la même chose ? C'est moi qui invite."

Puis il me regarda et se présenta en me remerciant.

"Merci de l'avoir fait fuir, je m'appelle Masa Noriki, enchanté."

- Moi c'est Wilt Toshizo,aussi enchanté que toi de te connaître Masa.

Puis il me dit.

"J'espère qu'il ne va pas foutre son bordel, demain dans la presse, je viens d'arriver en ville et je n'ai vraiment pas besoin de ça."

- Je comprends c'est chiant ce type emmerdait tout le monde, c'est plus détendu maintenant qu'il n'est plus là. Et puis il m'agaçait beaucoup trop.

Je disais rien, ce que j'avais entendu sur lui aurai pu le gêner, j'ai déjà fait fuir une personne.. pas deux. J'attendais en même temps un message d'Hajime et sirotais le deuxième café qu'il m'avait gentiment offert. Il avait l'air très gentil, j'espère ne pas le faire fuir avec mon air de gros méchant. Enfin bon, je ne le regardais même pas, me contentant de répondre.

- Et puis, c'était naturel d'aider quelqu'un, on aurait dit un chien qui suivait son maître.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Ven 5 Fév - 12:49


Un petit gars, un démon, une rencontre.

Masa Noriki & Wilt Toshizo


Mon sauveur s’appelait Wilt Toshizo et apparemment l’autre débile de journaliste était vraiment le pire boulet que je n’avais jamais vu, car non seulement il m’avait fait chier pendant une bonne partie de la soirée, mais en plus je n’étais pas le seul à faire. Je regarde quelques personnes présentes dans la salle et il était vraiment que l’atmosphère avait quelque peu changer. Je ne m’en étais pas rendu compte, mais les gens avaient l’air beaucoup moins tendus que tout à l’heure. Je soupire doucement avant de boire une gorgé de mon whisky, j’espérai vraiment que personne ne m’ait reconnu, ce qui était loin d’être le cas, surtout quand on a eu sa photo en première page d’un journal à scandale.

- Et puis, c'était naturel d'aider quelqu'un, on aurait dit un chien qui suivait son maître.

Je pose mon verre et je rigole légèrement à sa dernière phrase.


« Si ça aurait été le cas, je pense que je l’aurai mis à la SPA. »


J’avais remarqué que Wilt attendait quelque chose ou quelqu’un. Je soupire doucement et termine mon verre rapidement. Il n’avait peut-être pas envie d’être déranger par un clochard qui venait d’arriver en ville et la première chose qu’il avait fait, était de boire un verre dans un bar.

« Tu attends quelqu’un ? Je ne voudrai pas déranger encore plus que je ne l’ai fait jusqu’à maintenant. »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Sucettes : 151
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 19
Localisation : Amiens

Your Identity Card
Âge: 30
Amoureux: c:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Wilt Toshizo
[✘SEME✘]
Dim 7 Fév - 17:37
Il avait rigolé à ma dernière réplique. En même temps, il me répondit:

"Si ça aurait été le cas, je pense que je l'aurai mis à la SPA."

Je rigolais, cette phrase était la meilleure que j'avais entendu jusqu'à maintenant et après quelques minutes il me dit:

"Tu attends quelqu'un? Je ne voudrai pas déranger encore plus que je ne l'ai fait jusqu'à maintenant."

- Non je n'attend personne et tu ne me dérange pas du tout, t'inquiète pas.


Je le regardais avec un sourire. Moi, un mec solitaire je pouvais avoir un pote ça me semblait improbable et pourtant on s'entendait bien tous les deux.. Hm.. Au fond l'amitié n'est pas une chose simple si personne ne vous parle ou que tout le monde a peur de vous. Comment voulez vous vous faire des amis ? Tch. Tous ça est très complexe même pour un professeur de littérature comme moi. Masa avait l'air un peu soucieux depuis tout à l'heure. La peur qu'on le reconnaisse, sûrement. Ça doit l'embêter comme moi quand des élèves me reconnaissent dans la rue et me saoulent.. surtout avec les immatures. Pff, c'est chiant les enfants quand même. Bref, Masa avait l'air d'un chic type alors ne lui mentons pas.

- Tu sais Masa, tu es facilement reconnaissable..

Est-ce qu'il allait comprendre pourquoi, je ne sais pas. J'attendais sa réponse avec une expression neutre qui ne laissait paraitre aucun sentiment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 11 Fév - 15:02


Un petit gars, un démon, une rencontre.  

Masa Noriki & Wilt Toshizo


Le bar avait repris le cours de sa soirée, les clients discutaient entre eux et ils buvaient tranquillement. Je passe ma main droite sur ma nuque avec une petite grimace, Wilt avait raison, je ne passe pas inaperçu, surtout avec la couleur de mes cheveux, mais je ne voulais pas changer. Il fallait que j’assume mes fautes, mais pas maintenant, d’abord je devais me refaire une vie et surtout savoir quoi en faire exactement. C’est pour cela que j’étais venu dans cette ville, loin de Tokyo et de toutes cette affaire. Je savais que certains des journalistes un peu trop collant allaient me suivre, mais c’était le risque à payer.


« Je sais bien, mais je ne veux pas changer à cause d’eux ou ce que j’ai fait, enfin pas fait serait le mot juste. »

Je ne le regardai pas, fixant mon regard sur mon verre de whisky qui était posé sur le comptoir. Je pince les lèvres doucement en repensant à ce qui s’était passé avec la société de mon père, je n’étais vraiment pas prêt à la reprendre, mon cœur était déjà pris par le tennis et j’avais des rêves de devenir professionnel un jour. Tout s’est effondré le jour de ce maudit accident qui a emporté toute ma famille.

Bref, je réalisai soudain de Wilt m’avait reconnu et que donc il savait pour mon passé. Je n’ose le regarder et il fallait que je change de sujet, car je n’aimais vraiment pas parler de ça.


« Et toi ? Que fais-tu dans la vie, à part sauver les pauvres âmes harcelées ? »

Je rigole légèrement à ma phrase et me tourne pour enfin être vers lui et je le regarde. J’avais eu des amis, il y a longtemps maintenant et on disait de moi que j’étais quelqu’un de plutôt sociable, même si je n’étais pas excentrique et qu’on avait toujours l’impression que je me foutais de tout. C’était un peu le cas, sauf avec les personnes qu’il considérait vraiment comme des amis.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Sucettes : 151
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 19
Localisation : Amiens

Your Identity Card
Âge: 30
Amoureux: c:
Présent/Absent: Présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Wilt Toshizo
[✘SEME✘]
Dim 14 Fév - 19:57
« Je sais bien, mais je ne veux pas changer à cause d’eux ou ce que j’ai fait, enfin pas fait serait le mot juste. »


Il ne me regardais plus dans les yeux et avait l'air mal à l'aise. C'était moi qui avait causé ce mal être. Le pauvre devait m'en vouloir à présent, je le regardais, il était gêné et je pense qu'il a deviné que je connaissais son passé. Il changea de sujet. "Et toi que fais-tu dans la vie, à part sauver les pauvres âmes harcelées ?"

Je lui répondis immédiatement:

-Je suis professeur de littérature au lycée Izuma et je ne sauve pas les gens que je n'aime pas et ceux qui font chier aux autres.

Je cherchais quoi, je ne sais pas.. un ami ne me ferait pas de mal après tout être seul ce n'est pas bon pour le mental et le moral. Il avait l'air sympa, on verrait bien la suite. Après je ne suis pas un spécialiste pour parler aux gens je pourrais le vêxer sans le vouloir. Je ne sais pas qu'est-ce que ça va donner mais bon.. j'espère qu'il ne partira pas et arrivera à me supporter. Je soufflais en me demandant ce que me réservai l'avenir.

Après tout un ami peut-il vraiment être fidèle ? Je n'en sais rien, je n'en ai jamais eu. Après tout, qu'est-ce qu'un ami ? "Amitié" est un bien grand mot tout comme l'Amour d'ailleurs, je soufflais sans savoir quoi faire dans ce genre de situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un petit gars, un démon, une rencontre. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» le gars de Maman j'ai raté l'avion ?
» Elliott Durts
» Un petit gars intéressant, pour une fois [PV Roxas]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Other Words :: Archives des RPs-
Sauter vers: